La faim sans fin en Afrique

-

Français
162 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Aujourd'hui en Afrique on mange accidentellement, on s'habille accidentellement, on survit accidentellement. Il est question d'une faim sans issue qui ôte à l'Africain toute raison suffisante d'exister. Loin d'être un épiphénomène, la faim est une expérience qui définit ce à partir de quoi peuvent se comprendre le dire et l'agir du politique, du scientifique ou du religieux africains. Dans cet ouvrage, l'auteur fait de cette expérience de la faim le point d'ancrage de sa réflexion philosophique.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 juin 2015
Nombre de lectures 42
EAN13 9782336384320
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Aujourd’hui en Afrique, c’est la faim sans fin : on mange
l’Africain toute raison suffisante d’exister. C’est là une expérience de la vacuité, de la carence radicale, de la finitude exaspérante, bref du dénuement total qui tire la conscience du leader et la conscience populaire du côté de l’estomac.
Loin d’être un épiphénomène, la faim est une expérience qui définit pratiquement la situation même de l’être africain, ce à partir de quoi peuvent se comprendre le dire et l’agir du politique, du scientifique ou du religieux africains.
Dans cet ouvrage, l’auteur fait de cette expérience de la faim le point d’ancrage de sa réflexion philosophique; le lieu à partir
le philosophe africain. Et ce pour inciter l’Africain à repenser son existence afin de s’insérer audacieusement dans le devenir
tout peuple dont la situation trouble, fragile ou tragique exige de fonder un nouvel horizon d’existence.
Etudes africaines
Série Philosophie
CléophasNL
La faimsansnenAfrique
Préface de Jean O K
LA FAIM SANS FIN EN AFRIQUE
CollectionÉtudes africainesdirigée par Denis Pryen et son équipeForte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions
N’GUETTIA KOUASSI (René),L’Afrique : un géant qui refuse de naître, 2015. EKANI (Serge Christian),Liberté de saisir et exécution forcée dans l’espace OHADA,2015. KOUAKOU (Jean-Marie) dir.,Penser la réconciliation. Pour panser la Côte d’Ivoire,2015. WOUAKO TCHALEU (Joseph),Le racisme colonial, Analyse de la destructivité humaine,2015. TOE (Patrice) et SANON (Vincent-Paul),Gouvernance et institutions traditionnelles dans les pêcheries de l’Ouest du Burkina Faso, 2015. OTITA LIKONGO (Marcel),Guerre et viol.Deux faces de fléaux traumatiques en République Démocratique du Congo,2015.MAWANZI MANZENZA (Thomas), L’Université de Kinshasa en quête de repères, 2015.MOUCKAGA (Hugues), SCHOLASTIQUE (Dianzinga), OWAYE (Jean-François),Quelle gouvernance pour l’Afrique noire ?,2015. SEMANA (Tharcisse),Aux origines de la morale rwandaise. Us et coutumes : du legs aux funérailles,2015. BANGUI (Thierry),La mal gouvernance en Afrique centrale, 2015. GOHY (Gilles Expédit),Éducation et gouvernance politiques au Bénin. Du danxômè à l’ère démocratique, 2015. Ces dix derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentationdu contenu des ouvrages, peut être consultée
Cléophas NKETOLUMBALA FAIM SANS FIN EN AFRIQUE Préface de Jean ONAOTSHO Kawende
© L’HARMATTAN, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06191-7 EAN : 9782343061917
A mes chers parents
NKETO LUTUMBA Alphonse et
MAVUNA MALUNGA Palmyre
qui m’ont appris à travailler pour réussir et à partager pour être heureux.
