//img.uscri.be/pth/b8b0148c3f7cc5c5ae1c786ffa87374cfbff2682
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Tu renaîtras

De
130 pages
L'âme existe-t-elle? " Ce n'est pas qu'un vague souffle vital qui, à notre mort s'élèverait au paradis. "De l'âme exprimée à l'âme explorée, l'auteur part à la recherche des multiples empreintes de l'âme. Le regard d'un enfant, les pierres d'un vieux pressoir en Corse, un grand vin, l'art africain. Les fils sont tirés un à un de la tapisserie du monde sensible.
Voir plus Voir moins
JacquesOlivier Gratiot
Tu renaîtras
Essai
Préface de JeanRobert PITTE
Tu renaîtras
Jacques-Olivier Gratiot
Tu renaîtras
Essai
Préface de Jean-Robert Pitte
Du même auteur Le Jardin circulaire, Éditions Saint Germain des Prés, 1985. Forgeron, Academia d’I. Vagabondi, 2000. Un des sens, Zinedi, 2004. Sauver demain, Arnaud Franel, 2008 (coécrit avec T. Casalonga et R. Salmon)
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01816-4 EAN : 9782343018164
« … comme il est beau ton cri qui me donne ton silence ! » René Char, La Parole en archipel, Poèmes des deux années.
REMERCIEMENTS
C’est avec plaisir que je remercie: Dorothée Lagard pour m’avoir aidé avec patience au décryptage de ce texte, Madame Fatou Camara, Monsieur Toni Casalonga pour sa participation et sa fidèle amitié.
PREFACE
« Jevais vous parler de ce que j’aime». Un homme qui couche ces mots sur le papier vous veut forcément du bien. Mieux, il vous aime déjà avant de vous connaître. Il souhaite partager avec vous son savoir, ses enthousiasmes, ses dilections et vous serez forcément plus serein après l’avoir lu. Imaginez dans quel état vous seriez s’il avait écrit ce que vous entendez tous les jours en allumant votre poste de télévision, à l’écoute des débats politiques ou d’idées qui ont cours dans notre pays: «Je vais vous parler de ce que je déteste, de ce qui m’agace, m’horripile, me révolte». Dieu sait si les indignés professionnels et les bonnes consciences drapées dans leurs certitudes, les «pour tout ce qui est contre et contre tout ce qui est pour» sont légion par les temps qui courent ! Non qu’il faille tout accepter du monde dans lequel nous vivons, mille fois non, mais de temps à autre, nous avons besoin de béatitude. Jacques-Olivier Gratiot est un poète heureux et rafraîchissant, ce qui n’est nullement contradictoire avec une grande exigence vis-à-vis de lui-même et de son terroir, puisqu’il est aussi vigneron et que ses vignes sont pour lui comme un «jardin des âmes», selon le beau titre de son texte initial. En effet, il proclame en mots choisis qu’il croit très fort en l’âme, celle du vin que Baudelaire entendait chanter au fond des bouteilles, celle des hommes, dont le vin est la plus belle des métaphores. Ce petit livre tisse sensations et
9