Art dentaire en préhistoire
124 pages
Français

Art dentaire en préhistoire

-

Description

Des cavités dentaires vieilles de 14 000 ans, d'autres âgées de 6 500 ans où les archéologues ont retrouvé des traces de cire d'abeille en guise de plombages ou encore le plus vieil implant dentaire dont les origines remontent à 7 000 ans. Des découvertes faites par les chercheurs sur des sites disséminés, qui démontrent que les problèmes dentaires existent depuis des millénaires et que l'Homme a tenté de les traiter. Mathilde Longueville nous révèle un pan de vie insoupçonné de l'Homme préhistorique: une alimentation générant des pathologies bucco-dentaires ayant créé le besoin chez notre ancêtre de les soigner. Xavier Riaud

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 mai 2019
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140120626
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

dedans pressentis comme ayant été employés à des fins d’antalgiques ;
Mathilde Longueville
ART DENTAIRE EN PRÉHISTOIRE État des connaissances et reconstitution expérimentale
Préface du Dr Xavier Riaud
Art dentaire en Préhistoire
Médecine à travers les siècles Collection dirigée par le Docteur Xavier Riaud L’objectif de cette collection est de constituer « une histoire grand public » de la médecine ainsi que de ses acteurs plus ou moins connus, de l’Antiquité à nos jours. Si elle se veut un hommage à ceux qui ont contribué au progrès de l’humanité, elle ne néglige pas pour autant les zones d’ombre ou les dérives de la science médicale. C’est en ce sens que – conformément à ce que devrait être l’enseignement de l’histoire –, elle ambitionne une « vision globale » et non partielle ou partiale comme cela est trop souvent le cas. Dernières parutions Morgane MORICE,Reconstitutions faciales chez les momies égyptiennes, 2019. Gérard TERRIER,Us et coutumes de la salle de garde, 2019. Xavier RIAUD,Adn, dents et maladies, 2019. Philippe SCHERPEREEL,Eugène-Louis Doyen. Chirurgien génial et scandaleux de la Belle Époque, 2018. Maxime COURNAULT,Un ordre pour les chirurgiens-dentistes en France. 24 septembre 1945, 2018. Pierre AUBRY, avec la collaboration de Bernard-Alex GAÜZERE,Jean et Charles-Guillaume Viguerie. La chirurgie toulousaine e e aux XVIII et XIX siècles, 2018. Gérard ALEXANDRE,Histoire d’os. Mémoire d’un chirurgien orthopédiste (1959/2017), 2018. Michel A. GERMAIN,Les sarcomes osseux chez l’enfant. Une longue histoire, 2018. Philippe SCHERPEREEL, Marc DECOULX, Gérard BISERTE †,Histoire de la faculté de médecine et des hôpitaux de Lille, 2018. Jacques CHABANNES,La neurochirurgie en Auvergne. Quarante années fondatrices (1953-1993), 2018. Michel A. GERMAIN, Frédéric Chopin (1810-1849).Un musicien de génie atteint d’une maladie rare, la mucoviscidose, 2018. André Julien FABRE, Médecins et politique. Galerie de portraits de médecins politiciens à travers les âges, 2018.Jacques VASSAULT,Contribution à l’histoire de l’asile d’aliénés d’Évreux. Tome II : Les pratiques, 2018. Jacques VASSAULT,Contribution à l’histoire de l’asile d’aliénés d’Évreux. Tome I : Création de l’établissement, 2018. Pierre AUBRY, avec la collaboration de Bernard-Alex GAÜZERE,Médecin conchyliologue et océan Indo-Pacifique, 2018.
* *
Mathilde Longueville
Artdentaire enPréhistoire
État desconnaissanceset reconstitution expérimentale
Préface du Dr Xavier Riaud
© L’Harmattan, 20195-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-13351-5 EAN : 9782343133515
Liste des abbréviationsMaMillions d’années1 AP Avant le Présent Av. J.C. Avant Jésus-Christ Ap. J.C. Après Jésus-Christ MEB Microscope Électronique à Balayage JEC Jonction Émail-Cément Obs. pers. Observations personnelles MD Mésio-distal VL Vestibulo-lingual M3 Troisièmes molaires M2 Deuxièmes molaires M1 Premières molaires PM1 Premières prémolaires PM2 Deuxièmes prémolaires C Canines IL Incisives latérales IC Incisives centrales ATMs Articulations temporo-mandibulaires
1 L'introduction des datations absolues basées sur la désintégration des radioéléments a entraîné l'adoption d'une échelle ayant pour origine l'année 1950 et les dates antérieures sont dites "Before Present" (BP) (ou Avant le présent (AP) en français). Cette échelle remplace de plus en plus celle utilisée antérieurement et partant de l'ère chrétienne.
ϳ
Préface Comment comprendre la Préhistoire, assimiler toutes les hypothèses sur ses évolutions, ses transitions ? Comment envisager toutes les typologies humaines qui ont fait l’Homme que nous souhaitonsconnaître, celui du passé, ou que nous voulons devenir, celui plus actuel ? Des milliers de chercheurs essaient encore de trouver des réponses à ces questions fondamentales, car nous parlons d’un champ d’investigations considérables qui révèlent encore, tous les jours, des secrets multiséculaires aux yeux émerveillés et stupéfaits des archéologues. Alors que dire de l’art dentaire à cette période? Inexistant ? Absolument pas. Est-il seulement possible de l’évoquer? Mathilde Longueville ne fait pas que le suggérer, elle y réussit parfaitement, brillamment même. A l’origine, notre jeune amie a écrit une thèse de doctorat soutenue en 2016, à la Faculté dentaire de Bordeaux pour laquelle elle a reçu le prix Georges Villain d’histoire de l’art dentaire la même année pour ce travail crucial, à 2 mon sens .Cela a été compliqué de finaliser cet ouvrage, mais c’est un fait que je ne voulais pas passer à côté. Dans la difficulté éditoriale que nous avons rencontrée, la Dr Longueville a montré une abnégation et une ténacité qui mérite le respect. L’historien que je suis ne pouvait pas rester insensible à ceci, car ce sont là des qualités essentielles communes àtous les historiens. C’est pourquoi je me suis battu à ses côtés pour que cet opus trouve un dénouement heureux. C’est le cas aujourd’hui et j’en suis très heureux pour elle.De fait, Mathilde Longueville nous emmène au milieu des tribus d’hommes préhistoriques, de Néandertal ou de Cro-Magnon. Arrivé là, elle dépeint les besoins bucco-dentaires de ces hommes et la façon dont ils y ont répondu. A leurs problèmes, ils ont tenté d’apporter de vraies solutions. Quelles sont-elles ? Mathilde Longueville les décrit fort bien. Tantôt scientifiques, elle se réfère à la bibliographie générale, aux récentes découvertes et aux faits avérés. Tantôt expérimentales concernant des éléments moins certains, elle expérimente par elle-même et apporte un regard différent, nouveau sur ce questionnement. En bref, nous parlonsd’un ouvrage novateur, indispensable, riche et dense sur ce sujet. Incontournable même sur une question qui n’a été que très rarement développée. 2  Cf. Longueville Mathilde,Art dentaire en Préhistoire: état des connaissances et reconstitution expérimentale, Thèse Doct. Chir. Dent., Bordeaux, 2016.
ϵ