St Augustin, un platonicien chrétien
121 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

St Augustin, un platonicien chrétien

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
121 pages
Français

Description

St Augustin est l'un de ces philosophes qui ont le plus contribué à répandre le nom de Platon et à le tenir en estime parmi les chrétiens. Il a lu les Néoplatoniciens, notamment Plotin et il a vu un lien entre les spiritualités chrétiennes et platoniciennes. Mais il est d'abord un Africain et c'est par rapport à son action pastorale, comme Évêque d'Hippone que l'inculturation de l'évangile an Afrique a pu se réaliser. Aussi pouvons-nous classer St Augustin, parmi les philosophes africains.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2017
Nombre de lectures 29
EAN13 9782140048012
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

LA PALABRE n°10 2017
ST AUGUSTIN, UN PLATONICIEN CHRÉTIEN
T S AUGUSTIN, UN PLATONICIEN CHRETIEN
LA PALABRE N° 10T S AUGUSTIN, UN PLATONICIEN CHRETIEN L’(armattan
© L'Harmattan, 2016 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-13207-5 EAN : 9782343132075
CONSEIL SCIENTIFIQUE Prof. Augustin DIBI KOUADIO ȋU.F(B.Ȍ, Prof. NIAMKEY KOFFI Robert Salomon ȋU.F(B.Ȍ, Prof. BIAKA ZASSELI Ignace ȋU.F(BȌ, Prof. EZOUA ThierryȋU.F(BȌ, Prof. AKE Patrice Jean ȋU.F(BȌ, Prof. BAMBA LOU Mathieu ȋU.F(BȌ, Prof. BOA T(IEMELE Léon Ramsès ȋU.F(BȌ, Prof. ADOU GNAMBA Pascal ȋU.F(BȌ, Prof. YA(AYA ISSOUFOU, U. Abdou Moumouni de Niamey ȋNigerȌ, Prof. ZONGO Georges ȋU. de OuagadougouȌ, Prof. MAMA(ADE Savadogo ȋU. de OuagdougouȌ, Prof. MAYEMBA Bienvenu ȋU. de Californie, USAȌ, Prof. KOUASSI KPA Raoul ȋU. F(BȌ, Prof. TAYORO GBOTTAȋ U. F(BȌ, KOUDOU Landry ȋU. F(BȌ, Prof. DION Yodé Simplice ȋU.F(BȌ
COMITE DE LECTURE Dr A(OUO Raymond ȋU.F(BȌ, Dr. AKPA Gnagne Alphonse ȋU.F(BȌ, Dr. ASSAMOI Yao Bertin ȋU.F(BȌ, Dr ASSEU Mafa Georges ȋU.F(BȌ, Dr AVONI Koblan Axel ȋU.F(BȌ, Dr ASSEMIEN Adja François ȋU.F(BȌ, Dr BAMBA Abdoulaye ȋU.F(BȌ, Dr BEUGRE Grahon Marie Thérèse ȋU.F(BȌ, DR BODO Alathe Mireille ȋU.F(BȌ, Dr BON Nathanaël ȋU.F(BȌ, Dr CAMARA Issouf ȋU.F(BȌ, Dr DAGAUD Emery Raoul Loba ȋU.F(BȌ, Dr DON Anoma Nathalie ȋU.F(BȌ, Dr. DOUMBIA Fatima Brigitte ȋU.F(BȌ, Dr. EC(ENE Amazoulé Olivier Patrice ȋU.F(BȌ, Dr EZOUA( Léon Koffi ȋU.F(BȌ, Dr GA(E Gohoun Rosine ȋU.F(BȌ, Dr. GNANAGBE Gogoua Paulin ȋU.F(BȌ, Dr GUEBO Yoroba Josué ȋU.F(BȌ, Dr GUEU Francis ȋU.F(BȌ, Dr. KABLAN Marie Thérèse ȋU.F(BȌ, Dr. Koffi Jean (onoré ȋU.F(BȌ, Dr KONIN Alla Marcellin ȋU.F(BȌ, Dr KOUABLAN Ahissi Thomas d’Aquin ȋU.F(BȌ, Dr KOUADIO Koffi Decaird ȋU.F(BȌ, Dr. KOUAKOU Guy de Maupassant ȋU.F(BȌ, Dr KOUAMÉ Ndri Solange ȋU.F(BȌ, KOUASSI EZOUA Taki Roseline ȋU.F(BȌ, Dr KOUASSI Seka Georges ȋU.F(BȌ, Dr. KOUMAN Kobenan Maxime ȋU.F(BȌ, Dr. NGORAN Desnoces ȋU.F(BȌ, Dr. NA(OUNOU Judith ȋU.F(BȌ, Dr NIANGORAN Adjo Apolline ȋU.F(BȌ, Dr OBOUMOU Ibrahim ȋU.F(BȌ, Dr SAKALOU Blede ȋU.F(BȌ, Dr YAO Kouamé ȋU.F(BȌ, Dr YAPO Severin ȋU.F(BȌ, Dr VO(O SA(I Alphonse ȋU.F(BȌ, Dr. Yeo Salif ȋU.F(BȌ
