Le jeu mondial dans les Balkans

-

Français
658 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'apport central de cet ouvrage est d'un côté l'analyse de l'articulation entre intérêts nationaux et ambitions révolutionnaires des pays communistes ; de l'autre l'étude de la gestion par les Occidentaux des avantages qu'ils peuvent tirer de la situation. Ce regard précis sur les pays qui ont bordé la ligne de fracture balkanique de guerre froide aide à comprendre le temps présent des Balkans deux décennies après la chute du communisme et la fin de l'affrontement Est-Ouest.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juin 2011
Nombre de lectures 223
EAN13 9782296463165
Langue Français
Poids de l'ouvrage 19 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
LE JEU MONDIAL DANS LES BALKANS
Les relations gréco-yougoslaves de la Seconde Guerre mondiale à la Guerre froide 1941-1956
Collection « Inter-National » dirigée par Denis Rolland avec Joëlle Chassin, Françoise Dekowski et Marc Le Dorh
Cette collection a pour vocation de présenter les études les plus récentes sur les institutions, les politiques publiques et les forces politiques et culturelles à luvre aujourdhui. Au croisement des disciplines juridiques, des sciences politiques, des relations internationales, de lhistoire et de lanthropologie, elle se propose, dans une perspective pluridisciplinaire, déclairer les enjeux de la scène mondiale et européenne.
Série générale (dernières parutions) :
Carlos PACHECO AMARAL (éd.),Autonomie régionale et relations internationales, Nouvelles dimensions de la gouvernance multilatérale, 2011. Denis ROLLAND (coord.),Construire lEurope, la démocratie et la société civile de la Russie aux Balkans. Les Ecoles détudes politiques du Conseil de lEurope. Entretiens, 2011. Aurélien LLORCA,La France face à la cocaïne. Dispositif et action extérieurs, 2010. Guillaume BREUGNON,: enjeux etGéopolitique de lArctique nord-américain pouvoirs,2011. Maria Isabel BARRENO,Un imaginaire européen,2010. Denis ROLLAND,La crise du modèle français, 2010. Alicia BRUN-LEONARD, Constance d'EPANNES de BECHILLON,Albert Brun, un reporter insaisissable. Du Cuba Libre d'Hemingway à la capture de Klaus Barbie. 40 ans d'AFP, 2010. Erwan SOMMERER et Jean Zaganiaris (cood.),L'obscurantisme. Formes anciennes et nouvelles d'une notion controversée, 2010. Estelle POIDEVIN,L'Union européenne et la politique étrangère. Le haut représentant pour la politique étrangère et de sécurité commune : moteur réel ou leadership par procuration (1999-2009) ?, 2010. Günter AMMON, Michael HARTMEIER (dir.),Démocratisation et transformation économique en Europe centrale et orientale, 2010. Namie DI RAZZA,L'ONU en Haïti depuis 2004, 2010. Maurice EZRAN,Histoire du pétrole, 2010. François Chaubet,La culture française dans le monde. 1980-2000. Les défis de la mondialisation. Jean-René GARCIA,La Bolivie, Histoire constitutionnelle et ambivalence du pouvoir exécutif. Christian SCHÜLKE,Les usages politiques du passé dans les relations germano-polonaises, 2009. M. Hobin, S. Lunet,Le Dragon taiwanais : une chance pour les PME françaises. A. Martín Pérez,Les étrangers en Espagne. A. Ceyrat,Jamaïque. La construction de lidentité noire depuis lindépendance. D. Cizeron,Les représentations du Brésil lors des Expositions universelles. D. Rossignol,Air France. Mutation économique et évolution statutaire. D. Rolland & D. Aarão Reis Filho (dir.),Modernités alternatives. Lhistorien face aux discours et représentations de la modernité.
