//img.uscri.be/pth/0ed5929c7459b20c076cd70f829c9ec7ab533042
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Autour de Thomas More

De
91 pages
Thomas More est connu pour être l'auteur de L'Utopie. Pour ceux qui sont engagés dans la cité, en quoi peut-il nous interroger ? Pourquoi l'Eglise nous le recommande-t-elle ? Thomas More est admiré pour être allé jusqu'au bout de ses idées et n'avoir pas cédé à la pression politique.
Voir plus Voir moins

AUTOUR DE THOMAS MORE

Dépôt légal - 1èreédition ~ Les Presses universitaires de l'IPC 70 avenue Denfert-Rochereau, 75014 Paris

www.librairieharmattan.com e-mail: harmattan1@wanadoo.fr ~ L'Harmattan, 2006 ISBN: 2-296-00945-X EAN: 9782296009455

Sous la direction de Michel Boyancé

AUTOUR DE THOMAS MORE
Le Politique, le philosophe et la Foi: Quels enjeux aujourd'hui ?

Actes du Colloque tenu au Théâtre Le Trianon 21 janvier 2006

Les Presses universitaires 70 avenue Denfert-Rochereau;

de l'IPC 75014 Paris

FRANCE
L'Harmattan 5-7~me de I~École-Polytechnique ; 75005 Paris FRANCE
L'Harmattan Hongrie Konyvesbolt Kossuth L. u. 14-16 1053 Budapest Espace L'Harmattan Kinshasa L'Harmattan ltalia Via Degli Artisti, 15 10124 Torino ITALlE L'Harmattan Burkina Faso 1200 logements villa 96 12B2260 Ouagadougou 12 BURKINA FASO

Fac. Sciences. Soc, Pol. et Adm. BP243, KIN XI Université de Kinshasa - &DC

AVANT -PROPOS

L'origine de ce colloque est simple. En quoi quelques anciens étudiants de différentes promotions, étalées sur presque trente ans, avec des parcours professionnels très différents, pouvaient aider les actuels et vaillants étudiants en philosophie et en psychologie? Comment pouvions-nous agrandir ce cercle d'Anciens qui pourraient alors, plus largement, s'investir ? Un autre sujet nous animait. Comment retrouver nos compagnons de réflexion philosophique et métaphysique, en dehors des traditionnelles et conviviales réunions d'Anciens autour d'un déjeuner champêtre? N'avions-nous pas un autre message à faire passer auprès de nos jeunes frères et sœurs étudiants, que celui de la très grande joie de nous retrouver comme si nous nous étions quittés la veille, fantastique moment, chaleureux et émouvant? Ne fallait-il pas nous retrouver aussi pour autre chose, pour ce qui fut le ciment de ces amitiés fidèles? Plusieurs solutions s'offraient à nous. Et beaucoup s'y engagaient, des plus classiques: nos participation aux journées portes ouvertes, l'accueil de stagiaires dans nos entreprises, nos services, le parrainage, les rencontres-débats sur les orientations professionnelles, etc. Lors de nos échanges, en Bureau, tout cela était souligné comme indispensable. Mais revenait ce leitmotiv que nous voulions davantage. Nous souhaitions un enseignement, un témoignage plus forts.

6

Autour

de Thomas More

Le voici donc livré, aujourd'hui. Il est toujours d'actualité de s'interroger. Et nous avons le devoir de nous interroger. L'amour de la sagesse est une quête pérenne et passionnante. Cette quête de la réalité procure des joies profondes qui unissent la personne, tissent des liens, permettent de prendre des engagements, ouvrent l'esprit, appellent et invitent encore à aller plus loin. En tant qu'Anciens, nous ne devons pas nous taire sur ce qu'apporte la philosophie réaliste, sur ce qu'elle nous a apporté, d'autant plus que notre société souffre de ce manque et que les crises diverses qu'elle rencontre ne sont que des signes de l'absence cruciale de cette réflexion. La philosophie à l'école du réel est une amie fidèle de l'homme. Elle le sert, elle l'ennoblit. Que chacun d'entre nous, philosophe, ou ami de la sagesse, soit porteur de ce message! Jeunes étudiants: soyez sûrs que, parcours, vous serez toujours redevables apporté l'enseignement de la philosophie. et apte à l'esprit critique, amie de la vérité, quel que soit votre de ce que vous aura Votre raison formée vous rendra libres.

C'est donc dans cet esprit qu'est née l'organisation de ce colloque avec l'IPC. Facultés libres de philosophie et de psychologie. Et c'est grâce à une étroite et riche collaboration entre les Anciens, Monsieur le Doyen et les étudiants que nous pourrons engager les débats qui suivront ce petit mot d'introduction. Que nos intervenants, ainsi que nos aides à la logistique en soient déjà remerciés. Et vous, amis, merci de votre confiance. Je remercie aussi, tout particulièrement, Iris Aguettant, metteur en scène, et sa collaboratrice Alice Guillon-Verme, la troupe du théâtre «Arc en Ciel », de nous accueillir dans ce

Avant-Propos

7

magnifique théâtre du Trianon et de nous inviter à assister à la représentation de la pièce de Robert BoIt, Thomas More, un
homme pour l'éternité.

Thomas More, c'est par son engagement jusqu'à la mort, que l'Église l'a reconnu comme saint patron des gouvernants et des hommes politiques. Il nous invite aujourd'hui à un débat qui se place au centre de l'actualité. Puissions-nous, grâce à nos conférenciers, retrouver la joie de la réflexion philosophique!

Marie-Noëlle JULIEN, Présidente de l'Association des Anciens Étudiants de l'IPC

INTRODUCTION

Pourquoi ce colloque sur Thomas More? Il Y a d'abord une raison liée à ce que l'on pourrait appeler le hasard Quand la troupe de « l'Arc en Ciel» a décidé de présenter la pièce de Robert BoIt sur Thomas More, elle a souhaité réunir différents groupes, différentes asso-ciations, autour de cet événement. Il aurait été dommage que l'IPC ne s'associe pas à cette représentation. Cet homme, Thomas More, est riche d'enseignements. En guise d'introduction, je voudrais vous présenter certaines questions qui sont apparues autour de Thomas More et qui nous ont intéressées. Thomas More est un juriste, professeur de droit. Il a occupé de hautes fonctions politiques. Il a été marié, père de famille et a vécu pleinement sa vie de laïc, de chrétien et notamment, comme on dit aujourd'hui, dans ses engagements. Je soulignerais quelques paradoxes autour de la personne de Thomas More, paradoxes qui peuvent ouvrir notre réflexion et ce colloque. En effet, au-delà de ce que l'Histoire a retenu de lui, nous constatons - constat historique et sociologique, pourrait-on dire - qu'il a été béatifié par Léon XIII, canonisé par Pie XI, proclamé, par Jean-Paul II en 2000, «patron des hommes politiques », cité, dans une note, par le futur Benoît XVI, sur l'engagement des chrétiens en politique. Et de ce constat peuvent surgir quelques paradoxes.