//img.uscri.be/pth/6d5149e179b89a147787e0d5c8d67c53f0c63d31
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Naissance d'une famille

De
142 pages
Dans la lignée des Evangiles, Yvonne Trubert, fondatrice d'Invitation à la Vie, proposait l'enseignement du Christ, la pratique de la prière et d'autres outils dont elle a expliqué l'importance au cours d'entretiens qui ont été transcrits et publiés en plusieurs volumes. Ce volume 13 y fait suite en abordant un thème plus spécifique, la naissance d'une famille.
Voir plus Voir moins
   
Naissance
 
d
    u      
 
  
 
n
e
fa
m
i
lle
 
   
       
  
Yvonne TRUBERT
Naissance dune famille       Chroniques dune Invitation à la Vie   Tome 13   Préface de Christine Gavillet
  
 
Direction éditoriale : Albertine Gentou
 Enregistrées entre 1984 et 1é9p9o5 npour l lea  Lpirverrem éidaèlirIsenévspiatpratairo  n à la Vie de ces tie yme,, journal de lassociation chroniques sont extra la MMairsies ioMni gÉncorinr eiG teeatsr  dqdeutae, tnrtMer aejtroiiueer-nnsHa élilsètes :  ne LaM daeriuex idèHe npnaertzieel -a Wéthéi treécahliusréceh ,a vete cA llab epratritniec ipGaetnitoonu .d e me Blandine, Jean-Luc, Elisabeth, Christophe, Tatiana et Sarah.  Photographie dYvonne Trubert ©Prisca Léonelli  Bibliographie  Invités à Vivre, Collectif, LHarmattan, 2003 Paris.  Internet sites www.yvonnetrubert.fr www.invitation-a-la-vie.org/  Cassettes de référence  «CC ooLnnffhééorrmeennmcceee   ààà   lAAa ssrsseaacss  h:  e récnhite uddee  l»u i(-1m3/ê1m1/e1 »9 8(14)1 /02/1984) « Lhomme dans sa pl    
© LHarmattan, 2011 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-54958-6 EAN : 9782296549586 
Préface
Il ny a rien de plus beau, ni de plus fort, que le miracle de la vie. Ouvrir son coeur pour accueillir un enfant est la révolution la plus extraordinaire que lon puisse vivre. Comme les changements climatiques, elle apporte des bouleversements, elle broie les certitudes et ne négocie rien, elle doit se faire. Cette révolution est celle de lamour. Le petit être qui pousse, grandit et prend sa place dans notre vie est une boule de lumière ; cadeau du ciel, il vient illuminer le chemin de nos destinées.
Avec mon mari, et pour chacun de nos quatre enfants, nous nous sommes inscrits aux groupes denseignement des futurs parents, proposé dans lassociation Invitation à la Vie1dont Yvonne Trubert est la fondatrice. Pour chacune des préparations à la naissance, nous avons écouté les mêmes thèmes, thèmes dont vous trouverez le développement tout au long de ces pages. A chaque fois, lenseignement sest révélé plus riche.
Lors de ces rendez-vous, les témoignages de vie et le partage des expériences, lécoute et la mise en pratique de cet enseignement nous ont solidifiés, nous ont construits. Il na pas toujours été facile de vivre ce qui était proposé, verrouillés comme nous létions dans nos réflexes et nos habitudes de comportements, bloqués sur nos egos et sur nos revendications. Mais jai appris à écouter, à faire confiance à ce qui sinscrivait dans mon coeur. Jai appris que toutes les réponses étaient en nous. Jai découvert quaimer ne voulait pas dire laisser faire, que la fermeté était de lamour. Jai appris que le temps donné se
1 Invitation à la Vie : lire les annexes page 127. 
5
multipliait. Jai accepté de ne plus me sentir coupable. Jai accepté de me tromper et de recommencer. Avec mon époux, nous avons fait évoluer nos rapports dhomme, de femme, de père, de mère. Nous avons réussi à installer lharmonie dans notre foyer.
Je rends grâce davoir suivi ces groupes dans lesquels jai trouvé les clés nécessaires pour se guérir de ce qui fait souffrir.
Amis lecteurs, je vous souhaite de lire cet ouvrage, qui donne des bases solides aux futurs parents, comme je lai fait, avec lavidité de lassoiffée qui vient de trouver leau de la source qui apaise.
Lenseignement dYvonne Trubert est dune actualité de tous les âges, de toutes les époques. Il est simple. Il a éclairé ma vie et maccompagne encore avec mes enfants. Il ma appris que tout est transformable. Il offre lespérance dune vie heureuse. Il ouvre les voies de la liberté.
6
Christine Gavillet mars 2011
Avant-propos
Note de léditeur
« Le foyer est le détonateur de lhumanité » aimait à dire Yvonne Trubert. « Cest par le couple que naît la procréation et celle-ci nest possible que dans lamour ». Aussi est-il aisé de concevoir lattention que prêtait Yvonne à la création et à lanimation desRondes(ces groupes constitués de futurs parents ou de mamans), afin de préparer la venue dun enfant et, une fois celui-ci né, despérer lélever au mieux. Il y a peu à ajouter à la préface de Christine Gavillet si ce nest un hommage à ceux qui furent à linitiative de cette mission, Marie Elisabeth, Hervé, Blandine, Jean-Luc et leurs équipes constituées de femmes et dhommes qui avaient, et ont encore, à cur de transmettre et de rendre palpable lenseignement et lamour reçus. Dans la lignée des Évangiles, Yvonne proposait lenseignement du Christ, la pratique de la prière et dautresoutilsdont elle a expliqué limportance, au cours dentretiens publiés dans le journal interne de cette association,Le Livre dInvitation à la Vie. En 2007, ces entretiens connaîtront une nouvelle publication, sous forme de livres appelésLes Chroniques dInvitation à la Vie. Les huit premiers tomes regroupent les thèmes de lenseignement proprement dit ; les tomes 9, 10 et 11, les récits de pèlerinages, de missions et de colloques survenus de 1982 à 2009. Le tome 12, lui, traite du fonctionnement et des structures de lassociation. Le tome 13, «Naissance dune famille», aborde, comme son titre lindique, un thème plus spécifique où le mode demploi cède la place à un verbe damour, où lexistence fait la part belle à linattendu comme le
