//img.uscri.be/pth/25414f8a955844782d1c7e9eda2ad0636efc8acf
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 22,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

La révélation de Dieu et de sa dispensation dans l'évangile de Jean

De
332 pages
L'évangile de Jean se distingue des trois autres évangiles parce qu'il n'adopte pas le même point de vue qu'eux et parce qu'il ne s'inscrit plus dans la dispensation et l'avènement du Royaume. Pour Jean, Jésus est avant tout Dieu lui-même venu ici-bas. Ce qui en découle, ce qui en est impliqué et expliqué bouleverse la compréhension habituelle de toute la chrétienté. L'auteur a été pendant plus de dix ans enseignant dans une église.
Voir plus Voir moins
Bruno Florentin
La révélation de Dieu et de sa dispensation dans l’évangile de Jean
La révélation de Dieuet de sa dispensationdans l'évangile de JEAN
2006-2007
Religions et Spiritualité fondée parRichard Moreau, Professeur émérite à l'Université de Paris XII dirigée par Gilles-Marie Moreau et André Thayse, Professeur émérite à l'Université de Louvain La collectionReligions et Spiritualitérassemble divers types d’ouvrages : des études et des débats sur les grandes questions fondamentales qui se posent à l’homme, des biographies, des textes inédits ou des réimpressions de livres anciens ou méconnus. La collection est ouverte à toutes les grandes religions et au dialogue inter-religieux. Dernières parutions Philippe BEITIA,Le culte local des Papes dans l’Église catholique, 2014. Ataa DENKHA,L’imaginaire du paradis et le monde de l’au-delà dans le christianisme et dans l’islam, 2014. Bruno FLORENTIN,Appréciations et réalisations dans le livre de la Genèse, 2013. Matthieu ROUILLE d’ORFEUIL,Dieu existe-t-il? Et autre questions chrétiennes dans un monde qui souffre, 2013. Albert GOOSENS,La tragique éradication du Christianisme cathare. Une e "solution finale" au XIIIsiècle, 2013. Anna BARJANSKY,L’hôpital de Loches. Des origines à la Révolution, 2013. Philippe BEITIA,Les fêtes des saints Papes dans les livres liturgiques de l’Église catholique, 2013. Pierre EGLOFF,L’univers, les hommes, le Diable et le bon Dieu. Essai, 2013. André THAYSE,Dieu personnel et ultime réalité, 2013. Francis WEILL,Chrétiens et juifs, juifs et chrétiens – L’inéluctable fraternité, 2013. Claude-Henri VALLOTTON,Prédications de Noël à Pentecôte. Ecouter Dieu au cœur de Berlin, Tome 1, 2012. Claude-Henri VALLOTTON,Prédications pour mieux vivre son quotidien. Ecouter Dieu au cœur de Berlin, Tome 2, 2012. Michel ANGLARES,Chrétiens en quartier d’affaires. Une Église à la Défense : enjeux pastoraux et théologiques, 2012 Sylvie COIRAULT-NEUBURGER,La piété juive au cœur du réel, 2012. Stéphane MARCIREAU,Le christianisme et l’émergence de l’individu chez René Girard, 2012. Francis LAPIERRE,L’évangile oublié, 2012. Fabien VENON,La fin d’un bastion catholique ? Les paroisses de Montréal en crise, 2012. Philippe BEITIA,Les reliques de la Passion du Christ,2012. e Matthieu ROUILLE D’ORFEUIL,Histoire liturgique duXXsiècle,2012.
Bruno FLORENTIN
La révélation de Dieuet de sa dispensationdans l'évangile de JEAN
2006-2007
Du même auteur
Appréciations et réalisations dans le livre de la Genèse, 2004-2005, L’Harmattan, 2013. L'avancement de Dieu dans le livre des Actes des Apôtres, 2005-2006, L'Harmattan, 2012.
