304 pages
Français

Les peuples d'Ajatado (entre Accra et Lagos)

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Dans les dernières décennies du XVIIe et au début du XVIIIe à la façade atlantique de leur pays les peuples issus d'Ajatado ont connu un fort afflux de vaisseaux négriers envoyés par les Compagnies commerciales, ainsi que l'implantation de comptoirs anglais et français qui viennent faire concurrence à la traite habituelle des portugais. Leur établissement n'a pas manqué de provoquer des dysfonctionnements et des troubles régionaux. La vraie cause des tensions est tout un contexte d'exploitation mercantile des marchés côtiers où la cupidité des profits économiques tirés de la traite des esclaves renversait les fondements de la civilisation ancestrale.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 mars 2017
Nombre de lectures 2
EAN13 9782140031649
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Dans les années 1660 s’est déclenché le ux migratoire qui, depuis Accra, a conduit dans l’aire d’Ajatado, entre les Eυe et les Fɔn, les fondateurs de la cité des Gɛn. Leur audacieux établissement n’a pas manqué de provoquer, pendant les sept décennies qu’étudie ce volume 4, des dysfonctionnements et des troubles régionaux. Cependant la vraie cause des tensions ne fut pas l’irruption des Gɛn, mais tout un contexte d’exploitation mercantile des marchés côtiers, où la cupidité des proîts économiques tirés de la traite des esclaves renversait les fondements de la civilisation ancestrale. Les guerres entre les cités, dont les documents écrits par les Européens se font l’écho, nous sont aussi racontées par les traditions orales, dont il devient enîn possible de îxer la chronologie : une triste histoire de soubresauts violents se trouve ainsi reconstituée, crise catastrophique pour la société entière du pays. Tout n’a pas été pour autant que décadence ; on aperçoit aussi présents des ferments de renouveau, telle l’implantation, encore discrète mais tenace, de la mission chrétienne dans la cité des Ƒela, l’épicentre de la crise. Dans la perspective de cette mission, qui s’affermira au XIX siècle et va contribuer au rétablissement d’une société plus juste, nous consacrons le dernier chapitre de ce volume à l’analyse de la ‘parole’ que les descendants d’Ajatado ont continué, malgré les temps difîciles, à transmettre. On admire en leur idiome la înesse de sa structure grammaticale. Y pénétrer à fond peut signiîer, pour les locuteurs, emprunter la voie lumineuse qui remonte l’histoire jusqu’à la cité des origines.
Roberto Pazzi
Les Peuples d’Ajatado (entre Accra et Lagos)
4 : Nouveaux partenaires politiques e au tournant du XVII siècle et extension du Danxome dans les années 1720
LES PEUPLES D’AJATADO (ENTRE ACCRA ET LAGOS)
Roberto Pazzi LES PEUPLES D’AJATADO (ENTRE ACCRA ET LAGOS) Volume 4 Nouveaux partenaires politiques e au tournant du XVII siècle et extension du Danxome dans les années 1720
De cet ouvrage LES PEUPLES D’AJATADO, l’auteur a publié : vol. 1 -Des origines à la rencontre avec l’Occident et le Christianisme e au XV siècle (sources écrites) vol. 2 -Des origines à la rencontre avec l’Occident et le Christianisme e au XV siècle (sources orales) e vol. 3 –L’expansion au XVI siècle et la première mission chrétienne en 1660 Il publiera prochainement le dernier volume : e vol. 5 -siècle et les lueursLes situations de crise en plein XVIII d’espérance autour de 1850 © L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-11656-3 EAN : 9782343116563
  :,  
    %#( %)# % &'' #(   %)- % &''' ; 4  <=% #$ %  ">  "" # % ?%  <<<!%#!)#>)" 5"# #; ## $ #"# % "# #  <=# $# # <#  4  # 6-# % #; -) 4  )2  "; #%# % #  %  6%#  %) "");   !"  @#)   "%#  )6 % "#< $ > 6( "  # )##2  ## ##  %)# #   #  % "<; $  "  # 6# "#  # %)")    )%#;   - %   )"   -# 4 -# % )%  ) <##) ! ")2   %#; )#;  %## ##$ % 6# 1 #)  "; " " $# # > "   # "  )?; #    %)#   $ %  #2
5 ## :     %   "))% : $ % %A "# %)-$)   #! %  5  ? # 77+;  ?#   #    " $  ##)2  %## %   %  ##  #  )) " ")# $  $<<# ))  5"# 4  "" # " B % "; )$##- ">6#$ %  "#  # )) % # 4 )"  " "" )6 %  ##2 C % #  %D << -#E)  % #    #; $#   ")  "# %"06  6 %#  ""      % ">2 '  %D #  % # %  %)# %;   #; ") %  "# ")  # 6% <)-#2 C   ?#; "  ### #!")#);  %#<<#) #)# 4 % $  #)) #%#( "   6#)6# %  ## %#<<) %  $#   # ") %##2
8
"(  )<!# $#  #) %  %; # >   %  F #   # %)); % #"#) % "%  %%  >( ?#%#$ $#  4  - %  #)) %  6G; F  #  #) 4 % #")#< $#  - 4   # 6)#2 '  # ) "  A %  # " H $; % 6## %  "" "> ;  )"$  # # !#) % $  %# # "#;  4 %;   ## ;  #  6###  " % %#<#)  ##;  " $ #  "))) %  #))  "# % #     #2
5 "6)( % 6## ")  )) ) ) $) "  " IH &' %   " <)%) %;   "- + 4 I#2 '  #  #< $;  @(  4 ,;    #   0 )) )#  6###;   #; %! #(    (; < %)#) " J     %#  # %) "") "  "6#"6 E#;  % H #< % %# #2     )   ?#%#$ #% K; % $  )) %)##<  <# $; ( G; J  6)# 6)#  "# "##   %# ##! %%) "  <# %  %# ##);    ") % G) %  "6#"6#; #  #   ; %  )#;   ?#%#$ - "  K2  "  #)   %   ! ,#; F %)?4  !")   %# # , 2 $#; -)    ## % !# % # );  "#  %# 4 %) "" J #%) % %# % 6; #%) %)#) %   6 %   #;  # % # #-##) %  %##) 6#  6$ "   # %  "-##) % 6 "  #2 K
IH &' H $; %  #)) #; J  ( ?#%#$  "$ ? )) # ) % <= ## K;  $  6###; #; J  ?# #")  %# ) )); #  ( ?#%#$ %) % ) )#2 '   #  >) 4    4  #  #  %%#1#>)46##-?#
7
-?# ;  6# $# <# "" %0  %!  "6( <%) %  # )# % # K2 5  6# % 6##  " $#; %#  "; J  %# 4    L>3 M 6)#  %) "" ?#%#$ % #(  ?$4  )# % # % 6 K; # " %D 0 #) " % ### $#; 4 %; #  77+ %   6# %#<<) %  %  "> %##2 ' # ## ) #) % - %  #? # %)6; $#   % " $  "? % %#  # %  # %  N# " $$ -< #; )#  "#2
L#  ## 6)# % # ?   " 0)  77+2   #);        %  # ;  % <  # ##- $  % ;    %)"= %#( % % 4  )2  ##  ") # % " % #) 4  ;   "6># # "<% %   4 $  6)#   )) <<;  ")- "  )#  %>   %  #)) # :    # % "# "  'L' ', :  %!"; % ' , 5 ' ;  "# $  <## %  O"  %% % ?% 4 - %  &''' #(2
)- +  @   R # 56#$; I2 *
"2 ,-  ..' # # P>Q
*
, 'L 
 #  >( %)# ##) %   "))% # : , 'L  % 2/;  %#  ?   $#(  # # " <# )<)  2/; % #( $; " !"; 7  #  6"# 7 % 2/;   7  #  6"# 7 %  "#( "#   22
 :  #%   4 #  %  )#      #6-#;  # ## % "   # >""6#$ %")  2  ! <=#  %  ( %##;     $# #  ) : !2 %?#<?  2+ :  ##$; %# $  - #?  ( %## # 6"6#) %"( "6- S,'5    # %  # 82+* 4 92 T ! ">    "" ! #  ##;   )#  "# ##$ "2!2I'';  $   )"6#$ #") "  #  # ")   ( %## # # #) "  # %#   "# # -) ## !2 ,#3%3 R ,2%22
/ :  ) #  )$# $ % #%#<## % "> 6;  ! $  %#<<) %# " %#<<);   )#  ? %  0 #(;  $#" 6"6 "6#$ )-)  8; #  ? ) ;  6   6"6 "6)#$;  #  #  "2  #; $#  # % # #  #"# # % "> %  <<## % %###; 3#  %##) "  )#$ 1 !2 UVW) XUQ!YZ [\)2
 :   >( %)?4 %")  ;  # 4 # ?  # 4  # I'5 '  #3?#2     ;   %    "# # # % "-##; #  ( %## #; 4  )"$;  !  # " )) )%#)2
8 :K :  )# #     %  % "")  # : J ##  ##$; #;  ( %##; %  %# <=#2 T% 3#  %-) "   ##;  %#   ##$   6; %# $   )%##   "6( %2 ! 1 J ]   " X">Z ?$4%>4 F; %  ,2%2] K2 %#;  )) #%#  # ! ? % !; ## ""H  6  ##$; # # % -) ## 2 ##<# $# # %  #)2
9

