//img.uscri.be/pth/a6fea2e443eb0cb77949bd96405d509bd78a1d5d
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Les guerres de Jacques Derrida

De
158 pages
Derrida, quel diable d’homme ! Preux de la pensée, partant en guerre contre tous et contre lui-même, chevalier de l’idéal comme Don Quichotte et politicien pragmatique comme Sancho Pança, il n’aura cessé de bouleverser de fond en comble nos idées reçues pour les relancer, accroître leur vélocité et en faire des armes concep­tuelles redoutables.
Ce livre s’attache à suivre certaines de ses campagnes, retraçant une trajectoire qui va de son enfance et adolescence algériennes vers un avenir messianique ouvert à l’Autre. Au passage, il lui aura fallu en découdre avec un ami trop proche de certains thèmes éthiques, Emmanuel Levinas, ainsi qu’avec un ennemi plus vulnérable, Giorgio Agamben. À travers leurs méditations croisées, Derrida insiste sur le fait que la lutte polémique est préférable à la paix, car elle en fonde la possibilité tout en mettant en question les théologies guerrières. Le roman récent de J. M. Coetzee, Une enfance de Jésus, et les poésies de Stéphane Mallarmé vont servir à illustrer ces attentes et ces tensions entre chien et chat, entre futur et avenir, entre drôles de trêves et drôles de guerres : entre hospitalité et hostilité.
Jean-Michel Rabaté est professeur au Département d’anglais et de littérature comparée à l’Université de Pennsylvanie, à Philadelphie. Cofondateur de la Fondation Slought, coéditeur du JournalofModernLiteratureet membre de l’American Academy of Arts and Sciences, il est spécialiste de Joyce, Pound, Bernhard, Lacan et Beckett. Auteur ou directeur d’une quarantaine de publications sur la modernité, la psychanalyse et la philosophie, il dirige également le collectif After Derrida (Cambridge University Press).
Voir plus Voir moins
JEANMICHEL RABATÉ
Les guerres de Jacques Derrida
Les Presses de l’Université de Montréal
l e s g u e r r e s d e j a c q u e s d e r r i d a
Léŝ GUééŝ é JàçQUéŝ Déîà
Jean-Michel R abaté
Les Presses de l’Université de Montréal
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Rabaté, Jean-Michel, 1949- Les guerres de Jacques Derrida  (Humanités à venir)  Comprend des références bibliographiques. isbn 978-2-7606-3681-1  1. Derrida, Jacques. 2. Guerre (Philosophie).i. Titre.ii. Collection : Humanités à venir. b2430.d484r19432 2016 c2016-940862-0
Mise en pages : Folio infographie
e Dépôt légal : 3 trimestre 2016 Bibliothèque et Archives nationales du Québec © Les Presses de l’Université de Montréal, 2016
isbn (papier) 978-2-7606-3681-1 isbn (PDF) 978-2-7606-3682-8 isbn (ePub) 978-2-7606-3683-5
Les Presses de l’Université de Montréal remercient de leur soutien financier le Conseil des arts du Canada et la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC).
imprimé au canada
Collection « Humanités à venir » dirigée par Ginette Michaud et Georges Leroux
En accueillant des essais brefs et la publication d e grandesconférences, cette collection s’engage sur les chemins qu’ouvre aujourd’hui la pensée de ce qui vient, de ce qui arrive à un monde sans repères. Au confluent de la littérature et de la philosophie, elle inscrit son titre dans la recherche de nouvelles Humanités, libres et plurielles.
LIMINAIRE
Dix ans après la disparition de Jacques Derrida le 9 octobre 2004, nous avons souhaité inscrire un peu autrement son nom dans l’Université, cette université « sans condition » qu’il appelait de ses vœux, liant étroitement sa vocation non seulement à la littérature et à la philosophie, aux « Huma-1 nités de demain », mais à la démocratie à venir. Nous avons donc créé, avec le concours précieux de plu-sieurs instances universitaires, un cycle annuel de Grandes Conférences sous le signe des « Mémoires de Jacques Derrida » afin d’affirmer, de réaffirmer la portée d’une œuvre philosophique qui a profondément marqué de nombreux domaines de la pensée : philosophie, littérature, politique, droit, théologie, esthétique et architecture. Si le travail de Jacques Derrida s’est résolument engagé dès ses commence-ments dans une relecture minutieuse de tous les grands textes de la tradition philosophique, il ne s’est pas contenté de cette relecture, aussi radicale fût-elle : il a aussi voulu contresignerde la manière la plus forte et la plus audacieuse, pour l’avenir, chacune des œuvres auxquelles il s’e st attaché.
1. Jacques Derrida,L’Université sans condition, Paris, Galilée, coll. « Incises », 2001, p. 11sq.
10Léŝ GUééŝ é JàçQUéŝ Déîà
Ces « Mémoires de Jacques Derrida » se veulent ainsi une relance de sa pensée, une réponse à des appels multiples. Comme il l’avait fait pour tant d’auteurs auxquels il était remarquablement fidèle, nous cherchons ici à répondre (à, de, pour), à parleren direction de,versDerrida. Car, comme il l’écrivait dans « “Justices” »,
Répondre de la responsabilité, et de ce qui la lie et l’oblige à la justice, c’est penser la responsabilité en en formulant et en en formalisant la possibilité, autant que l’aporie. Responsabilité éthique (c’est-à-dire aussi juridique et politique) qui s’expose non seulement dans ce qu’on appelle la vie ou l’existence mais 2 dans la tâche de déchiffrement, de lecture et d’écriture .
Georges Leroux et Ginette Michaud
2. J. Derrida, « “Justices” », dansAppels de Jacques Derrida, Danielle Cohen-Levinas et Ginette Michaud (dir.), Paris, Hermann, coll. « Rue de la Sorbonne », 2014, p. 60-61.