En quête d'identité

-

Livres
252 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'Église adventiste a été fondée par des gens à l'esprit indépendant qui auraient désavoué plusieurs des 28 croyances fondamentales actuelles de l'Église. Mais au fil des années, la force a surgi de la discorde, et le consensus est né du débat.


De William Miller à Desmond Ford, George Knight dresse l'inventaire des personnalités hautes en couleur qui ont nourri la discussion, et montre comment Dieu a amené l'adventisme à une compréhension plus grande et plus profonde de sa vérité éternelle.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 47
EAN13 9782857434931
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0052 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Copyrights
Traduit du livre en anglais A Search for Identity, The Development of Seventh-day Adventist Belief © 2000 par Review and Herald, ISBN : 0-8280-1541-4 Traduction de Francis Augsburger Edition des versions numériques : IS Edition, Marseille
Tous droits de reproduction totale ou partielle et de traduction réservés © Éditions Vie et Santé, 2008 BP 59, 77192 Dammarie-les-Lys cedex, France ISBN : 978-2-85743-305-7 ISBN (eBooks) : 978-2-85743-493-1
Dédicace
Aux quelque quatre mille étudiants du séminaire et de l'université qui ont stimulé ma pensée, discuté mes idées et affiné ma vision de la formation de l'adventisme.
3
Liste des abréviations
1919 BC : 1919 Bible conférence transcript A&D : William Miller's Apology and Defence AdvRev : Adventist Review AGD : Arthur G. Daniells AH : Advent Herald AHer : Adventist Heritage AM : Advent Mirror AR : Advent Review AShield : Advent Shield AS : Angry Saints (G. R. Knight) CEH : Claude E. Holmes CM : Colporteur Ministry (E. G. White) COL : Christ's Object Lessons (E. G. White) CR : Christ and His Righteousness (E. J. Waggoner) CT : Counsels to Parents, Teachers, and Students (E. G. White) CWE : Counsels to Writers and Editors (E. G. White) DA : The Desire of Ages (E. G. White) DS : DayStar Ed : Education (E.G.White) EGW : Ellen G. White
4
ESH : Evidence From Scripture and History of the Second Coming (W. Miller) Ev : Evangelism (E.G.White) EW : EarlyWritings (E.G.White) GC : The Great Controversy (E. G. White) GCB : General Conference Bulletin GIB : George I. Butler G in G : The Gospel in the Book of Galatians (E. J. Waggoner) HM : Home Missionary JL : Josiah Litch JS : Jubilee Standard JSW : J. S. Washburn JVH : Joshua V. Himes JW : James White LC : Letters to the Churches (M. L. Andreasen) LS : Life Sketches (E. G. White) MC : Midnight Cry MF : Millennial Fever and the End of the World (G. R. Knight) Min : Ministry MLA : Milian Lauritz Andreasen MS : Manuscript MW : Mary White NB : Notebook QOD : Questions on Doctrine PT : Present Truth
5
RH : Review and Herald SDA : Seventh-day Adventist SDS : The Seventh Day Sabbath: A Perpetual Sign (J. Bates) SG : Spirituals Gifts (4 vol., E. G. White) SM : Selected Messages (3 vol., E. G. White) SNH : S. N. Haskell ST : Signs of the Times T : Testimonies for the Church (9 vol., E. G. White) TM : Testimonies to Ministers (E. G. White) TMC : True Midnight Cry US : Uriah Smith VSDS : Vindication of the Seventh-day Sabbath (J. Bates) VT : Voice of Truth WC : World's Crisis WCW : W. C. White WLF : A Word to the Little Flock WM : William Miller WMC : Western Midnight Cry WMH : W. M. Healey YI : The Youth's Instructor
6
Au lecteur
Pendant cinquante-cinq des cent cinquante ans couverts par ce livre, il m'a été donné d'observer la recherche adventiste d'une identité théologique et même d'y participer personnellement. L'approche de l'étude de George Knight éveille chez moi un grand intérêt ; il en va de même des conclusions auxquelles il aboutit au terme de sa recherche approfondie. Trois fois je l'ai lue avec attention et réflexion pour être sûr de pouvoir écrire cette préface avec suffisamment d'intelligence et d'honnêteté.
Prenez la peine de lire le livre dans son intégralité, et non juste les sections qui attirent votre attention. Si vous le faites, je suis sûr d'une chose : vous conviendrez que cet ouvrage est le produit d'une recherche considérable. Elle est savante, elle informe, elle provoque et elle instruit. L'auteur retrace l'itinéraire théologique suivi par l'Église adventiste, avec ses risques de pièges, ses nuances doctrinales subtiles et les dangers qui ont pu menacer sa théologie. La recherche de l'auteur suscite des questions embarrassantes, et présente aussi des réponses satisfaisantes.
