//img.uscri.be/pth/e7839832e5f969df8b6dcf5816a843c4fa5860e2
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 15,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Lettre à un ami qui ne croit pas

De
288 pages
Voici quelques décennies, le dialogue entre chrétiens et marxistes était à la mode. Aujourd'hui, le contexte apparaît tout autre, mais la question de la confrontation entre chrétiens et incroyants demeure. Des papes comme Jean-Paul II ou Benoît XVI se sont intéressés aux relations entre foi et raison, des philosophes non croyants comme Luc Ferry ont rebondi sur le sujet, certains intellectuels comme Michel Onfray se sont situés en franche hostilité face au christianisme. Et l'on relit même des philosophes comme Nietzsche avec un regard nouveau... En adressant cette Lettre à un ami qui ne croit pas, Mgr Paglia prend ce thème à bras le corps. Comme dans le domaine des relations interreligieuses, il croit aux vertus du dialogue, d'une recherche commune de la vérité. Il développe ici avec une grande ouverture d'esprit ce souci de l'échange, d'un sens de la compréhension mutuelle qui permet de vivre ensemble et de réfléchir aux valeurs communes, tout en ne cachant pas l'originalité profonde de la foi chrétienne.
Voir plus Voir moins
Voici quelques décennies, le dialogue entre chrétiens et marxistes était à la mode. Aujourd'hui, le contexte apparaît tout autre, mais la question de la confrontation entre chrétiens et incroyants demeure. Des papes comme Jean-Paul II ou Benoît XVI se sont intéressés aux relations entre foi et raison, des philosophes non croyants comme Luc Ferry ont rebondi sur le sujet, certains intellectuels comme Michel Onfray se sont situés en franche hostilité face au christianisme. Et l'on relit même des philosophes comme Nietzsche avec un regard nouveau... En adressant cette Lettre à un ami qui ne croit pas, Mgr Paglia prend ce thème à bras le corps. Comme dans le domaine des relations interreligieuses, il croit aux vertus du dialogue, d'une recherche commune de la vérité. Il développe ici avec une grande ouverture d'esprit ce souci de l'échange, d'un sens de la compréhension mutuelle qui permet de vivre ensemble et de réfléchir aux valeurs communes, tout en ne cachant pas l'originalité profonde de la foi chrétienne.