Le Frac Bretagne reste sur ses réserves
3 pages
Français

Le Frac Bretagne reste sur ses réserves

Description

Le Frac Bretagne reste sur ses réserves Les ouvrages complexes nécessitent parfois un temps de réglage lors de leur mise en service.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 26 octobre 2012
Nombre de lectures 9
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Le Frac Bretagne reste sur ses réserves

Les ouvrages complexes nécessitent parfois un temps de réglage lors de leur mise en service. De toute évidence, le nouveau bâtiment du Fonds régional d’art contemporain (Frac) Bretagne, signé par l’architecte Odile Decq (Agence ODBC), a été victime d’un retard à l’allumage, qu’on lui souhaite le plus bref possible… Inauguré par Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture en personne, ce spectaculaire vaisseau de béton et d’acier noir de 4 000 m² a été officiellement livré au mois de juillet dans la ZAC Beauregard, à Rennes. En fait, la région Bretagne, maître d’ouvrage, a bien réceptionné le spectaculaire bâtiment…, à l’exception de ses réserves. En effet, un problème d’hygrométrie et de température important a été détecté dans les locaux de stockage situés au sous-sol au moment de la mise en service. Le taux d’humidité dans l’air relevé frôlait 90 %. Les conditions de conservation requises n’étant pas remplies, la collection n’a donc pas pu intégrer le Frac et ses 1 000 m² de réserves. Actuellement, ces 4 700 œuvres attendent de retrouver leur destination initiale, stockées dans un site sécurisé et loué à cet effet.