La morale sensitive de Rousseau
372 pages
Français

La morale sensitive de Rousseau

-

372 pages
Français

Description

La Morale sensitive ou le Matérialisme du sage est le titre d'un livre fantôme que Jean-Jacques Rousseau a souvent annoncé, sans jamais l'écrire. Ambiguë, l'idée de morale sensitive exprime, d'une part, la nécessité de rechercher les raisons et les outils de la morale dans la sensibilité, et donc dans la physiologie et la nature ; d'autre part, cette morale implique la volonté de préserver la liberté et l'autonomie de la sphère éthique, en l'éloignant de tout réductionnisme naturaliste. La seule solution semble donc être le renoncement à une éthique formelle rigide, au profit d'une approche plus flexible et processuelle.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 12 décembre 2019
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140137839
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Marco Menin
LA MORALE SENSITIVE DE ROUSSEAU Le livre jamais écrit
RATIONALISMES
La morale sensitive de Rousseau
Rationalismes
Collection fondée et dirigée par Paolo Quintili * OUVRAGES PARUSGiuseppina D’ANTUONOet Paolo QUINTILI,Diderot en Italie,Avatars, masques, miroirs d’un philosophe,2017. Annie IBRAHIM (dir.),Utopies noires, utopies roses. Politiques au temps des Lumières,2016 Francesco FERRETTI,Aux origines du langage humain, Le point de vue évolutionniste, 2015. Anselmo APORTONE,Kant et le pouvoir réceptif, 2014. Eric PUISAIS,L’hégélianisme et son destin français, 2012. Jacques D’HONDT,Diderot, Raison, Philosophie et Dialectique, suivi duNeveu de Rameau, 2012.
Marco MENIN LA MORALE SENSITIVEDEROUSSEAULe livre jamais écrit
Edition originale :Il libro mai scritto. La morale sensitiva di Rousseau, Bologne, Il Mulino, 2013.
© L’Harmattan, 2019 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-18966-6 EAN : 9782343189666
À la mémoire bien-aiméede ma mère chérie Vous ne saurez jamais que j’emporte votre âme Comme une lampe d’or qui m’éclaire en marchant ; Qu’un peu de votre voix a passé dans mon chant. Doux flambeau, vos rayons, doux brasier, votre flamme M’instruisent des sentiers que vous avez suivis, Et vous vivez un peu puisque je vous survis.
M. Yourcenar,Les charités dAlcippe(1956)
NOTE ÀL’ÉDITION FRANÇAISE Une première édition de ce livre a été publiée, en italien, en 2013 :Il libro mai scritto. La morale sensitiva di Rousseau, Bologne, Il Mulino. Je remercie l’éditeurpour m’avoir permis de publier cette édition fran-çaise. J’exprime toute ma gratitude à Massimo Mori et Bruno Miglioqui ont dirigé mes recherches avant et après la soutenance de la thèse de doctoratet au regrettéLionello Sozzi, qui m’a suggéré de travailler sur la question de la morale sensitive. Mes remerciements s’adressent aussià Simone Messina pour son travail très minutieux et attentif de révision du texte.