Histoire des diocèses de France - Châlons

Histoire des diocèses de France - Châlons

-

Livres
272 pages

Description

Ce n’est plus le temps de dater la conversion du diocèse de Châlons au premier siècle de notre ère quand un disciple de saint Pierre, venu de Rome, ramenait de la mort à la vie le fils d’un gouverneur romain. Saint Memmie n’a apporté l’évangile que dans le premier quart du Ivè siècle. Mais dès le Moyen-Age l’évêque de Châlons-en-Champagne est prestigieux ; il est l’un des acteurs du sacre du Roi à Reims : c’est lui qui passe l’anneau au doigt du souverain, consacrant son mariage mystique avec la nation. Et Châlons est sur la roue qui mène de Paris à l’Europe centrale.


Route du commerce et des affaires ; les foires de Châlons sont à peine moins fréquentées que celles de la Champagne méridionale et la ville est une cité drapante. Route des contacts internationaux, les ambassadeurs, les souverains descendent à l’évêché ; le frère de Louis XIV, veuf d’Henriette d’Angleterre, le Grand Dauphin, fils du Roi Soleil, s’y marient. Route des idées aussi : la Réforme compta 800 adeptes dans la ville, et un bon nombre de la Brie au Perthois. Et malgré les évêques, gardiens de la foi et désireux d’extirper l’hérésie, la tolérance de fait s’est vite installée dans le peuple qui déplora la Révocation de l’édit de Nantes.


Au XVIIIè siècle le Jansénisme demeurait vivace et il en restait des traces au XIXè siècle. La Révolution effaça le diocèse, qui en 1801 fut rattaché à Meaux, en 1821 à Reims, et qui ne retrouva un évêque qu’en 1823. Au XIXè la foi et la pratique sont solides dan suns ecteur pauvre de la Champagne crayeuse. La situation est plus médiocre dans les pays de la foret ou de la vigne – en Brie surtout « froide comme la Sibérie » - ; les évêques remettent sans cesse leur ouvrage sur le métier, mais en 1961 on découvrira que la religion retrouvait à peu près ses positions de 1871. La J A C, forte de 1930 à 1950, a contribué à développer une des agricultures les plus performantes d’Europe, mais elle n’a pas rempli les églises d’aujourd’hui. On vient de retrouver les restes du cloître de Notre-Dame en Vaux à Châlons, témoignage de la ferveur du XIIè siècle, et, dans un diocèse où les prêtres commencent à se compter, les laïques apprennent à se prendre en charge, signe annonciateur de ce que sera peut-être l’Eglise de l’an 2000.


Dans un style agréable et clair, les spécialistes de l’histoire religieuse du diocèse de Châlons ont mis à la portée de tous les résultats de leurs recherches qui permettent d’éclairer le présent à la leur du passé.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2011
Nombre de lectures 1
EAN13 9782701019604
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème