Géographie et territorialité en RD Congo.
344 pages
Français

Géographie et territorialité en RD Congo.

-

Description

Cet ouvrage est le fruit de réflexions sur une discipline en mutation, dans un pays aux dimensions continentales, au coeur de l'Afrique tropicale. Il s'interroge sur les différents enjeux territoriaux et le devenir de la RD CONGO. Les différents chapitres sont autant de repères sur la géographie congolaise, examinée dans sa triple dimension de discipline scolaire, science universitaire et axe de recherche opérationnelle, dans le souci de promouvoir une bonne connaissance de l'espace national et le renforcement de l'identité territoriale. Les perspectives se focalisent, entre autres, sur la constitution d'une société savante de géographie, autour du Centre d'Information et de Documentation de la Géographie du Congo.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 08 janvier 2018
Nombre de lectures 29
EAN13 9782806109354
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

9HSMIKG*badicg+
JeanClaude MASHINI D.M.
GÉOGRAPHIE ETTERRITORIALITÉEN RD CONGO Réflexions sur une discipline en mutation
Mbanza  Ngungu
Kinshasa
Mbandaka
Bandundu
Kikwit
Tshikapa
Kananga Mbuji  Mayi
Kolwezi
Kisangani
Bukavu
Manono
Butembo
Likasi Lubumbashi
Géographie et territorialité en RD Congo
D/2017/4910/65
©Academia – L’Harmattan s.a.Grand’Place, 29 B-1348 Louvain-la-Neuve
ISBN : 978-2-8061-0382-6
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous pays sans l’autorisation de l’éditeur ou de ses ayants droit.
www.editions-academia.be
Jean-Claude MASHINI D.M. Centre d’Information et de Documentation de la Géographie du Congo (CIDGC)
Géographie et territorialité en RD Congo Réexions sur une discipline en mutation
Préface de C.E. Maboloko Ngulambangu Professeur ordinaire émérite
Carte de couverture LES AIRES TERRITORIALES COUVERTES PAR LES ÉTUDES GÉOGRAPHIQUES AU CONGO (RDC) Crédits figures (cartes) et infographie Roland KAKULE, Chef de travaux au Département de Géographie-Sciences de l’Environnement de l’Université pédagogique nationale (UPN) et chercheur au Centre de recherches géologiques et minières (CRGM) : mise à disposition du fond général de la carte du Congo (RDC) sur Qgis 2.18, Projection Wgs84 (Figures 6, 11, 24). Keita MANGALA, Assistant à l’Institut Supérieur d’Architecture et d’Urbanisme (ISAU) : Carte de couverture et figure hors-texte, de même que les figures 3, 6, 23, 27. Joël KYANA Basila et Joseph-Ledoux KASONGO Sabana : respectivement Assistant et finaliste de l’Institut Supérieur d’Architecture et d’Urbanisme (ISAU) : Esquisse du schéma d’aménagement du Kwango (figure 33). La mise en page infographique du texte a été montée par Gina INDIANG Bilongo, du Centre d’Études pour l’Action Sociale (CEPAS), Kinshasa. Nous remercions particulièrement l’ensemble de cette équipe technique pour sa disponibilité.
À la communauté des géographes congolais,
À mes étudiants, aux futurs géographes ;
Pour une géographie citoyenne,
Au service de la connaissance et de l’identité territoriales
de laRD Congo!
J.-C. M.
Point de vue 1
La géographie face à la recherche africaine. Les termes d’un débat à revisiter pour le Congo (RDC)
« […] Si nous prenons, à titre d’exemple, les études menées en géographie humaine – mais cela vaut largement aussi pour d’autres sciences humaines –, nous constatons que la deuxième tendance est la mieux représentée. Elle conduit les géographes à étudier les mêmes questions que celles qui sont posées dans les pays industrialisés, à utiliser le même vocabulaire, les mêmes mécanismes d’explication en se préoccupant simple-ment d’adapter les méthodes aux particularités africaines et en raisonnant comme si l’on avait affaire à des sociétés fonction-nant de la même façon. Certains travaux en tout cas n’expri-ment pas de spéciIcité africaine dans la façon d’aborder et de déInir les problèmes.»
