//img.uscri.be/pth/f62dd48a358bdee6cfae9768612cbfe699207c54
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 13,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Les derniers jours de Moïse

De
235 pages
Moïse sait qu’il va mourir. Dans quelques heures, sur le mont Nébo, le Prophète qui a libéré les Hébreux de leur esclavage devra remettre son âme à Dieu. Il ne verra même pas la Terre de Canaan vers laquelle il les a guidés depuis quarante ans. Et pourtant il mérite d’y entrer ! Plus que tout le peuple, plus que tous les Prophètes, plus que tous les Sages, plus que tous les prêtres. Sa mort imminente apparaît alors comme triplement injuste : comment pourrait-elle le frapper lui, l’être exceptionnel, oser le faire disparaître en dehors de la Terre promise, et dans la solitude ? À l’ange de la mort qui se présente devant lui, Moïse s’écrie : « Écarte-toi de moi. Il n’est pas question de te remettre mon âme ! »
Dans un ultime face-à-face avec Dieu, Moïse va ainsi refuser la mort et se livrer à une discussion passionnée pour faire valoir son droit à l’immortalité. A-t-il réussi ? Nul ne connaît sa tombe aujourd’hui. On sait seulement qu’il a disparu sur le mont Nébo, dans le pays de Moab, en face de Jéricho. Mais qui l’a accompagné ? Qui a creusé sa tombe pour son dernier sommeil ? Qui a recouvert son cercueil de terre ? Qui a procédé à l’oraison funèbre ? Qui a fait les dernières prières ? Est-il réellement mort ? Est-il monté au Ciel ? Et, si c’est le cas, a-t-il ensuite ressuscité ?
Les histoires rapportées ici sont toutes extraites du Midrash. Depuis l’époque du Talmud, les rabbins ont imaginé les nombreux dialogues que Moïse aurait entretenus avec Dieu avant de mourir, en les reliant aux questions humaines fonda-mentales. Étonnamment modernes, ils font partie intégrante de la tradition juive.
Voir plus Voir moins
Les derniers jours de Moïse
DUMÊMEAUTEUR
À Bible ouverte; vol. 2, vol. 1 Et Dieu créa Ève; vol. 3 Moi, le gardien de mon frère ?; vol. 4Jacob, Rachel, Léa et les autres: vol. 5Un Messie nommé Joseph; vol. 6,Le Testament de Moïse, avec Josy Eisenberg, Albin Michel, 1981-1993. La Pensée juive, vol. 1Du désert au désir; vol. 2De l’état politique à l’éclat politique; vol. 3Espaces de l’oubli et mémoires du temps4; vol. Messianités, éclipse politique et éclosions apocalyptiques, Le Livre de Poche, 1987-1996. La Lumière dans la pensée juive, Berg International, 1988. Les Temps du partage, vol. 1Des fêtes juives de Pessah à Tich’a Be’ab; vol. 2Les Fêtes juives de Roch Hachana à Pourim, Albin Michel, 1993. La Mystique du Talmud, Berg International, 1994. Cahiers du Groupe d’études spirituelles comparées2,, n° Images et Valeurs, avec Antoine Faivre et Jean-Jacques Wunenburger, Archè, 1994. Sophia et l’âme du monde, Dervy, 1997. En vérité, je vous le dis : une lecture juive des Évangiles, Éditions n° 1, 1999. Judas et Jésus : une liaison dangereuse, Éditions n° 1, 2001. Puits de guerre, sources de paix. Affrontements monothéistes, Le Seuil, 2003. L’Univers hébraïque, Du monde païen à l’humanisme biblique, Albin Michel, 2003. Mourir… et après ? Questions de vie, avec Daniel Margue-rat, Denis Müller, Michel Cornu, Youri Volokhineet al., Labor et Fides, 2004.
(Suite en fin d’ouvrage)
Armand Abécassis
Les derniers jours de Moïse
Flammarion
© Flammarion, 2015. ISBN : 978-2-0813-6043-3
À mes maîtres, Rabbi Éléazar Moyal, Rabbi Yaakob Édery, Rabbi Yehouda Ashkenazi.
À mon épouse pour son « aide face à moi », À mes enfants pour leur patience et leur compréhension, À mes petits-enfants pour le bonheur qu’ils me donnent.
« Plus jamais ne s’est levé en Israël un prophète comme Moïse, lui que le Seigneur connaissait face à face. » Deutéronome, XXXIV, 10.
« Souvenez-vous de la Loi de Moïse mon serviteur à qui j’ai donné sur l’Horeb des prescriptions et des sentences pour tout Israël. »
MALACHIE, III, 22.
« […] Prophète centenaire, environné d’honneur, Moïse était parti pour trouver le Seigneur… Et six cent mille Hébreux, courbés dans la poussière, À l’ombre du parfum par le soleil doré, Chantèrent d’une voix le cantique sacré ; Et les fils de Levi, s’élevant de la foule, Tels qu’un bois de cyprès sur le sable qui roule, Du peuple avec la harpe accompagnant les voix, Dirigeaient vers le ciel l’hymne du Roi des Rois. Et, debout devant Dieu, Moïse ayant pris place, Dans le nuage obscur lui parlait face à face. » VIGNYde, Alfred Moïse.
« Le texte biblique est plus grand que toutes les élucubrations auxquelles il a donné naissance. » BUBER Martin,Moïse.