//img.uscri.be/pth/410a5b621e6f606f987bce072b0c05d96359b0ab
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Le culte local des Papes dans l'Eglise catholique

De
142 pages
Dans cet ouvrage, Philippe Beitia, prêtre du diocèse de Bayonne, présente les cultes des Papes. Une première partie s'intéresse aux béatifications, canonisations et confirmation du culte des papes aux XVIIe et XVIIIe siècles, une deuxième est consacrée aux confirmations de culte de Pie IX, une troisième à celles de Léon XII, la quatrième partie expose les béatifications et canonisations de papes aux XXe et XXIe siècles.
Voir plus Voir moins
Philippe Beitia
Le culte local des Papes dans l’Église catholique
Le culte local des Papes dans l’Eglise catholique
Religions et Spiritualité Fondée par Richard Moreau, Professeur émérite à l'Université de Paris XII dirigée par Gilles-Marie Moreau et André Thayse, Professeur émérite à l'Université de Louvain La collectionReligions et Spiritualitérassemble divers types d’ouvrages : des études et des débats sur les grandes questions fondamentales qui se posent à l’homme, des biographies, des textes inédits ou des réimpressions de livres anciens ou méconnus. La collection est ouverte à toutes les grandes religions et au dialogue inter-religieux. Dernières parutions Ataa Denkha,L’imaginaire du paradis et le monde de l’au-delà dans le christianisme et dans l’islam, 2014. Fr. Etienne Goutagny,La manne du désert : petit dictionnaire des noms communs bibliques à la lumière des Pères du désert, 2014. Michel Sala,YHWH ou l’économie du sang : une lecture girardienne de l’Exode biblique, 2014. Joannès Praz (chanoine),Mgr Alexandre Caillot (1861-1957), évêque de Grenoble, 2013. Bruno Florentin,Appréciations et réalisations dans le livre de la Genèse, 2013. Matthieu Rouillé d’Orfeuil, «et autres questions chrétiennes? »Dieu existe-t-il dans un monde qui souffre, 2013. Albert Goossens,La tragique éradication du christianisme cathare, 2013. Philippe Beitia,Les fêtes des saints Papes dans les livres liturgiques de l’Eglise catholique, 2013. Boukari Aristide Gnada,Le concept de don, 2013. Anne Barjansky,L’hôpital de Loches, des origines à la Révolution, 2013. Frère Benoît (moine de Notre-Dame d’Acey),Un moine comtois à pied vers Notre-Dame des Ermites (Einsiedeln, Suisse), 2013. André Thayse,Dieu personnel et ultime réalité, 2013. Francis Weill,Chrétiens et Juifs, Juifs et Chrétiens, l’inéluctable fraternité, 2013. José-Maria Tavares de Andrade,Magie, ethnomédecine et religiosité au Brésil, 2013. Claude Henri Valloton,Prédications pour mieux vivre au quotidien, 2013. Claude Henri Valloton,Prédications de Noël à la Pentecôte, 2013. Gilles-Marie Moreau,La cathédrale Notre-Dame de Grenoble, 2012. Odile et Richard Moreau,D’Einsiedeln à la Salette au fil des siècles. Avec les pèlerins comtois sur les pas de la Vierge Marie, 2012. Sylvie Coirault-Neuburger,La piété juive au cœur du réel, 2012. Michel Anglares,Chrétiens en quartier d’affaires, 2012. Francis Lapierre,L’Evangile oublié, 2012.