Phivos OIKONOMIDIS
LE JEU MONDIAL DANS LES BALKANS
Les relations gréco-yougoslaves de la Seconde Guerre mondiale à la Guerre froide 1941-1956
Préface deRobert Frank Avant-propos deDenis Rolland
LHarmattan
En couverture: Tito à lAcropole dAthènes debut juin 1954.
© LHARMATTAN, 2011 5-7, rue de lÉcole-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 9782296553163 EAN : 9782296553163
SOMMAIRE
Introduction.......................................................................................................13
PREMIERE PARTIE : LA CRISE (1941-1944).........................................21 Chapitre 1. Les rapports gréco-yougoslaves pendant la guerre........................23 Chapitre 2. Les forces de résistance intérieures en Grèce et en Yougoslavie....57 Chapitre 3. Controverses entre lAngleterre et les États-Unis en Grèce et en Yougoslavie ........................................................................................................73 Chapitre 4. La Russie et lAngleterre ................................................................87
DEUXIEME PARTIE : LE CONFLIT (1945-1946)................................159 Chapitre 5. LAngleterre, lURSS et les États-Unis dans les Balkans...........161 Chapitre 6. La confrontation au sein des conférences internationales...........175 Chapitre 7. La Yougoslavie, lURSS et le NOF .............................................187 Chapitre 8. Staline, Tito et Zachariadis ...........................................................215 Chapitre 9. Les revendications nationales des pays balkaniques...................235
TROISIEME PARTIE : LE GRAND JEU (1947-1949)..........................247 Chapitre 10. La tactique dUlysse....................................................................249 Chapitre 11. La Grèce: Un tube à essai ...........................................................277 Chapitre 12. La scission du bloc soviétique ....................................................317 Chapitre 13. Le chemin de lOccident.............................................................361
QUATRIEME PARTIE : LA RÉCONCILIATION (1950-1956)..........413 Chapitre 14. La nouvelle situation dans les Balkans ......................................415 Chapitre 15. Limportance géostratégique des Balkans .................................449 Chapitre 16. Une nouvelle réalité émerge .......................................................485
Conclusion.......................................................................................................531
Annexes.............................................................................................................563 Table des matières détaillée .............................................................................654
7
PRÉFACE
Phivos Oikonomidis cumule les talents de journaliste et dhistorien. Il est journaliste de métier, ce qui lui donne lart du récit, les qualités stylistiques pour rendre vivants les événements morts du passé et donner avec éloquence limpression quils nourrissent encore notre présent. Oui, ce livre nous parle essentiellement daujourdhui et des enjeux très contemporains des Balkans. Historien, il lest devenu : grâce à son goût de larchive et à une belle rigueur scientifique, il reconstitue tout lécheveau des relations internationales de la guerre froide à travers le prisme balkanique. Le dépouillement des sources a donné lieu à un travail colossal, qui a duré plus de vingt ans, dans les archives grecques, yougoslaves, russes, britanniques, américaines et françaises, ce qui a mis en valeur un autre talent de lauteur : la maîtrise de nombreuses langues. La constitution de sources orales, par la collecte de près de quatre-vingts témoignages d'acteurs de l'époque en Grèce, en France, en Russie, aux États-Unis, en Serbie, en Macédoine et en Italie, donne une grande plus-value à cette recherche. Lambition de celle-ci est considérable. À travers les relations bilatérales gréco-yougoslaves, sur une période relativement longue, entre 1941 et 1956 , ce sont en fait tous les rapports multilatéraux entre les acteurs dans les Balkans qui sont étudiés pendant la Seconde Guerre mondiale et la première guerre froide. Du coup, la problématique est extrêmement