@I
a'
I I IL I I 
5 L
 

S 
SP @ @ @ P
@ `'
`, 
 I
  b
a L a a , LL
L L
#1 I'5 '  %   6# 
: 52  ; % 222 % L) % -; 5 ^* : @I _ '';`## % #3"  % > @# ^/; `6; ) ^^ : 2 2 a' @I';6> % # #6- *+9399; 5-#% ^78 : 6#  "-#; I6# : I%# #->; ,Y# 5#; !<% : I##6 L; % : I#-#6($ #; # : @22 I ,@ '@';1 63)# % 6 %  6> ; # ^* :5" ,% %  ! % % 6)#$ ]; ;2I2 )^9 : 2   .'@ `%#   G % @#); 79+3*+; # ^9+ : 2 @ ;5#-# 4 6## % L>36>; %2 6)^; ^8* : 2 S ,;`## % ## % )# " #%; % ## 4 99; P%) ^*92 : 2a2 SP;  % # #6-;; % ^* : 22 @ P'I ,; @>#; `6; ) ^^+ : 22 @ P'I ,,# %   % "> ?3Y; )); 2I2; ) ^** : L23`2@; !; # ^/ : I2 `';# -# % @#% % "6; ##6 ,#; I# ^79 : 2  `,';# > % 6>; # ^ : 2 ;@  < 6 b <# `#> 8^^377^; b#-% ^9/ : `2  I ,  2,' ; ,> % %   ) )##   &'' #(; # ^^ : ,2  b; 6 > "# 77+39/7; !<% ^** : ,2  b;- < ##]# >  < 6   5; %#%// ^9* //*389 : P2 a L ;L 5"6# <#  >"#;8 2; ^8 : 22 a'; %##]6A  \"; ', ))  ^*+ : 2 a ,; %##   6>3I)#; )) #> ^* :L L### <#2 <# #%; )%2 2 I, ' ;  2; #- ^8398 : 52L2a2 L L ; 6   < b3 <#;  ^*9
^