Histoire de l'Art Pharmaceutique latin et de la Pharmacie au Cameroun

-

Français
264 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre porte sur l'histoire de la pharmacie, aussi bien ancienne que récente, dans les pays latins et au Cameroun. Cet ouvrage va donc présenter pour la première fois l'ébauche de l'histoire de la pharmacie au Cameroun, tout en rappelant les péripéties de la naissance de l'art de guérir dans les pays latins, culture dont la plupart des pays africains, du fait de la colonisation, ont hérité.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 novembre 2013
Nombre de lectures 42
EAN13 9782336329987
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
L’Histoire de la Pharmacie n’est pas toujours enseignée dans les écoles et Facultés de Pharmacie ; on se contente souvent à enseigner la législation pharmaceutique, oubliant que les deux disciplines étaient appelées à naviguer ensemble. C’est pourquoi, nous avons pensé écrire, pour la postérité, sur l’histoire de la pharmacie, aussi bien ancienne que récente, dans les pays latins et au Cameroun.Cet ouvrage montre aussi qu’en matière d’art pharmaceutique, les pays latins ont tâtonné, évolué pendant des siècles, mais, ont fini par codifier leur pharmacopée, celle-ci à fini par s’imposer à nous, peuples colonisés. Le Cameroun comme les autres pays Africains a aussi tâtonné dans l’art de guérir, mais a moins évolué et n’a pas pu jusqu’ici, codifier sa pharmacopée. Cet achèvement de notre évolution médicale, cette maîtrise de notre environnement thérapeutique, cette codification de notre pharmacopée, interpelle à ce jour et plus que jamais, la nouvelle génération des Pharmaciens, Médecins et Scientifiques divers formés sur le continent, dans un environnement local.
petit fils du Roi Kom Waindja de Bayangam (1898-1964), est Docteur d’Etat en Pharmacie, Diplômé de la Faculté de Pharmacie de Reims en France. Ancien Pharmacien des Hôpitaux (Victoria,Yaoundé), ancien Coordonnateur du Cycle des Techniciens en Sciences Pharmaceutiques au CUSS - Yaoundé, il est actuellement Titulaire de la Pharmacie Binam à Bafoussam, Président du Cercle des Pharmaciens de l’Ouest et Représentant pour l’Ouest du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens du Cameroun. Chevalier de l’Ordre National du Mérite Camerounais, Chevalier de l’Ordre National de la Valeur, Jean - Claude Kanmogne Tamuedjon est Chevalier de l’action communautaire de la ville de Bafoussam, Officier de l’Ordre National de la Valeur et Officier de l’Ordre National du Mérite Camerounais.
JEANCLAUDE KANMOGNE TAMUEDJON
Histoire de l’Art Pharmaceutique latin et de la Pharmacie au Cameroun
Histoire de l’Art Pharmaceutique latin et de la Pharmacie au Cameroun
Études africaines Collection dirigée par Denis Pryen Dernières parutions P. NGOMA-BINDA,La pensée politique africaine contemporaine, 2013. Stéphane ESSAGA,Droit des hydrocarbures en Afrique,2013. Kouamé René ALLOU,La bourgeoisie municipale d’Afrique romaine, 2013. Lambert MOSSOA,L’appareil éducatif en Centrafrique, 2013. Joseph EROUMÉ,Kadhafi, la gloire du vaincu, 2013. Roger MONDOUÉ et Yves-Abel NGAGNGUEM FEZE (eds), Identités nationales, postcoloniales ou contemporaines en Afrique. Réflexion en hommage aux 50 ans de l’Union africaine, 2013. Patrice LIBONG BADJAN,Réformes institutionnelles de la CEMAC. Jeu des acteurs, intérêt des États, 2013. Albert SANON,Yele pe être homme, Initiations traditionnelles et éducation corporelle au Burkina Faso, 2013. Claudine-Augee ANGOUE,La dialectique du politique et du religieux, Pour une anthropologie du pouvoir au Gabon, 2013. Godwin TETE,Autopsie du développement pernicieux. Le cas du Togo,2013. Etanislas NGODI,Le mouvement Nsilulu dans le pool ou les combattants de Saint Michel, Congo-Brazzaville,2013. Etanislas NGODI,Oppositions démocratiques du Congo-Brazzaville,2013. Paul MALUMBA (dir.),Gestion durable des agro-systèmes en milieu tropical humide, 2013. Anne-Marie KOFFI KOUADIO BLA,La Côte d’Ivoire en crise face au droit international, 2013. Mwamba TSHIBANGU, Alexis KABAMBI,Étienne Tshisekedi, la trajectoire vers la présidence, 2013. Barthélémy NTOMA MENGOME,La Bataille de Libreville. De Gaulle contre Pétain : 50 morts, 2013.Alfa Oumar DIALLO,Bien enseigner en Afrique, oui, mais avec qui et comment ?, 2013. Régine NGONO BOUNOUNGOU,La réforme du système pénitentiaire camerounais. Entre héritage colonial et traditions coloniales, 2013.