Au départ, George Knight fait une hypothèse stimulante. Il observe que la plupart des fondateurs et des pionniers de l'Église adventiste du septième jour auraient hésité à s'engager dans cette Église aujourd'hui, s'ils avaient eu à accepter les vingt-sept croyances fondamentales telles que nous les connaissons.
Dans les premiers jours du développement de la confession, la «vérité présente» incluait les commandements de Dieu, le sabbat, le message du sanctuaire, la non-immortalité de l'âme,
7
les messages des trois anges d'Apocalypse 14 et la seconde venue de Jésus-Christ. Ce livre établit clairement que, dès le début, les adventistes du septième jour ont été prêts à modifier, à changer ou à revoir leurs croyances ou leurs pratiques, s'ils pouvaient constater que les Écritures leur donnaient une bonne raison de le faire. C'est pourquoi une phrase de l'introduction à l'énoncé des croyances de la confession déclare : « Ces déclarations de foi peuvent faire l'objet d'une révision quand, lors d'une session de la Conférence générale, l'Église est conduite par le Saint-Esprit à une compréhension plus complète de la vérité biblique, ou quelle découvre une meilleure formulation des enseignements de la sainte Parole de Dieu.» Un des chercheurs actuels de notre Église a noté que «la caractéristique la plus frappante de l'adventisme est de croire que la vérité est progressive et non statique». En conséquence, l'adventisme poursuit une démarche de recherche, d'investigation, d'écoute, de révision et de prière, avec la conviction que Dieu peut éclairer et élargir sa compréhension de l'histoire du salut. Le présent ouvrage confirme que l'Église adventiste du septième jour est un mouvement prophétique, avec un message prophétique et une mission prophétique. J'avais beau croire être raisonnablement bien informé, il me faut néanmoins admettre que George Knight a en quelque sorte affiné mes convictions. La synthèse qu'il présente des personnes et des sujets, ainsi que la compétence avec laquelle il reconstitue ce parcours de cent cinquante ans, m'a extrêmement impressionné. Dans les pages finales, George Knight précise ce que signifie être un chrétien adventiste du septième jour. Il déclare : «Le génie de l'adventisme du septième jour ne se trouve en réalité
8
ni dans les doctrines qui le distinguent des autres chrétiens, ni dans celles qu'il a en commun avec eux. Il est plutôt une combinaison des deux facteurs de compréhension dans le cadre du thème de la grande controverse entre le Christ et Satan, tel qu'on le découvre au cœur même de l'Apocalypse, du chapitre 11,verset 9,à la fin du chapitre 14.» C'est cette perspective prophétique qui distingue les adventistes du septième jour des autres adventistes, des autres sabbataires et de tous les autres chrétiens. Neal C. Wilson, ancien président de la Conférence générale des adventistes du septième jour (1979-1990)
9
Note de l'auteur
Ce livre est le deuxième d'une série sur l'héritage adventiste. Le premier,A Brief History of Seventh-day Adventists (Brève histoire des adventistes du septième jour)retrace le (1999), développement général de l'Église depuis ses débuts et fournit le cadre dans lequel s'inscrivent les volumes plus spécialisés de la série. Le présent volume examine le développement historique de la théologie adventiste. Ainsi que le suggère le titre, ce livre envisage ce déroulement comme une quête continuelle d'identité.
Cette recherche se réfère à une suite de crises qui ont jalonné le parcours de l'Église et aux questions que chaque crise a soulevées dans les cercles adventistes. Ainsi la crise de la Grande Déception d'octobre 1844 a suscité la question de savoir ce qui est adventiste dans l'adventisme ; la crise de la prédication de l'Évangile à la session de la Conférence générale de 1888 a posé au premier plan le problème de ce qui est chrétien dans l’adventisme ; la crise constituée par la controverse entre modernisme et fondamentalisme dans les années 1920 a posé en fait la question de ce qui est fondamentaliste dans l’adventisme ; enfin, les différents changements survenus dans l'Église dans les années 1950 ont fait ressurgir les trois questions précédentes et ont conduit l'adventisme dans un état de tension théologique au cours des décennies suivantes. Les réponses aux questions et aux problèmes déclenchés par les différentes crises qu'a connues la confession au cours du temps écoulé depuis les années 1950 ont fourni les éléments essentiels à un développement continu de la théologie adventiste du septième jour.
1
0