Pleine lumière sur l'Évangile de Thomas

-

Livres
476 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Très tôt, le théologien suisse Charles Rittmeyer se heurte aux distorsions de vingt siècles d'interprétations, ce qui lui vaut la fronde des théologiens traditionnels. S'il est consacré pasteur en 1948, il sera destitué cinq ans plus tard, accusé "de ne pas prêcher la foi commune". La démarche, choisie et exploitée par Rittmeyer ne permet-elle qu'une nouvelle interprétation – subjective comme toutes les autres – ou sa façon d'aborder les textes autorise-t-elle une reconstitution-compréhension objective – donc définitive, indiscutable parce que parfaitement fondée – de l'enseignement de Jésus? Rompu aux questions de méthode par sa formation d'ingénieur, Rittmeyer suivit un cheminement analytique logique qu'il développa dans "Les Paroles cachées de Jésus de l'Évangile selon Thomas, interprétées à la lumière de la Pensée de Jésus telle qu'elle se présente dans les évangiles canoniques de Matthieu, Marc, Luc et Jean". Ce sont ces feuillets mensuels, parus entre 1962 et 1971, que le Fonds en faveur des activités du pasteur Rittmeyer propose dans cette édition unique et raccourcie. Un hommage indispensable à un théologien moderne, résolument en avance sur son temps.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 18 juin 2015
Nombre de visites sur la page 70
EAN13 9782342038699
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0101 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Pleine lumière sur l’Évangile de Thomas
Charles Rittmeyer Pleine lumière sur l’Évangile de Thomas Extraits d’une étude de Charles Rittmeyer Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0120019.000.R.P.2014.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2015 La page de couverture présente un exemple des nombreux sup-ports de cours tels que Charles Rittmeyer les proposait à ses auditeurs. Sa méthode de travail consistait à présenter toutes les associations d’idées (les « lassos » reliant divers passages) qu’il était parvenu à dégager de l’ensemble des paroles mises dans la bouche de Jésus. Cette recherche analytique lui permit, après une synthèse ultérieure, de reconstituer l’entier de la pensée de Jésus.
Avant-propos Charles Rittmeyer naît en 1918 à Ste Croix (VD) en Suisse. Ses études le conduisent à maîtriser le grec puis à décrocher un diplôme d’ingénieur-géomètre, en pleine deuxième guerre mondiale. Choqué par le fossé existant entre la violence des évènements et le message religieux, il s’inscrit en faculté de théologie. Il est alors sensibilisé par le message du Jésus histo-rique et il tente de comprendre les causes de cette fracture. C’est ainsi qu’il se heurte aux distorsions de vingt siècles d’interprétations ce qui lui vaut la fronde des théologiens tradi-tionnels. En dépit de ces divergences de vue, il est consacré pasteur en 1948, puis nommé l’année suivante au sein de la paroisse de Ste Croix, plébiscité par ses paroissiens. Un enthousiasme révé-lateur naît de l’approche éclairée de ce géomètre-pasteur. En 1953, le Synode vaudois est alerté par l’audience crois-sante d’une parole non conventionnelle parce que revenue aux sources. Il fait comparaître Ch. Rittmeyer devant le Conseil synodal, au motif « de ne pas prêcher la foi commune ». La commission d’experts qu’il demande lui sera systématiquement refusée. Le Synode prend la décision de le destituer de son poste sans pouvoir toutefois lui retirer son titre universitaire de pasteur : il appartient au Conseil d’Etat de statuer. Le couperet tombe : le pasteur est destitué. L’affaire est jugée au Tribunal Fédéral, lequel restitue au pasteur son titre universitaire mais admet son retrait de la paroisse de Ste Croix « pour cause de non-convenance ». Ch. Rittmeyer est, dès lors, sans ressources avec une famille à charge. Paroissiens et amis, penseurs romands et personnalités di-verses, qui ont reconnu en Ch. Rittmeyer un esprit des plus
9
avertis et un chercheur hors normes, créent un « Fonds en fa-veur des Activités du pasteur Rittmeyer », le FAR. Les souscripteurs de ce fonds lui assurent, sa vie durant, de modes-tes moyens lui permettant de poursuivre ses travaux et recherches, sans aucune contrainte quelle qu’elle soit. Suite à son décès, survenu en 2002, le FAR, ses souscripteurs et béné-voles s’attachent à sauvegarder l’œuvre de ce chercheur et à permettre la divulgation de ses travaux. Il ne paraît pas possible qu’après toutes les démarches entre-prises avant lui par des milliers de penseurs et de chercheurs théologiens des plus avertis, Ch. Rittmeyer soit le premier et le seul qui soit parvenu à décrypter jusque dans ses implications les plus intimes le Bon Message, la Bonne Nouvelle : celle que Jésus désirait si ardemment et pourtant de manière si voilée apporter à l’humanité. Etienne Trocmé lui-même, référence indiscutée, (professeur de théologie à l’université de Strasbourg et spécialiste du Nou-veau Testament) déclarait : « Reconstituer l’enseignement de Jésus (…) est impossible ». La démarche, choisie et exploitée par Ch. Rittmeyer ne per-met-elle qu’une nouvelle interprétation (subjective comme toutes les autres) ou sa façon d’aborder les textes autorise-t-elle une reconstitution-compréhension objective – donc définitive, indiscutable parce que parfaitement fondée – de l’enseignement de Jésus ? Rompu aux questions de méthode par sa formation d’ingénieur, Ch. Rittmeyer suit un cheminement analytique logique. En premier lieu, il s’aperçoit que si l’on associe les commen-taires des évangélistes avec les paroles originelles de Jésus, l’unité et la cohérence du message sont perturbées. Dans les évangiles canoniques, les paroles de Jésus sont dispersées au sein des narrations des évangélistes, à l’image d’un puzzle dont la reconstitution, pièce après pièce appelle à une recherche or-donnée du sujet par le tri des objets, des formes et des couleurs.
10