© L’Harmattan, 20145-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.frharmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-00294-1 EAN : 9782343002941
-H YHX[ FRQQDÊWUH OHV SHQVÅHV GH 'LHX  WRXW OH UHVWH QoHVW TXH GÅWDLO
$OEHUW (LQVWHLQ
&H OLYUH UÅXQLW GHV LQWHUYHQWLRQV GRQQÅHV ORUV GH UÅXQLRQ FKUÅWLHQQHV GRQW OD IRUPH RUDOH D ÅWÅ WRXWHIRLV UHWUDYDLOOÅH PDLV TXL FRQVHUYHQW OHV GLUHFWLRQV VSRQWDQÅHV TXH Oo(VSULW D ELHQ YRXOX LQVSLUHU DORUV ,O QH VoDJLW GRQF SDV GoXQ RXYUDJH GH WKÅRORJLH $X FRQWUDLUH VL OoDXWHXU UHVWH UHGHYDEOH GH PHVVDJHV HQWHQGXV HW GoXQ RXYUDJH VXU OoÅYDQJLOH GH -HDQ LO QoD SDV FRPPHQFÅ SDU ÅWXGLHU OD PDWLÄUH HW SDUFRXULU OoHQVHPEOH GHV SXEOLFDWLRQV 9RORQWDLUHPHQW /D GÅPDUFKH D ÅWÅ DXWUH LO VoHVW DJLW HQ HIIHW QRQ GoÅWXGLHU ¼ OoDLGH GH VRQ LQWHOOLJHQFH HW HQ SUHQDQW SRXU EDVH OoH[LVWDQW PDLV GH OLUH GH SULHUOLUH HW GH VH UÅMRXLU GH OD 3DUROH GH 'LHX SDU VRQ HVSULW  SXLV GH OD ODLVVHU SDUOHU GH OD ODLVVHU UÅYÅOHU HW IDLUH UÅDOLVHU HW HQILQ GH OD ODLVVHU DXVVL xXYUHU GDQV OoH[SÅULHQFH ,O HVW GRQF IRUW SUREDEOH TXH VXU SOXVLHXUV SRLQWV HW PÆPH VL OoDXWHXU DSUÄV FHV LQWHUYHQWLRQV D WHQWÅ GH EHDXFRXS OLUH TXH FH OLYUH VRLW HQ UHWUDLW SDU UDSSRUW ¼ FHUWDLQHV ÅWXGHV WKÅRORJLTXHV HWRX KLVWRULTXHV 2Q D YRXOX HQ UHYDQFKH TXH 'LHX ¼ WUDYHUV FH PRGHVWH RSXVFXOH SXLVVH SDUOHU VH UÅYÅOHU HW DJLU VXU OoHVSULW GX OHFWHXU HW TXH FHOXLFL HQ FRQVÅTXHQFH SXLVVH VH UÅMRXLU ÆWUH QRXUUL HW HQWUHU GDQV GHV UÅDOLVDWLRQV &oHVW YUDLPHQW GDQV XQ HVSULW GH UHFKHUFKH TXoD ÅWÅ DERUGÅ FH OLYUH GH -HDQ TXL RXYUH GHV SHUVSHFWLYHV HW HQWUDÊQHQW GHV ERXOHYHUVHPHQWV GH FHUWLWXGHV RX GoKDELWXGHV 2Q VXSSRVHUD ELHQ V×U TXH SUÅDODEOHPHQW ¼ VD GÅFRXYHUWH RQ DXUD OX FHW ÅYDQJLOH OXLPÆPH HW ÅYLGHPPHQW ¼ GÅIDXW GH WHPSV VXIILVDQW OH OHFWHXU VHUD ELHQ LQVSLUÅ GH SULYLOÅJLHU OH /LYUH GH 'LHX VXU FHW RXYUDJH (W GDQV OH FDV FRQWUDLUH DSUÄV OD OHFWXUH GXGLW RXYUDJH RQ HVSÄUH TXoLO UHWRXUQHUD VH GÅOHFWHU GH OD SDUROH GH 'LHX HOOHPÆPH 
(W VL WX YLHQV DYHF QRXV QRXV WH IHURQV MRXLU GX ELHQ TXH Oo(WHUQHO QRXV IHUD  1RPEUHV   

,1752'8&7,21
