//img.uscri.be/pth/b1cb8df20d65b6cd7474005a9c57c8db4c844c61
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 20,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Les Lumières et l'Islam

De
285 pages
Ces études sur Les Lumières et l'Islam font le bilan de recherches effectuées durant trente ans. Elles portent sur une double problématique, celle des approches de l'Islam au XVIIIe siècle et leur héritage aujourd'hui, et celle des constructions musulmanes des Lumières à partir du XIXe siècle et leurs répercussions jusqu'au « Printemps arabe ».

Voir plus Voir moins
HédiaKHADH AR
Les Lumières et l’Islam Quelle altérité pour demain ?
Les Lumières et l’Islam Quelle altérité pour demain ?
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN :978-2-343-12919-8EAN :9782343129198
Hédia KHADHARLes Lumières et l’Islam Quelle altérité pour demain ?
SOMMAIRE
AVANT-PROPOS .................................................................................................... 9 PRÉSENTATION................................................................................................... 11 PREMIÈRE PARTIE L’Islam dans les Lettres françaises à l’aube des Lumières I. Barbarie et barbaresques ................................................................................... 19 La « Barbarie imaginaire » .................................................................................... 21 Saint-Vincent-de-Paul, esclave à Tunis ? .............................................................. 31 II. L’image de la femme dans les pays barbaresques .......................................... 35 « Eros en Barbarie » aux 17e et 18e siècles........................................................... 37 Captives en Méditerranée ...................................................................................... 49 Nouvelles Affriquainesde Madame de Villedieu................................................... 57 DEUXIÈME PARTIE L’Islam vu par les Philosophes I. Traduire ............................................................................................................... 65 L’Europe et l’Islam au 18e siècle .......................................................................... 67 La Bibliothèque orientale............................................... 77ou l’Orientalisme érudit Imaginaire desMille et une nuits........................................................................... 83 II. Lire l’Orient musulman .................................................................................... 91 Le despotisme du Sérail dans lesLettres persanes................................................ 93 Voltaire et le fanatisme .......................................................................................... 99 Mémoire sur Mahomet, adressé à une demoiselle ............................................... 105 L’Islam dansl’Encyclopédiede Diderot et d’Alembert ...................................... 109 III. Interpréter ...................................................................................................... 117 Mahomet dansl’Essai sur les mœursde Voltaire................................................ 119
7
Présence des morisques dans les textes des Philosophes ..................................... 121 La description de l’Afrique dansl’Histoire des deux Indesde l’abbé Raynal..... 127 La guerre franco-tunisienne de 1770 par Le Chevalier De Villages.................... 135 La lutte contre le mal dansSuite des Mille et une nuits..................... 141de Cazotte TROISIÈME PARTIE Lectures des Lumières par quelques Réformistes musulmans I. La pensée des Lumières en pays d’Islam ........................................................ 151 Echos de la Révolution Française au Sud de la Méditerranée ............................. 151 L’Europe de Montesquieu dans la pensée arabe contemporaine ......................... 155 DesLettres persanesàL’Or de Paris.................................................................. 160 II. Lumières et Réformes politiques en Tunisie ................................................. 173 Khayr-ad-din, Réformiste des Lumières.............................................................. 175 Le Pacte fondamental ou Déclaration des Droits sous la Régence de Tunis au XIXe siècle ..................................................................................................... 181 « Liberté, Egalité, Sécurité » Devise du Pacte Fondamental ............................... 189 III. J.J Rousseau et l’émergence du « Je » social et politique en pays d’Islam ..................................................................................................... 197 Zaynabde Haykal : uneNouvelle Héloïse........................................................... 199 LesConfessionsde Rousseau etLe Livre des Joursde Taha Hussein ................ 205 QUATRIÈME PARTIE Les Lumières, des nationalismes au « Printemps arabe » I. « Liberté, Dignité » devise de la révolution tunisienne .................................. 211 Les marqueurs politiques de la Liberté................................................................ 223 L’armée de la République et la « Rue » de la révolution..................................... 229 Des Droits des Femmes ........................................................................................ 239 II- Expressions artistiques du « Printemps arabe »........................................... 251 Femme, Art et Liberté.......................................................................................... 253 Révolution et street-art en Egypte et en Tunisie .................................................. 261 Postface ............................................................................................................... 271 Orient où est ton Occident ? ................................................................................ 273
8
AVANT-PROPOS
Les représentations hostiles à l’Islam de notre temps déclenchent 1 des émeutes meurtrières et l’Islam comme l’islamisme deviennent synonymes d’obscurantisme. Dès lors, les combats des Lumières ressurgissent, et « l’infâme » devient désormais l’Islam. Si ces 2 amalgames sont nourris par «Le Choc des civilisations», l’histoire des Lumières et de l’Islam ne peut pas se réduire à une histoire de tolérance et d’obscurantisme. Car, pour l’actualité c’est une question de peur qui n’est pas sans rappeler des temps anciens, il suffit de citer 3 des titres comme« La peur des barbares» ou 4 «La peur de l’islam» . Aussi, les Lumières et l’Islam s’opposent de manière simpliste voire naïve mais, qui convient aussi bien aux islamophiles qu’aux islamophobes et même aux musulmans. Ces amalgames, au vu de l’urgence et des violences commises « au nom d’Allah ! » imposent des réflexions afin de comprendre ces dérives. D’aucuns oublient que les Lumières se conjuguent au pluriel, le choc éprouvé devant les Lumières de l’Antiquité par les musulmans au Moyen âge est aussi grand que celui des musulmans qui rayonneront sur l’Occident de la Renaissance, il en sera de même des Lumières occidentales au 19e siècle en pays d’Islam. Si les Lumières se déterminent par ces mouvements vibratoires d’aller et de retour, leurs fondements ne sont pas toujours identiques. Si la devise des 5 Lumières est « Sapere aude ! » , il s’agit donc de défendre les
1 P.Balta et C.Rulleau ;Islam et islamisme, gare aux amalgames; edit Milan, 2008 2 Samuel P Huntington; Le Choc des civilisations; Poche 2000 3 Todorov,La peur des barbares, au-delà du choc des civilisations, Edit R Laffont ; 2008 4 O Roy ;La peur de l’islam, edit L’aube, 2015 5 Littéralement : « Ose savoir » « Le mouvement des Lumières est la sortie de l’homme de sa minorité. Minorité, c’est-à-dire incapacité de se servir de son
9