« Sans doute les progrès d’une ‘africanisation’ de la recherche (c’est-à-dire d’une participation accrue des Africains à sa conception et à sa réalisation) conduiront-ils nécessairement à prendre davantage en compte les contraintes de cet univers d’encadrements traditionnels dans lequel se meut encore largement aujourd’hui l’habitant de l’espace (congolais), dans les campagnes comme dans les villes […] ».
NICOLAÏ, H., GOUROU, P., MASHINI, D.M., L’Espace zaïrois. Hommes et milieux. Progrès de la connaissance de 1949 à 1992, Institut Africain - CEDAF, Collection « Zaïre – Histoire & Société », L’Harmattan, Paris, 1996.
Point de vue 2
Propos liminaires sur la recherche géographique. Les intuitions d’un géographe congolais
«Le territoire de la République démocratique du Congo (RDC ouRD Congo) est relativement bien connu tant par les géographes que par les autres spécialistes (historiens, ethnologues, sociologues, etc.). En effet, les travaux entamés avec notamment le concours des géographes ont permis de circonscrire le territoire, et plus tard, de fournir les premières bases des connaissances sur les hommes et les milieux qu’ils habitent […]. Le présent (texte) s’interroge sur les débuts au Congo (RDC) de la géographie universitaire et l’influence de celle-ci dans l’évolution de la discipline sur le plan scien-tifique voire épistémologique. Il dégage en outre le rôle des études géographiques… dans laterritorialité de l’espace congolais[…]. »
« […] Au Congo (RDC), l’éveil (de la recherche géogra-phique) se marque par un nombre croissant de travaux scien-tiIques, notamment les thèses de doctorat. […] La variabilité des thématiques d’étude montre une bonne progression de la recherche géographique. Cet éveil se marque également par la diversité des régions d’étude à l’intérieur de l’espace congolais […]. L’effort de (re)dynamisation de la recherche géogra-phique reste à engager […]. »
Jean-Claude MASHINI D.M., «La recherche géographique à travers les thèses de doctorat de 1956 à 2016»,Revue Canadienne de GéographieTropicale/ Canadian journal of tropical geography[En ligne], Vol. (4) 1. En ligne le 15 avril 2017, pp. 69-88. URL : http://laurentienne.ca/rcgt
8
Avant-propos
e présent ouvrage s’ouvre sur deux poînts de vue quî vîennent d’être L îndîqués en préambue. ï s’agît à des poînts d’ancrage quî baîsent a réexîon îcî entreprîse. Le premîer s’înterroge sur « ’arîcanîsatîon de a recherche congoaîse » (Nîcoa, Gourou et Mashînî, 1996). Le second évoque ’éveî de a recherche géographîque, au départ d’un regard sur a dynamîque de a dîscîpîne en RD Congo(Mashînî, 2017).
* * *
L’îdée d’écrîre ce îvre sur a géographîe congoaîse – et non sur a géogra-phîe de a RD Congo– sous e tître « Géographîe et terrîtorîaîté… », est tîrée de ’expérîence acquîse dans a pratîque de ’enseîgnement unîversîtaîre et dans ’encadrement des ormatîons scîentîîques. Nous vouîons, avec cet ouvrage, mettre un poînt d’honneur à réunîr, dans une seue mouture, es ééments caractérîstîques de a géographîe scoaîre, a géographîe unîversîtaîre, a recherche scîentîîque et es dynamîques îées à ’évoutîon de a scîence géographîque en RD Congo. Nos étudîants, maîs aussî nos coègues et d’autres personnes întéressées par a géogra-phîe congoaîse, trouveront îcî bîen des ééments dessînant es perspec-tîves de a dîscîpîne, tees qu’ees se proîent dans ce vaste pays au cœur de ’Arîque tropîcae.
Pour a préace du présent ouvrage, nous avîons e choîx de recourîr à ’un ou ’autre parmî es géographes bîen connus dans e monde unîversîtaîre. Nous avons porté e choîx sur Cherry-Ernest Mabooko Nguambangu, ’un des pîonnîers de a géographîe au Congo (RDC), aujourd’huî proes-seur ordînaîre émérîte de ’Unîversîté pédagogîque natîonae (UPN). Ceuî-cî, après avoîr parcouru de manîère cursîve ’ensembe de notre manuscrît, porte sur nos réexîons un écaîrage susceptîbe d’orîenter a ecture de notre ouvrage. Nous ’en remercîons très sîncèrement, d’autant
9