259 pages
Français

Sur les traces de Georges Lommel

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La vie de l'ingénieur Georges Lommel, ballotté au gré des conflits et des faillites, permet de revivre quelques grands évènements de la fin du 19e siècle : l'influence des intellectuels dans les troubles de 1848, l'expédition du Mexique vue par un légionnaire, la construction des chemins de fer du Simplon, de Porto Rico, et du Tonkin au début de la colonisation, ainsi que la tourmente financière du canal de Panama. Ce Bavarois, naturalisé par Napoléon III, fut un acteur modeste, témoin de son époque.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 février 2011
Nombre de lectures 37
EAN13 9782296717107
Langue Français
Poids de l'ouvrage 35 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Sur les traces de Georges Lommel
© L’Harmattan, 2011 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-296-13952-7 EAN : 9782296139527
Daniel Dufour
Sur les traces de Georges Lommel
L’Harmattan
Acteurs de la Science Collection dirigée par Richard Moreau, professeur honoraire à l’Université de Paris XII et Claude Brezinski, professeur émérite à l’Université de Lille
 La collection Acteurs de la Science est consacrée à des études sur les acteurs de l’épopée scientifique moderne ; à des inédits et à des réimpressions de mémoires scientifiques anciens ; à des textes consacrés en leur temps à de grands savants par leurs pairs ; à des évaluations sur les découvertes les plus marquantes et la pratique de la Science.
Dernières parutions
Henri DELORNA,Les Tribulations d'Henri en Pologne occupée (1941-1945). Témoignage, 2010. J BOULAINE, R. MOREAU, P. ZERT,Éléments d'histoire agricole et forestière, 2010. Jean CÉA,Une vie de mathématicien. Mes émerveillements, 2010. Bernard FAIDUTTI,Copernic, Kepler, Galilée face aux pouvoirs, 2010. David HANNI,Rencontres avec des guérisseurs. Magnétiseurs, radiesthésistes et rebouteux en Champagne-Ardenne, 2010. Richard MOREAU,Pasteur et Besançon. Naissance d’un génie, 2009. Jean Dominique BOURZAT,Une dynastie de jardiniers et de botanistes : les Richard. De Louis XV à Napoléon III, 2009. Thomas de Vittori,Les notions d’espace en géométrie, 2009. René Vallery-Radot,La Vie de Pasteur, 2009. Roger Teyssou,Une histoire de l’ulcère gastro-duodénal, 2009. Nausica Zaballos,Le système de santé navajo. Savoirs rituels et scientifiques de 1950 à nos jours, 2009. Jérôme Janicki,Le drame de la thalidomide. Un médicament sans frontières, 1956-2009, 2009. Etienne Mollier,Mémoires d’un inventeur. De la photographie 35 mm au rétroprojecteur 1876-1962, 2009. Pierre de Félice,Histoire de l’optique, 2009. Marie-Thérèse Pourprix,Des mathématiciens à la faculté des sciences de Lille, 1854-1971, 2009. Roger Teyssou,Dictionnaire biographique des médecins, chirurgiens et anatomistes de la Renaissance, 2009. Alexis et Dominique Blanc,Les personnages célèbres des Côtes-d’Armor, 2008.
Sommaire Avant-propos 9 Chapitre I : 11 L’enfance et la révolution Chapitre II : 19 La Légion étrangère au Mexique Chapitre III : 61 Les difficultés de la ligne du Simplon Chapitre IV : 95 La tourmente financière du canal de Panama Chapitre V : 157 Liquidation judiciaire à Porto Rico Chapitre VI : 177Le petit train de Phu-Lang-Thuong au Tonkin Épilogue : 247 Sources, Bibliographie, Notes : 253
Avant-propos Au milieu des grands évènements et des chantiers qui ont marqué la fin du 19e siècle, Georges Lommel a été ballotté au gré des troubles politiques, des conflits militaires et des crises financières. Il a entrevu ce que la révolution industrielle pouvait apporter. Ingénieur civil, il a contribué à l’essor du chemin de fer et au désenclavement de certaines vallées montagneuses comme les Alpes suisses ou le nord du Tonkin, entraînant des bouleversements dans la vie de gens isolés. Il a côtoyé le monde des colonies sans y participer pleinement.Il était spectateur à l’exposition universelle de Paris 1889. Habitant près du site de la tour Eiffel, il a vu la construction de celle-ci. Traversant plusieurs fois les océans entre 1864 et 1894, il a pu constater l’évolution de la marine passant de la voile à la vapeur. Il a utilisé la photographie qui n’en était qu’à ses débuts pour montrer aussi bien de grands travaux comme ceux de Panama ou de Porto-Rico que des scènes de son entourage. Sa jeunesse a été surtout marquée par les activités politiques et professionnelles de son père qui ont contraint la famille à s’exileraprès les évènements de 1848. Échappant à l’emprisefraternelle, il s’engage dans la Légionétrangère et participe à l’expédition du Mexique.Par la suite, les différents certificats des employeurs, ses lettres et les actes d’état civilajoutés aux documents et livres de l’époque, nous permettent de retracer les étapes importantes de sa vie.  Traversant la grande dépression de la fin du 19e siècle (1873-1896), Georges Lommel a fait preuve d’une incontestable malchance,le hasard l’orientantvers toujours des entreprises qui allaient faire faillite, que ce soit la sienne en Suisse, la Compagnie du Canal de Panama ou la Société de Constructions des Colonies Espagnoles à Porto-Rico. Bien
~ 9 ~
sûr, initialement il ne pouvait pas le prévoir, mais cela l’a amené à connaître une existence mouvementéeà l’avenir incertain. Il a dû toute sa vie jongler avec les difficultés financières, empruntant à l’un pour rembourserl’autre, en attendant des règlements qui tardaient à venir, d’établissementsen cessation de paiement.  Georges était un homme élégant, assez grand pour son époque, avec un visage ovale, des yeux d'une couleur entre le gris et le bleu et des cheveux blonds. Suivant la mode du moment, il a souvent porté la barbe et la moustache. Il prenait un soin particulier à sa garde-robe et à sa tenue vestimentaire, ayant toujours des costumes de bonne coupe. Profitant pleinement de la vie, il était incapable d’épargner.Curieux de nature, il participait aux activités nouvelles qui se développaient comme les courses en montagne ou les régates. Aimant profondément sa famille, c’est avec tristesse qu’il était contraint de s’en séparer pour des raisons financières. Il était bien organisé, gardant dans des petits carnets le détail précis de ses comptes. Son réseau de connaissances, acquis sur de nombreuses années, était très important, comprenant des noms prestigieux pour l’époque…Il a été un témoin des grands évènements de son temps et de l’évolution de la société.
~ 10 ~