AVANT-PROPOS Les réflexions contenues dans cet ouvrage sont certes nôtres. Mais elles seraient sans doute inédites et encore éparpillées çà et là n’eût été les diverses pressions et demandes insistantes de nos collègues, chercheurs et amis qui ont eu à en prendre con-naissance à telle ou telle occasion. De fois les autres évaluent mieux nos propres trésors et nous poussent à en faire profiter à un plus grand public. La publication de cet ouvrage est la meilleure manière de remercier tout ce monde et toutes les personnes qui, à différents niveaux, ont contribué à sa réalisation. Nous pensons parti-culièrement : au Père Walter Devos, s.j. qui a pris en charge financière-ment nos différents séjours de recherche et de rédaction du manuscrit en Belgique; à Mr. l’Abbé Roger Mengi pour son accueil chaleureux à Mons ; au Dr. Dr. Lambert Nieme qui s’est occupé de la mise en page de l’ouvrage et des contacts avec l’éditeur ; au Professeur Jean Onaotsho qui a corrigé le manuscrit et préfacé l’ouvrage ; aux Professeurs Abbé Jean-Marie Matutu, Frédéric Mabasi et au Doctorant Michel Buassa qui ont lu mes premiers textes et encouragé la publication de l’ensemble sous forme d’ouvrage ; à l’assistant Albert Kabasele et aux Messieurs Jean-Raoul Matumona et Alain Fwankenda qui ont participé au traitement du texte. Nous apprécions aussi à leur juste valeur toutes les énergies dépensées d’une façon ou d’une autre par d’autres personnes pour faire naître et aboutir le présent projet. A tous et à toutes, nous exprimons nos sentiments de pro-fonde gratitude.
PREFACE La phénoménologie est un des courants philosophiques majeurs de notre temps. Globalement, elle entend « traiter les problèmes philosophiques par la description des grands types 1 d’expériences humaines » , les penser non pas sur base des catégories aprioriques mais plutôt à partir de l’examen des vécus où nous faisons l’expérience de l’objet. L’expérience est ici considérée comme le lieu d’apparition de la chose même, où l’objet se montre lui-même, en son essence. La phénoménologie se donne comme l’étude de ce qui se montre ainsi dans l’expé-rience et considère celle-ci comme ce à partir de quoi s’élève la réflexion philosophique. Elle se rattache à Husserl et doit sa célébrité à l’écho qu’elle a trouvé auprès des penseurs aussi pénétrants que Heidegger, Sartre, Merleau-Ponty, Levinas, Gadamer, Ricoeur … En Afrique, la phénoménologie a trouvé une réception particulière chez Lalèyé qui en est venue à l’idée d’une phénoménologie évocative. C’est dans cette dynamique philosophique que se déploient les réflexions de Nketo. Cet ouvrage s’inscrit dans l’orientation de la pensée qui fait de l’expérience, du vécu le point d’ancrage de la réflexion philosophique. Il est question des études phénoménologiques, celles qui chez Nketo interrogent le vécu africain et cernent l’expérience de la faim comme lieu à partir duquel se creuse le sens, s’amorce la quête du sens et s’oriente le philosopher africain. L’auteur examine le vécu africain et s’aperçoit que la 2 faim n’est pas un épiphénomène , mais plutôt une expérience qui définit pratiquement la situation même de l’être africain, ce à partir de quoi peuvent se comprendre le dire et l’agir du politique, du scientifique ou du religieux africains. Dans ce contexte, la faim est une expérience existentielle significative. 1  HUNEMAN, P- KULICH, E.,Introduction à la phénoménologie, Paris, Armand Colin, 1997, p.5. 2 C’est ce que reconnaissait, il y a quelques années, Jack Lang, député du Pas-de-calais, alors président du comité France de « commision for Africa ». Pour mieux caractériser la situation de l’Afrique, l’homme d’Etat français recourt au phénomène mis en exergue par Nketo : « Un universitaire africain, Nketo Lumba, écrivait voilà quelques années, dénonçant une réalité qui glace d’effroi : ‘Aujourd’hui en Afrique, c’est la faim sans fin : on mange acci-dentellement, on s’habille accidentellement… on survit accidentellement’. La situation ne s’est certes pas améliorée » (cf Le Monde, n°, Juillet 2005).