novatrice, puisque l'accent est mis sur l'analyse des effets d'échelles entre jeux nationaux et enjeux balkaniques d'une part, et, dautre part, entre jeu mondial des grandes puissances et grands enjeux mondiaux. Des éclairages nouveaux sont ainsi donnés sur les origines et les premiers développements de la confrontation Est-Ouest. Les apports de louvrage sont multiples sur des registres différents. D'une façon générale, la thèse éclaire la place de la Grèce, de la Yougoslavie et des Balkans dans la politique de Staline, de Churchill et de Roosevelt pendant le conflit mondial, de même qu'elle mesure avec précision le rôle de cette région dans les relations entre les Grands après 1945, montrant admirablement que les relations gréco-yougoslaves constituent une des clés essentielles de la compréhension des mécanismes de l'entrée en guerre froide. Ce regard décentré qui ne focalise pas tout sur la question allemande pour décrire lévolution de laffrontement Est-Ouest est tout à fait salutaire. L'avantage d'un tel travail, fondé sur le croisement de nombreuses archives, est de montrer que les pays balkaniques - gouvernements,
9
L E J E U M O N D I A L D A N S L E S B A L K A N S
sociétés - ne sont pas vraiment périphériques dans cette grande confrontation. Ils ne sont pas seulement des enjeux, mais aussi des acteurs à part entière. Ce livre apporte également beaucoup sur un très grand nombre de sujets ponctuels. On savait déjà que Churchill et le Royaume-Uni ont beaucoup aidé Tito et les partisans, malgré leur appartenance au communisme, pour une raison simple : ils « font » vraiment « la guerre », et efficacement, contre loccupant allemand. Ce que nous apprend Phivos Oikonomidis, cest une dimension supplémentaire. Les Britanniques demandent très tôt une contrepartie à ces partenaires dont ils ne partagent pas lidéologie : montrer de la « bonne volonté » sur la question grecque. Tito est ainsi conforté dans lidée de se situer dans un grand jeu : il sent que la reconnaissance dune Yougoslavie communiste par les Occidentaux est négociable sil se montre prudent sur la Grèce. L« accord des pourcentages » entre Churchill et Staline doctobre 1944 vient confirmer à ses yeux les priorités britanniques dans les Balkans et limportance que Londres accorde à la question grecque. De même, il fait comprendre très vite à Churchill quil entend rester indépendant à légard de lURSS et que son pays pourrait constituer « un pont entre lEst et lOuest ». Si les Britanniques lui font relativement confiance, cest moins le cas des Américains. Lorsque ces derniers, après la guerre mondiale, remettent en cause la Yougoslavie communiste, Tito paraît durcir sa position à son tour et encourager le mouvement révolutionnaire en Grèce, tout en laissant entrendre à Truman quil saurait faire preuve de « bonne volonté » vis-à-vis de lOccident si celui-ci fait de même à légard de son régime. Assurément, ces exemples montrent lapport central du livre : dun côté, lanalyse fine de larticulation entre intérêts nationaux et ambitions révolutionnaires des pays communistes ; de lautre, létude de la gestion par les Occidentaux des avantages quils peuvent tirer de cette situation balkanique. Le lecteur trouvera bien dautres trésors dans le présent ouvrage qui nous fait mieux comprendre les rapports entre communistes grecs et communistes yougoslaves entre 1946 et 1949, ainsi que les débats sur la Fédération balkanique et léchec de cette dernière. La rupture entre Tito et Staline en 1948, les rapports entre Occidentaux et la Yougoslavie avant et après ce « schisme » et les conséquences du rapprochement entre Tito et Khrouchtchev en 1955, voilà dautres événements présentés sous une lumière nouvelle. Enfin, Phivos Oikonomidis insiste sur l'importante question macédonienne pendant toute la période étudiée, question dont les enjeux durent encore aujourdhui. Voilà pourquoi ce travail important et original fera date : il faut ce regard précis et nuancé sur les pays qui ont bordé la ligne de fracture balkanique de guerre froide pour comprendre le temps présent des Balkans, deux décennies après la chute du communisme et la fin de laffrontement Est-Ouest.
1
0
Robert Frank Professeur, Université de Paris 1 Panthéon - Sorbonne