//img.uscri.be/pth/f4813debda2caf3a136cb348fbe88d9b5ef8e4d1

La Vérité ne s'épuise pas

-

Livres
322 pages

Description

Ce second volume de l'oeuvre de Marc-François Lacan (1908 - 1994) rassemble des textes qui illustrent son engagement dans le travail intellectuel propre à l'ordre bénédictin, et qui permettent de découvrir la richesse de sa réflexion exégétique et théologique. Le lecteur trouvera ici une démarche complémentaire des écrits rassemblés dans le premier volume, Dieu n'est pas un assureur, consacrés à l'approche anthropologique et psychanalytique de Marc-François Lacan qui s'intéressait de près au travail de son frère Jacques.Ce moine bénédictin n'a jamais cessé de lire, de faire lire et d'approfondir les textes bibliques, se faisant tout à tour exégète, théologien, philosophe et même linguiste. Il s'interroge sans discontinuer sur la relation de l'homme à Dieu, une relation, dit-il, « qui ne signifie pas que nous le réduisons à une substance, ni même un absolu ». Toujours Marc-François Lacan reste du côté de la vie, du don, de l'écoute, et de la parole comme recherche inlassable d'une vérité inépuisable.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 septembre 2010
EAN13 9782226222596
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Signaler un abus
Ce second volume de l'oeuvre de Marc-François Lacan (1908 - 1994) rassemble des textes qui illustrent son engagement dans le travail intellectuel propre à l'ordre bénédictin, et qui permettent de découvrir la richesse de sa réflexion exégétique et théologique. Le lecteur trouvera ici une démarche complémentaire des écrits rassemblés dans le premier volume, Dieu n'est pas un assureur, consacrés à l'approche anthropologique et psychanalytique de Marc-François Lacan qui s'intéressait de près au travail de son frère Jacques.Ce moine bénédictin n'a jamais cessé de lire, de faire lire et d'approfondir les textes bibliques, se faisant tout à tour exégète, théologien, philosophe et même linguiste. Il s'interroge sans discontinuer sur la relation de l'homme à Dieu, une relation, dit-il, « qui ne signifie pas que nous le réduisons à une substance, ni même un absolu ». Toujours Marc-François Lacan reste du côté de la vie, du don, de l'écoute, et de la parole comme recherche inlassable d'une vérité inépuisable.