//img.uscri.be/pth/03cd9e530a783893db86a3be6ed181dc016535fe
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Réflexion autour d'Alain Badiou et Toni Negri

De
174 pages
Cet ouvrage a pour objectif principal de présenter une étude originale d'inspiration marxienne sur la théorie révolutionnaire d'Alain Badiou et de Toni Negri. Il comprend une généalogie de la pensée politique révolutionnaire, ainsi que la définition des principaux concepts théoriques utilisés par les deux auteurs. Il intègre également une recherche historico-politique sur le parcours de Negri et Badiou. Ceci permet d'établir le lien entre le travail théorique de ces auteurs et leur engagement politique.
Voir plus Voir moins
Mohamed Amine BRAHIMI
ontem raines RÉFLEXION AUTOUR D’ALAIN BADIOU ET TONI NEGRI Pour une sociologie des intellectuels révolutionnaires
Préface d’André Corten
Questions contemporaines
15/11/13 09:34
Réflexion autour d’Alain Badiou et Toni Negri
Questions contemporaines Collection dirigée par B. Péquignot, D. Rolland et Jean-Paul Chagnollaud  Chômage,exclusion, globalisation… Jamais les «questions contemporaines »n’ont été aussi nombreuses et aussi complexes à appréhender. Le pari de la collection «Questions contemporaines» est d’offrir un espace de réflexion et de débat à tous ceux, chercheurs, militants ou praticiens, qui osent penser autrement, exprimer des idées neuves et ouvrir de nouvelles pistes à la réflexion collective. Dernières parutions Alain CHEVARIN,Former sans déformer ni conformer, 2013. Bruno COQUET,L’Assurance chômage, une politique malmenée, 2013.Nesmet LAZAR,Peut-on encore sauver la France ?, 2013. Michel PERALDI,Ils ont volé la décentralisation! Pamphlet argumenté pour que la décentralisation soit rendue aux citoyens, 2013.Jacques Adrien PERRET et Samuel Mayol,Pour un système éducatif réaliste et sans élitisme, 2013. Louise FINES,Négociations et crimes en col blanc, Immunités réciproques, 2013. Rana BARAKAT ISSA, Antoine MATTA,Femme-Pub, 2013. Djilali BENAMRANE,Le marché bancaire hors contrôle. Urgence d’un pôle financier public et associatif sous contrôle citoyen, 2013. e Pierre GROU (coord.),L’obscurantisme de l’argent, fléau du XXI siècle. Jalons pour un nouvel esprit des Lumières, 2013. Mary MAY,Sortir de la crise ensemble en moins d’un an, 2013. Béatrice GRANDORDY,La Femme Fatale. Ses origines et sa parentèle dans la modernité, 2013. Fred DERVIN,La meilleure éducation au monde ? Contre-enquête sur la Finlande, 2013. Claude-Louis MOREAU,Réinvestir le politique, 2013.
Mohamed Amine BrahimiRéflexion autour d’Alain Badiou et Toni Negri Pour une sociologie des intellectuels révolutionnaires Préface d’André Corten
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01981-9 EAN : 9782343019819
Pour ma tante Brahimi Hamida
« On ne saurait trop le répéter, ce ne sont point les hommes qui mènent la révolution, c’est la révolution qui emploie les hommes. » Joseph de Maistre « Chaque génération se croit plus intelligente que la précédente et plus sage que la suivante. » George Orwell
Préface Un certain désarroi plane sur les milieux intellectuels européens et en particulier français. Après la disparition de Lefort et de Derrida, il n’y a plus de grands intellectuels! Sans doute, Habermas n’est pas mort et même intervient plus que jamais sur la scène politique. Agamben, Zizek et Rancière continuent à publier, de même que Gauchet et bien d’autres. Dans cet espace, re-calibré également par les théories institutionnalistes, une place nouvelle est accordée à des penseurs auparavant, si pas proscrits, du moins en partie déconsidérés par leur engagement politique trop explicite. Mohamed Amine Brahimi s’est emparé de deux de ces figures emblématiques – Negri et Badiou - et nous présente une brillante synthèse de leur pensée mise en contexte dans l’évolution du marxisme. L‘originalité de cette synthèse est de nous sortir des préoccupations de mondanité qui caractériseraient l’air du vide et de reconnecter la théorie avec la réalité. Negri et Badiou ne sont pas à proprement parlerde la génération 1968 -Badiou s’engage en politique avec la guerre d’Algérie (1954-1962), Negri contribue surtout à partir de1963 à forger théoriquement l’opéraïsme avec Tronti -, mais Badiou comme Negri ont tous les deux vécu de façon très active et éminente le mouvement de 1968-1969. C’est dans l’air du temps. Maisles épreuves viennent ensuite l’une après l’autre. Plus sévères selon les ancrages et fidélités de chacun: démaoïsation à partir de 1976-1980, années de plomb en Italie après l’effervescence du mouvement autonome (1973-1979), remise en question de mai 68 dans l’intelligentsia française à partir de 1983, enfin la crise du marxisme des années 1980 est couronnée par ladite chute du mur de Berlin en 1989.Puis, nouvel espoir? À examiner! En 1999, avec les grandes manifestations de Seattle émerge un nouveau mouvement qui perce l’univers médiatique. On l’avait appelé anti-mondialiste, maintenant on l’appelle alter-mondialiste. Premier forum social à Porto Alegre en 2001. Mais survient alors la guerre en Irak, 2003 ;elle sertde toile de fond à la réflexion théorique sur Empirede Hardt et Negri.
9