//img.uscri.be/pth/7f463652589fdf2bcfbc687a75365e35390c043c
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Rites funéraires et deuil dans l'islam français

De
112 pages
Deuxième religion pratiquée en France, l'islam est exposée quotidiennement dans les médias. En s'intéressant aux rituels d'inhumation propres à cette confession, l'auteur dépeint une religion qui, loin d'être figée, est en mouvement et transformation s'adaptant au contexte dans lequel elle se trouve.
Voir plus Voir moins
NadimGhodbane RITES FUNÉRAIRES ET DEUIL DANSLISLAMFRANÇAIS
Rites funéraires et deuil dans l’Islam français
Nadim Ghodbane Rites funéraires et deuil dans l’Islam français
Du même auteur Une écologie intérieure, Edilivre, 2016. Pour un végétarisme musulman, Edilivre, 2014. Lève-toi de ton sommeil, Edilivre, 2014. Fragments de vie, Edilivre, 2013. Islam et Écologie, Edilivre, 2012.
© L’Harmattan, 20175-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-12834-4 EAN : 9782343128344
Sommaire Avant-propos...................................................................... 9 Introduction...................................................................... 11 Le rite funéraire................................................................ 23 Le carré musulman........................................................... 77 Évolutions des pratiques .................................................. 89 Conclusion ....................................................................... 93 Glossaire .......................................................................... 99 Bibliographie.................................................................. 101
7
Avant-propos « La mort est moins cruelle que la crainte de la mort. » Ovide Le but de notre démarche est, en premier lieu, de dédramatiser la problématique de l’inhumation des défunts de confession musulmane. D’apporter une aide, une connaissance aux divers acteurs qui gravitent autour de ce sujet : les particuliers confrontés à un drame, mais aussi les institutions, les services municipaux qui sont chargés de gérer et de veiller à la bonne marche des cimetières. Le second objectif est de démontrer l’évolution des pratiques dans la communauté musulmane française. De mettre l’accent sur ce changement. De porter un éclairage particulier à cette spécificité qui se fait jour sous nos yeux ici et maintenant. Preuve que rien n’est figé. N’en déplaise aux esprits grincheux. À toutes celles et tous ceux qui veulent nous faire croire qu’il existe des incompatibilités insur-montables entre des pratiques religieuses et les valeurs républicaines. Et en filigrane, de démontrer que la République laïque n’est aucunement en danger. Qu’elle peut gérer et intégrer des particularismes qui se font jour. Elle en ressort fortifiée et reçoit avec enthousiasme l’adhésion de tous. Ce travail est le fruit de l’implication citoyenne des familles, d’individus et il se veut un témoignage d’une réalité.
9