Philippe BEITIA Le culte local des Papes dans l’Eglise catholique
Du même auteur, dans la même collection : e e Le baptême et l’initiation chrétienne en Espagne du IIIau VII siècle,2010. Les traditions concernant les personnages de la Bible dans les martyrologes latins,2011. Le Rosaire, une grande prière de la spiritualité catholique,2011. Les reliques de la Passion du Christ : histoire et spiritualité,2012. Les fêtes des saints Papes dans les livres liturgiques de l’Eglise catholique,2013. © L'HARMATTAN, 2014 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-03526-0 EAN : 9782343035260
Introduction De 1588, année de la création de la Sacrée Congrégation des Rites à nos jours, plusieurs papes ont été béatifiés ou canonisés. er Ce fut le cas de saint Pie V, béatifié le 1mai 1672 par Clément X et canonisé par Clément XI, le 22 mai 1712 et de saint Pie X, béatifié par Pie XII le 3 juin 1951 et canonisé par ce dernier le 29 mai 1954. Leur culte a été tout d’abord local, après la béatification. Le premier était honoré à Sainte-Marie-Majeure où reposait son corps, à Bosco où il était né et à Népi, Suri et Mondovi dont il avait été évêque ainsi que dans tout l’ordre dominicain. Le second recevrait les honneurs liturgiques dans le diocèse de Trévise dont il était originaire, dans ceux de Mantoue et de Venise où il exerça l’épiscopat ainsi que dans celui de Rome puisqu’il fut pape. C’est à ce titre qu’ils nous intéresseront. Tous deux seront inscrits par la suite au calendrier de l’Eglise universelle. Il sera intéressant de voir aussi ce que cela impliquera par rapport à la célébration locale. D’autres pontifes ne recevront qu’un culte local. Innocent XI sera béatifié par Pie XII le 7 octobre 1956, Pie IX et Jean XXIII par Jean-Paul II, le 3 septembre 2000. Le même Jean-Paul II fut er béatifié par Benoît XVI, le 1mai 2011. Mais leur culte est célébré localement respectivement dans les diocèses de Côme, Rome et Bergame, Rome et tous les diocèses de Pologne. A divers endroits, un culte était rendu, de longue date, à divers papes. Le Saint-Siège a confirmé ce culte. Clément XI a confirmé le culte comme bienheureux de Grégoire X, pour le diocèse de d’Arezzo, le 8 juillet 1713, Clément XII celui du bienheureux Benoît XI pour le diocèse de Trévise et l’Ordre des Frères Prêcheurs, le 24 avril 1736, Pie IX, celui d’Urbain V pour le diocèse de Marseille, le 10 mars 1870, Léon XIII, celui d’Urbain II, pour le diocèse de Reims et l’Ordre de Saint Benoît, le 14 juillet 1881, et celui d’Innocent V, pour Rome.
7
A été reconnu le culte comme saint d’Eugène III, par Pie IX, pour l’Ordre cistercien, le 3 octobre 1872 et d’Adrien III, par Léon XIII, pour le diocèse de Modène et l’abbaye de Nonantola. Nous nous proposons d’étudier les textes liturgiques les concernant, tant ceux qui ont été approuvés avant la Réforme liturgique de Vatican II que les actuels. Lorsqu’on observe les choses de près, on se rend compte que des textes hagiographiques employés dans les procédures de reconnaissance de culte, de béatification ou de canonisation ont été repris partiellement dans les leçons de matines ou, du moins, en sont proches. Nous nous y attarderons pour comparer les lectures du second nocturne et lesdits textes. Ces papes sont célébrés en divers lieux. Ils sont tous fêtés aussi par le Chapitre de Saint-Pierre de Rome. Si, avant la réforme liturgique de Vatican II, des diocèses reprenaient généralement les textes liturgiques promulgués par le Saint-Siège, après celle-ci, les textes ont été revus. Il nous paraît intéressant de voir quels nouveaux traits de leur physionomie spirituelle sont maintenant mis en lumière et ce sur quoi insistent les Eglises locales ou les Ordres religieux où, avant que d’accéder au Siège de Pierre, ils ont vécu et exercé leur ministère et qu’ils ont marqués de leur 1 empreinte . Ce livre complète donc celui que nous avons écrit et qui est intituléLes fêtes des saints Papes dans les livres liturgiques de 2 l’Eglise catholique, qui, lui, présentait les Souverains Pontifes tels qu’ils sont célébrés par l’Eglise universelle et les traits de leur physionomie spirituelle que l’on a mis en valeur au long des siècles.
1  Nousreprenons ici divers articles par nous écrits et que nous avons remaniés. 2 L’Harmattan, Paris, 2013. 8
1 Les béatifications, canonisations et confirmation du culte des papes e e aux XVIIet XVIIIsiècles 1. Saint Pie V 1. 1. La béatification de saint Pie V C’est Clément X qui la prononce, le 27 avril 1672, cent ans après la mort de Pie V. Clément X, dans la bulle de béatificationUnigenitus Dei 1 Filius, confesse que le Christ suscite dans son Eglise des pasteurs selon son cœur auxquels il confie son troupeau. Il donne la gloire éternelle à ceux qui se sont acquittés de leur ministèrepieusement et fidèlement: Le Fils unique de Dieu en qui sont tous les trésors cachés de la sagesse et de la science accorde au ciel la récompense du bonheur éternel à ses saints et à ses élus, notamment à ceux qu’il a constitués Pasteurs de son troupeau selon son cœur lorsqu’ils ont accompli pieusement et fidèlement la mission qu’il leur avait 2 confiée . Leur sainteté, manifestée par des signes, Jésus la fait resplendir sur la terre. Le pape attend de leur exemple force et aide dans sa faiblesse pour exercer le ministère pontifical : Leur sainteté, attestée par des signes, [Jésus] la fait resplendir sur la terre. Et Nous qui avons été appelé par lui à diriger l’Eglise, 1 Texte dansMagnum Bullarium romanum, t. VI, Luxemburgi, sumptibus Henrici-Alberti GOSSE et soc. Bibliop. Et Typo., MDCCXLII, pp. 383-384. Les traductions sont de nous. 2 Ibid., p. 383.
9