258 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Les figures illustres de la Mésopotamie

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
258 pages
Français

Description

L'auteur nous invite à découvrir ces monarques, de Gilgamesh à Assurbanipal en passant par Sargon ou Hammurabi, qui ont modelé le visage et l'âme de la Mésopotamie. A travers un patrimoine inestimable : tablettes cunéiformes, inscriptions, documents d'archives, chroniques, bas-reliefs, c'est une partie de leur histoire et de leurs faits mémorables qui nous est relatée ici.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 novembre 2012
Nombre de lectures 11
EAN13 9782296510241
Langue Français
Poids de l'ouvrage 18 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Ephrem-Isa Yousif Les figures illustres de la Mésopotamie
PEUPLES ET CULTURES DE L ’ O R I E N T
LES FIGURES ILLUSTRESDE LAMÉSOPOTAMIE
Peuples et cultures de l’Orient Collection dirigée par Ephrem-Isa Yousif Il y a au Proche-Orient des peuples, porteurs d’un riche patrimoine culturel, qui ont joué un rôle important dans l’histoire de la civilisation : les Arméniens, les Assyro-Chaldéens, les Coptes, les Géorgiens, les Maronites, les Melchites et les Syriaques occidentaux. Hélas, aujourd’hui, ils sont peu connus en Occident. Les Éditions L’Harmattan ouvrent encore plus largement leurs portes à tous ces peuples, communautés, pour que leur patrimoine soit valorisé. Déjà parus Ephrem-Isa YOUSIF,Saladin et l’épopée des Ayyoubides. Chroniques syriaques,2010. Saywan BARZANI,Le Kurdistan d’Irak, 2009. Sylvie CHABERT D’HYÈRES,L’Évangile de Luc et les Actes des Apôtres selon le Codex Bezæ Cantabrigiensis, 2009.Ephrem-Isa YOUSIF,Les Villes étoiles de la Haute Mésopotamie, 2009. F. HELLOT-BELLIER et I. NATCHKEBIA (dir.),La Géorgie entre Perse et Europe, 2008. P. G. BORBONE,Un ambassadeur du Khan Argun en Occident. Histoire de Mar Yahballaha III et de Rabban Sauma, 2008. G. H. GUARCH,Le legs kurde, 2007.
Ephrem-Isa Yousif
LES FIGURES ILLUSTRESDE LAMÉSOPOTAMIE
L’Harmattan
© L'HARM ATTAN, 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-99432-4 EAN : 9782296994324
« Peut-être notre civilisation, que Nous croyons fulgurante, n’est-elle qu’une décadence profonde, n’ayant même plus le souvenir historique des gigantesques sociétés disparues ». « Les saisons et les hommes coulent comme un seul fleuve Interminable sous les arches des siècles, vers le centre vivant de l’origine, au-delà de la fin et du commencement ».
Liberté sur parole, Octavio Paz
Avec mes remerciements àMonique Le Guillouqui a collaboré avec moi à la réalisation de cet ouvrage.
INTRODUCTION
Les historiens grecs appelèrent Mésopotamie le pays entre les fleuves, le Tigre et l’Euphrate. Je suis né sur ce vaste territoire qui déborde l’Irak actuel. Je suis un enfant des montagnes du nord, des premiers villages, des bateaux sur les fleuves, des fleurs dans les vallées, un enfant d’Ur, d’Assur, de Ninive et de Babylone. Plus tard, au cours de mes études universitaires, j’ai dé-couvert la civilisation mésopotamienne, l’une des plus an-ciennes et brillantes du monde, sa richesse et sa grandeur. J’ai pu, lors de mes conférences, faire partager mon admira-tion pour ses fiers monarques, son clergé, ses scribes, ses artistes, ses commerçants, ses artisans. Au pays de Sumer et d’Akkad, région de basse Mésopo-tamie, située entre Bagdad et le Golfe, la civilisation s’était développée très tôt, bien avant la Grèce et Rome. C’était une terre alluviale, aride mais fertile, austère, brûlée de soleil, une terre aux villes nombreuses, précaires à cause du déplace-ment des fleuves. Les anciens Mésopotamiens excellèrent dans la créativité, ils inventèrent la roue, l’irrigation, la ville, l’organisation éta-tique et les premiers systèmes administratifs. Par l’écriture vers 3300 av. J.-C., ils firent entrer l’homme dans l’histoire. Ils développèrent le commerce, les techniques et les arts. Ils recoururent aux premiers codes de lois, rédigèrent mythes, prières, poèmes épiques et lyriques, textes de sagesse. Ils découvrirent l’astronomie, l’astrologie, la médecine. Cette grande civilisation mésopotamienne « fit rage » pendant des millénaires, selon l’expression de l’archéologue français André Parrot. Elle garda jalousement ses modes de pensée, ses mœurs, ses coutumes jusqu’à l’arrivée du perse
9