//img.uscri.be/pth/6eeaaa13a98a9f724a177a63b8fcae4eeb3be986

La Côte d'Ivoire chrétienne

-

Livres
299 pages

Description

Située à l’entrée du golfe de Guinée, la colonie de la Côte d’Ivoire est comprise assez exactement entre les 5e et 10e degrés de longitude ouest du méridien de Paris et les 5e et 10e degrés de latitude nord. Elle est limitée au Nord par le Soudan français, à l’Est par la Gold Coast, à l’Ouest par la Libéria et au Sud par l’Océan Atlantique.

Une population d’environ 2 millions d’habitants se partage cette immense région dont la superficie de 310.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.


Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 10 mai 2016
EAN13 9782346068067
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Signaler un abus
À propos deCollection XIX
Collection XIXest éditée par BnF-Partenariats, filiale de la Bibliothèque nationale de France.
Fruit d’une sélection réalisée au sein des prestigieux fonds de la BnF,Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes class iques et moins classiques de la littérature, mais aussi des livres d’histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou livres pour la jeunesse… Édités dans la meilleure qualité possible, eu égard au caractère patrimonial de ces e fonds publiés au XIX , les ebooks deCollection XIX sont proposés dans le format ePub3 pour rendre ces ouvrages accessibles au plus grand nombre, sur tous les supports de lecture.
Joseph Gorju
La Côte d'Ivoire chrétienne
THÉODORE
RAUSCHER
RR. PP.
RÉGUILLON
RR. PP.
LATARD
MACAIRE
MEHEUST
AMALRIC
RR. PP.
CHALUS
HAMARD, préfet apost.
27
24
Octobre 1903.
17
13
MEYER
18
18
27
18
18
TEYSSIER
VIGNA
KOCH
RR. PP.
GUINARD
Sœur
GROSJACQUES
DAMIEN
Sœur
Sœur
WŒRTH
ALOYSIA
PERRAUD
Frère
Avril 1912.
Novembre 1902.
Novembre 1907.
Octobre 1902.
Mai 1902.
BUMANN
PELLET
MOLLIER
RAY, préfet apostolique.
Mai 1899.
6
20
28
Décembre 1900.
A NOS MORTS
Mars 1900.
28
Juillet 1905.
Mars 1903.
Août 1902.
30
11
30
16
4
24
12
22
5
Mars 1904.
Novembre 1909.
Mai 1911.
Août 1911.
* * *
Isti sunt qui plantaverunt ’Ecclesiam sanguine suo.
Mgr J. Moury, Vicaire apostolique (1912) (cliché Victoire).
R.P.M. Ray, Préfet apostolique (1895-1899)
R.P.A. Hamard, Préfet apostolique (1899-1909)
Lettre de S.E. le Cardinal GOTTI
PRÉFET DE LA S.C. DE LA PROPAGANDE à S.G. Mgr MOURY VICAIRE APOSTOLIQUE DE LA COTE D’IVOIRE (Traduction du texte latin.)
ROME, le 11 juillet 1912.
ILLUSTRISSIME ET RÉVÉRENDISSIME SEIGNEUR, J’ai reçu récemment l’ouvrage « La Côte d’Ivoire chrétienne »que Votre Grandeur avait adressé, le mois dernier, à cette S.C. de la Propagande, en témoignage de son attachement. Après l’avoir rapidement parcouru, j’ai formé le projet de lire intégralement ce volume, d’une belle tenue littéraire et d’un plan bien ordonné, dans les pages duquel l’écrivain fait passer devant les yeux du lecteur l es alternatives de prospérité et d’épreuves que cette Mission a traversées, et fait revivre la foi et la constance des premiers missionnaires. En présentant mes remercîments à Votre Grandeur et à l’Auteur, j’émets le vœu que les nouveaux rejetons de la Société Lyonnaise, pleins d’émulation pour l’intrépide ardeur de leurs devanciers, puissent montrer, dans les jou rs à venir, des témoignages plus éclatants encore de leur zèle, et je prie Dieu qu’il vous conserve longtemps sain et sauf sous sa sainte garde. De Votre Grandeur, le serviteur très dévoué.
Fr. M. Card. GOTTI,Præf.
Lettre de S.G. Mgr MOURY
VICAIRE APOSTOLIQUE DE LA COTE D’IVOIRE àl’AUTEUR
MON BIEN CHER PÈRE, C’est de tout cœur que j’approuve et encourage votre dessein de publier une Histoire de notre chère Mission de la Côte d’Ivoire. Cet ouvrage sera comme des Mémoires de famille, où nos jeunes confrères viendront retremper les énergies de leur foi, de leur charité , de leur générosité et de leur zèle au contact entraînant des exemples de leurs aînés. Et puis, le tableau des travaux, des luttes, des ép reuves, des consolations, des invincibles espérances de nos missionnaires, fidèlement tracé avec le talent que je vous sais, avec votre âme ardente, sous l’inspiration de votre inaltérable attachement à une