'HSXLV OD 3HQWHFÐWH 'LHX D EHDXFRXS DYDQFÅ 0DLV FHW DYDQFHPHQW GH IDÃRQ JÅQÅUDOH HVW SHX FRQQX GHV FKUÅWLHQV &HUWHV WRXV OHV FKUÅWLHQV VDYHQW HW GLVHQW TXH OD 3DUROH GH 'LHX HVW ULFKH PDLV HQ UÅDOLWÅ HOOH HVW HQFRUH SOXV ULFKH TXoLO Qo\ SDUDÊW 1oLPSRUWH TXHO OLYUH QoLPSRUWH TXHO SDVVDJH TXH OoRQ FURLW ELHQ FRQQDÊWUH QRXV DSSHOOH ¼ DYDQFHU ,O VoDJLW GH OD 3DUROH GH 'LHX HW LO HVW OH 'LHX GH OoXQLYHUV HW LO GÅSDVVH OHV FLHX[ GHV FLHX[ 6D 3DUROH HVW LPPHQVÅPHQW ULFKH DORUV TXH GDQV OH PÆPH WHPSV OoRQ QH FHVVH GoDSSDXYULU FHWWH 3DUROH 2Q \ HQWUH SHX HW OoRQ \ SODTXH DX FRQWUDLUH GHV FRQFHSWLRQV LVVXHV GH OD WUDGLWLRQ 1RWUH VRXKDLW HVW TXH OoRQ SXLVVH HQWUHU GDQV FHW ÅYDQJLOH GH -HDQ HQ VoDWWHQGDQW EHDXFRXS ¼ 'LHX SRXU TXoLOPRQWUH 'LHX D GÅM¼ PRQWUÅ HW QRXV VRPPHV SHUVXDGÅV TXoLO SHXW PRQWUHU GoDYDQWDJH &oHVW FHOD TXL HVW XQH EÅQÅGLFWLRQ TXH 'LHX PRQWUH TXH QRXV UHFHYLRQV XQH UÅDOLVDWLRQ XQH YLVLRQ GH TXL LO HVW GH FH TXoLO YHXW HW GH VHV YRLHV 'HV ÅWXGHV WKÅRORJLTXHV VXU O ÅYDQJLOH GH -HDQ LO \ HQ D SOXV  GoXQH FHQWDLQH 0DLV LO HVW ¼ FUDLQGUH DXVVL TXH VL OoRQ SDUW GH FHV RXYUDJHV GH WKÅRORJLH OoRQ QH YRLH SOXV ULHQ SDUFH TXH GÄV OH GÅSDUW RQ VH VHUD LQYRORQWDLUHPHQW HQIHUPÅ GDQV XQ IRUPDWDJH H[LVWDQW 7RXW QRXYHO DXWHXU FRPPHQFH KÅODV SDU OLUH HW FRPSLOHU FH TXH VHV SUÅGÅFHVVHXUV RQW ÅFULW DYDQW GH SUÅVHQWHU VD SURSUH V\QWKÄVHFXP JUDQR VDOLV &oHVW FHUWHV KXPDLQ HW PÆPH FODVVLTXH VL OoRQ YHXW VRXWHQLU XQH WKÄVH XQLYHUVLWDLUH PDLV FoHVW GLULPDQW VL OoRQ YHXWYRLUSOXVVL OoRQ YHXWUÅDOLVHU 3RXU DYRLU XQH FKDQFH TXH 'LHX PRQWUH LO QH IDXW SDV WULFKHU PDLV WUDYDLOOHU VDQV ILOHW VoDWWHQGUH ¼ OXL HW SULHUOLUH VD 3DUROH 6DQV UDFFRXUFL 2Q QH YHUUD SDV WRXW FoHVW FODLU &H VHUD LQVXIILVDQW IRUFÅPHQW 0DLV FoHVW TXDQG PÆPH OD VHXOH FKDQFH GH SURJUHVVHU HW TXH OD 3DUROH SDUOH DPÄQH SOXV ORLQ HW GLVSHQVH TXHOTXH FKRVH GH SOXV GH 'LHX &oHVW YUDLPHQW GDQV FHWWH RSWLTXHO¼ TXH QRXV VRXKDLWRQV DSSUÅKHQGHU O ÅYDQJLOH GH -HDQ / ÅYDQJLOH GH -HDQ SUÅVHQWH QRWDPPHQW GHX[ FDUDFWÅULVWLTXHV  LO HVW DGUHVVÅ ¼ WRXV FH TXL HVW DXVVL OH FDV GHV ÅYDQJLOHV GH 0DUF HW /XF O ÅYDQJLOH GH 0DWWKLHX ÅWDQW OXL ÅFULW SRXU OHV VHXOV -XLIV  ' DSUÄV OHV KLVWRULHQV OH SUHPLHU RXYUDJH FRQVDFUÅ ¼ O ¥YDQJLOH GH -HDQ HVW Go+ÅUDNOÅRQ GLVFLSOH GH 9DOHQWLQ DX GHX[LÄPH VLÄFOH HW LO HVWf JQRVWLTXHf