Dr. Jean-claude Kanmogne TamuedjonHistoire de l’Art Pharmaceutique latin et de la Pharmacie au Cameroun
Du même auteur: Les Mouvements migratoires en Afrique : Cas de Bayangam et ses grandes énigmes du XXe siècle. (2007) Éditions S.A AGRAPH BP : 8242 Yaoundé - Cameroun La Colonisation et le Cameroun contemporain, 50 ans après l’Indépendance et la Réunification. (Avril 2012) Éditions l’Harmattan ; 5-7, rue de l’École Polytechnique, 75005 Paris – France © L'HARM ATTAN, 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01459-3 EAN : 9782343014593
D é d i c a c e
Nous dédions cet ouvrage à :
¾GALIEN : Père de la Pharmacie moderne ; ¾WABO DZUFIN-NA et à TA Henock TAMNOU, premiers « Ngain Kain » de Bayangam ; ¾Professeur KAMSU KOM Jacques ; ¾Aux Docteurs : -EKOTTO MENGATA Dénis ; -KUISSU Martin ; -MOYOPO Joseph ; -TIDJANI BALTA ; -POKOSSY DOUMBE ; -TIKI KOUM -TCHUINTE Madeleine -Nos aînés dans l’art. ¾Nos Maîtres de la Faculté de Pharmacie de Reims (France) : -Pr. LE MEN ; -Pr. Jean LEVY ; -Pr. G.LEDOUBLE ; -Pr. JARDILLIER. ¾En hommage à toutes les Ecoles et Facultés de Pharmacie naissantes de nos pays ;
¾À la postérité.
P R E F A C E L’histoire montre qu’à l’origine, la médecine et la pharmacie ne constituaient qu’une seule et même profession. Le développement de chaque spécialité a nécessité que chaque branche évolue de façon spécifique. Ainsi la médecine et la pharmacie ont des origines communes et sont des filières différentes d’un même sacerdoce : celui de la santé tant des hommes que des animaux. Certains situent cette séparation entre les deux branches aux années 330 de notre ère. La profession de pharmacie au Cameroun a sans contexte une double origine : La médecine traditionnelle où la même personne était à la fois médecin et pharmacien ou apothicaire ; La colonisation qui a apporté d’abord les médicaments au niveau des comptoirs coloniaux avant que les spécialistes des médicaments ne suivent. Les médicaments ont ensuite débordé le cadre des comptoirs coloniaux pour servir à la lutte contre les grandes endémies. Puis des pharmaciens se sont ajoutés pour la gestion des médicaments.
A l’indépendance, petit à petit, des nationaux ont succédé aux européens pour continuer l’œuvre exaltante de la mise à disposition des populations camerounaises de médicaments de qualité. L’histoire de ce passage de témoin entre la colonie et le pays indépendant qu’est devenu le Cameroun en 1960, vient enrichir le livre bien documenté du Dr. Jean-Claude Kanmogne Tamuedjon, intitulé « Histoire de l’art pharmaceutique latin et de la pharmacie au Cameroun ».
9