Mission, qui a été durant six années et qui demeurera, plaise à Dieu, longtemps encore le champ de vos labeurs apostoliques ; ce tableau, dis-je, trouvera, j’en ai le ferme espoir, un accueil bienveillant non seulement auprè s de nos amis, mais de tous ceux auxquels il parviendra. Que ces pages, qu’une affectueuse et reconnaissante piété vous a inspiré de dédier à nos chers morts, en faisant mieux connaître la Mission de la Côte d’Ivoire, lui attirent de plus nombreuses sympathies, qui hâteront son développement pour la plus grande Gloire du Maître de la Moisson. C’est bien là, n’est-il pas vrai ? la seule récompe nse que vous ambitionnez, et c’est aussi le plus ardent de mes souhaits. Daigne Notre-Seigneur bénir l’auteur et son livre. Agréez, bien cher Père, l’expression sincère de mes affectueux sentiments. † JULES MOURY, Evêque d’Ariassus, Vie. apost. de la Côte d’Ivoire. er Lyon, ce1mai1912.
Quelques appréciations
Les Missions catholiques :N° du 7 juin 1912. — Nous sommes heureux de signaler ce beau livre à l’attention de nos lecteurs au lendemain même d’une journée qui marquera dans les fastes de la jeune Eglise dont il raconte les origines héroïques. Hier, 6 juin, dans la chapelle des Missions Africaines, à Lyon, le premier évêque donné par le Saint-Siège à la Côte d’Ivoire, Mgr Jules Moury, a reçu l’onction épiscopale. On sait quelles épreuves a traversées la Mission de la Côte d’Ivoire avant d’atteindre la prospérité dont la cérémonie d’hier était la sanction éclatante. Deux épidémies de fièvre jaune ont fauché et par deux fois forcé à renouveler tout son personnel apostolique. C’est sur vingt et une tombes que s’appuient les fondatio ns de cette Eglise, à peine âgée de dix-sept ans. Pareille aux noires tablettes nécrologiques qui, au mur des églises bretonnes, près de la porte d’entrée, évoquent le souvenir des chers disparus, la liste des vingt et un Apôtres (Pères, Frères, Sœurs) ensevelis depuis 1899, sur l es plages dévorantes de la Côte d’Ivoire sert de frontispice au volume. Le R.P. Gorju a placé les noms de ces vingt et un m artyrs en tête de son ouvrage. L’idée est heureuse. Quelle plus éloquente dédicace et quelle plus précieuse consécration pouvait-il donner à ces pages, où l’on trouvera relatée leur vie, la vie de ces missionnaires « qui ont lutté sans gloire pour étendre le royaume de Dieu, qui ont souffert sans se plaindre et qui sont tombés sans regrets, s ouvent dans toute la fleur de leur jeunesse, sur le sillon qu’ils avaient péniblement creusé » ! Les deuils d’hier furent la rançon anticipée des joies d’aujourd’hui. Après une courte notice géographique et ethnographique, l’au-ter entreprend le récit des premières courses apostoliques dans l’Indénié et dans l’Attié ; il nous fait assister à la fondation des Missions de Grand-Bassam, de Dabou , de Moousso, de Bonoua, d’Assinie, etc. ; puis il esquisse le tableau lamen table des épreuves de toutes sortes (fièvre jaune, incendies, naufrages, persécutions) par lesquelles il a plu à Dieu de faire passer la Mission. Les derniers chapitres mettent en lumière le magnifique essor qu’elle a pris en ces dernières années, le relèvement des œ uvres momentanément abandonnées, le progrès des autres, la création de postes nouveaux à Bingerville, à Abidjan, à Aboisso, à Memni (Grand-Alépé), etc. De nombreuses illustrations inédites ajoutent encor e au puissant intérêt de cette précieuse monographie. Dieu veuille donner à ce beau volume une ample diffusion afin d’attirer à la Mission de la Côte d’Ivoire mieux connue les généreuses sympat hies que mérite son passé héroique...
* * *
Revue mensuelle allemande :Les Missions Catholiques,publiée sous la direction des PP. Jésuites de Valkemburg (Hollande), août 1914. — Il n’existe jusqu’ici aucune étude d’ensemble des Missions africaines de Lyon sur la C ôte de Guinée, mais un ouvrage récent nous fournit cependant une intéressante mono graphie de la jeune Mission de la Côte d’Ivoire si durement éprouvée et nous en retra ce l’histoire depuis les premières fondations (1895) jusqu’à son érection en Vicariat apostolique et à la formation de la nouvelle Préfecture apostolique de Korhogo.