Pathologie cardiovasculaire et questionnements éthiques

Pathologie cardiovasculaire et questionnements éthiques

-

Livres
272 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce travail propose une réflexion sur la pratique de la Revue de Mortalité et de Morbidité et sur les questionnements éthiques fréquemment soulevés par le décès hospitalier tel qu'il est analysé lors de ce rituel médical. Son expérience clinique, mais également de cardiologue interventionnel, a incité Fabrice Larrazet à décortiquer les dysfonctionnements du système de santé hospitalier et à enrichir cette analyse d'un approche éthicienne.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 septembre 2013
Nombre de lectures 14
EAN13 9782336324111
Langue Français
Signaler un abus
Fabrice Larrazet
Pathologie cardiovasculaire et questionnements éthiques
Les enjeux des Revues de Mortalité et de Morbidité
Préface de Christian Hervé
PATHOLOGIE CARDIOVASCULAIRE ET QUESTIONNEMENTS ÉTHIQUES
Les enjeux des Revues de Mortalité et de Morbidité
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-29320-2 EAN : 9782336293202
Fabrice LARRAZETPATHOLOGIE CARDIOVASCULAIRE ET QUESTIONNEMENTS ÉTHIQUES Les enjeux des Revues de Mortalité et de Morbidité Préface de Christian Hervé
Sommaire Préface ............................................................................................................ 9 I- Introduction............................................................................................... 13 II- Problématiques....................................................................................... 17 II.1- Ne pas pratiquer la RMM porte-t-il préjudice aux autres patients...17 II.2- La pratique de la RMM telle qu’elle est rapportée doit-elle être changée ? .................................................................................................18 III.3- Axes de recherche/hypothèses .......................................................19 III- Première partie : Six années d’expérience RMM dans un service de cardiologie médico-chirurgical ................................................................21 III.1- Populations et méthodes................................................................. 21 III.2- Résultats .........................................................................................23 IV- Deuxième partie : éléments de réponse aux questionnements éthiques soulevés par les séances RMM.................................................................. 103 IV.1- Populations et méthodes...............................................................103 IV.2- Résultats des réflexions éthiques et entretiens personnalisés.......107 V – Discussion............................................................................................ 189 V.1- Critique .........................................................................................189 V.2- Que peut-on retenir de l’expérience RMM en pathologie cardiovasculaire et des questionnements éthiques soulevés par cette pratique ?.................................................................................199 V.3- Proposition d’amélioration des pratiques de la RMM ..................209 VI- Conclusions.......................................................................................... 213 Bibliographie .............................................................................................. 215 Tableaux .....................................................................................................225 Sigles et acronymes ....................................................................................247 Annexes ...................................................................................................... 251 Table des matières ......................................................................................261
7
Préface La médecine est un Art difficile. Elle a un lien avec la Métaphysique, si elle est entendue comme ce qu’expose le Stagirite (après son livre sur ce qui lui est alors connu: la Physique): «si…connaissant l’universel, on ignore l’individuel qui y est contenu, on commettra souvent des erreurs de traitement, car ce qu’il faut guérir avant tout c’est l’individu ». Cette citation que fait Fabrice Larrazet montre à quel point il est expert pour parler de ses six années d’expérience de Revue de Morbi-Mortalité (RMM), mais également combien il développe une réflexion sur le sens de ce qu’il réalise et qu’il rapporte aux valeurs que les professionnels doivent camper dans leurs exercices quotidiens, objectivée par cette autre citation d’Hippocrate: « la vie est courte, l’Art est long, l’occasion furtive, l’expérience trompeuse, le jugement difficile». Comment alors dégager une réflexion utile aux praticiens qui œuvrent dans un champ si spécifique, la cardiologie d’intervention et prétendre à faire le moins mal possible, définition de l’éthique exprimée par France Quéré qui préférait ce « moins mal possible » au « mieux possible » tant l’œuvre des médecins est difficile quant au fait de posséder des réponses qui transcenderaient l’incertitude, ou feraient référence à la Vérité… C’est avec ces qualités que Fabrice Larrazet, au terme d’une longue période de préparation s’est attelé à une thèse qui aboutit à ce livre. Il l’a ainsi construite, mêlant la médecine, utilisant les nouvelles technologies appliquées aux maladies cardiovasculaires, lors de prises en charge effectuées dans des plateaux techniques, dans les fonctionnements desquels le systématisme des conduites en équipe prévaut comme gage de sécurité et d’excellence ;ainsi, il l’a associée à la réflexion sur les actions qui ont été menées individuellement sous forme de prises en charge et traitements des malades qui sont décédés, en se référant aux valeurs des comportements professionnels que la littérature et qu’une réflexion éthique peuvent promouvoir dans le cas des RMM. L’entreprise était difficile, déjà parce que chacun devrait éthiquement s’inspirer de ses propres erreurs, mais également celles induites par les fonctionnements hospitaliers, ensuite chaque professionnel devrait adopter la transparence optimale pour que l’incident qui démasque une anomalie soit corrigé avant qu’il ne devienne avant-coureur d’un accident plus grave, jusqu’à la catastrophe que je dépeins comme celle d’une mort indue envers un patient. C’est pourquoi Fabrice Larrazet a adopté le cadre de la cindynique, qui vise éthiquement l’anticipation des erreurs dans le cadre d’une gestion des risques, et propose une « check-list », qui légitime à elle seule la publication de ce livre, et cela en s’inspirant de la réflexion d’Umberto Eco sur les messages d’alerte en prenant le soin de réduire au maximum le risque d’interférence pouvant
9