7
démontre la mise en place même de la premièreRonde des Mamans, en 1987, à Miami, auxUSA. A lépoque, Blandine, déjà membre dInvitation à la Vie, y vivait avec son mari et ses trois enfants. Elle se réunissait souvent avec dautres mères de famille, toutes très étonnées de la voir si pleine dénergie. La jeune femme eut alors lidée de leur proposer un groupe de prières. Un après-midi, tandis que certaines dentre elles garderaient les bambins dans une maison, leurs amies, installées dans une autre demeure, suivraient ce groupe. La fois daprès, elles intervertiraient les rôles Deux ans plus tard, elles étaient cinquante. Revenue en France pour des raisons professionnelles liées à la carrière de son mari, en 1991, Blandine, encouragée par Yvonne, renouvela dans son pays lexpérience quelle avait impulsée outre-atlantique. LesRondes des mamans, les Rondes des enfants, les Rondes des parentsvirent ainsi le jour officiellement, en complément des groupes de futurs parents qui existaient déjà en France. A linstar de Blandine et de Christine, toutes celles, tous ceux qui y ont participé, témoignent de la richesse de ce cheminement : il leur a offert lhumilité devant la force de la vie et le désir daider les enfants à développer leur potentiel divin, tout en les protégeant, pour les conduire vers leur bonheur. Oui, Yvonne le disait : « Dans le bouleversement quil crée avec sa venue, lenfant est un détonateur fondamental pour la société toute entière ». Il permet à chacun de se révéler dans lamour ; il prépare au pardon et à une autre compréhension de lêtre, dans le don de soi pour le rayonnement dun groupe, la famille, base de la vie.
8
Albertine Gentou
Première Partie
Un Foyer
Au départ, la famille est représentée par un homme et une femme, cest-à-dire par un couple. Par amour  ce sentiment qui relie deux êtres lun à lautre  le couple crée un foyer. Si lon cherche la signification du motfoyer,on découvre que le foyer indique lendroit où lon fait le feu. Le feu est une image : le symbole de lamour. Lamour qui rayonne dun couple émet la vie. On attise le feu de lamour pour enrichir et réchauffer les enfants qui vont naître et ceux qui seront autour de ce foyer jusquà lextinction des feux A ceux qui créent une famille davoir assez de feu pour réchauffer même les plus éloignés de ses membres. La priè e2 elle représente la force du foyer, la ;attise ce feu r source dont parle le Christ. Pour cela, il est nécessaire à un couple de prier afin davoir la force de subvenir aux nécessités de sa famille et daider ceux qui souffrent autour de lui. Tout doit se partager. Une joie qui ne peut pas se partager avec les autres devient vite une tristesse et une peine. La joie est la vie du Seigneur en permanence. La vie est un partage permanent. Cest cela un foyer. Dans un foyer, lorsquune personne donne une part delle-même, que légoïsme et légocentrisme sont vaincus, cette personne rayonne. Elle a oublié quelle était une identité, elle est tout amour pour lautre et elle saperçoit quelle
2Lire les annexes page 123.
9
détient une très grande richesse. La richesse de savoir que lautre fait partie intégrante de soi
Il ne faut pas attendre quun couple soit marié pour lui donner la structure dont il a besoin ; il faut linstruire, avant, de ce qui lattend, de ce quil a, de ce quil possède et de ce quil détient. Instruire, cest transmettre ce que nous savons, rien de plus. Dès linstant où un être sait ce quil a à vivre, que ses peurs, ses peines, ses soucis sont vaincus, il peut créer un foyer. Un être humain ne peut aimer que sil découvre lâme de lautre. Sans cette connaissance, il ne peut y avoir de bonheur.
On ne peut vivre ensemble que si lon saime. Il faut essayer de construire lamour, de le vivifier et, à partir de ce moment-là, les structures vont sétablir. Le mariage est lunion de deux êtres qui vont donner la vie à dautres. Un enfant est la jonction de lamour ; tant quon ne la pas compris, on ne peut pas assimiler ce que veut dire mariage. Dans le monde dit moderne, on voit la destructuration totale de lêtre. Il est normal que les gens aient peur, je les comprends.
Invitation à la Vie3permet dapprendre non seulement à harmoniser et à consoler mais, aussi, à se structurer et à redonner la vie là où il y avait le désert, dans chaque homme. A nous donc dapporter leau nécessaire à la vie de chacun.
Livre dIVI 30  Paris, septembre 1986 Famille & célibat, tome 1
3 Lire les annexes page 123. 
10