INTRODUCTION GÉNÉRALESt Augustin ȋ͵ͷͶ-Ͷ͵ͲȌ est, selon Emile Bréhier, «l’un de ces philosophes qui ont le plus contribué à répandre le nom de Platon et à le tenir en estime parmi les chrétiens. Augustin a lu les Néoplatoniciens, notamment Plotin et il a vu un lien entre les ͳ spiritualités chrétiennes et platoniciennes. » Mais cet ouvrage voudrait calmer une inquiétude : quand nous lisons cet auteur, comment pouvons-nous établir le distinguo entre la philosophie et la théologie, la raison et la foi? Ecoutons à ce propos les paroles des Confessions de St Augustin à propos de sa lecture des Néoplatoniciens : «J’y ai lu, non pas en ces termes, à la vérité, que dans le principe était le Verbe, et que le Verbe était auprès de Dieu et que le Verbe était Dieu, que le Verbe n’est issu ni de la chair, ni du sang, ni de la volonté d’un homme, ni de la volonté de la chair, mais de Dieu ; mais je n’y ai pas lu que le Verbe s’est fait chair et a habité parmi nous..., qu’il s’est lui-même abaissé en prenant la forme d’un esclave, et qu’il s’est humilié en se rendant obéissant jusqu’à la mort et à la ʹ mort sur la croix. ». Augustin nous invite à distinguer le médiateur platonicien et le Christ. Et c’est cette recherche des champs de la foi et de la raison qui fait de lui un philosophe intéressant à étudier. C’est dire que l’influence du christianisme sur la philosophie a été considérable. En notant cette influence nous voulons, en étudiant Augustin, ne pas outrepasser le philosophique pour entrer dans le théologique, même Histoire de la Philosophie 1, Antiquité et Moyen Age, ȋParis ͹, Puf, ͳ ͳͻͻͶȌ, p. Ͷͷʹ Confessions, VII, ͻ ʹ
7
si parfois ce dernier évoque Dieu et la Bible dans son raisonnement. Notre crainte est aussi fondée car Dieu ou le divin est aussi l’objet d’un discours logique. Mais avant d’aller plus loin, disons un mot sur la vie d’Augustin.
8
PREMIERE PARTIE : T LA VIE DE S AUGUSTIN ET SES OEUVRES Frédérick Copleston dans son best-seller,A history of Philosophy, volume II. Medieval Philosophy, from Augustine to Duns Scot, New York, Image Edition ͳͻͻ͵, ͵ écrit que dans la chrétienté latine , St Augustin se distingue, comme le plus grand des Pères de l’Eglise, qui a dominé la pensée occidentale, du point de vue littéraire et théologique jusqu’au XIIIè siècle. Il n’a pas perdu de son éclat, malgré l’aristotélisme de St Thomas d’Aquin et de son Ecole, spécialement parce que cet aristotélisme en était éloigné et cherchait, au regard, à déprécier ce grand docteur africain. Effectivement afin de comprendre les courants de pensée au Moyen Age, la connaissance de l’augustinisme est essentielle. Dans cet opuscule, la pensée de St Augustin sera traitée dans la plénitude qu’elle mérite, même si c’est de façon sommaire. T  SA VIE ET SES ECRITS. S AUGUSTIN  ET SA PHILOSOPHIENé à Thagaste dans la province de Numidie le ͳ͵ Novembre ͵ͷͶ, Augustin est le fils d’un père païen Patrice et d’une mère chrétienne, Ste Monique. Sa mère a élévé son enfant en tant que chrétienne, mais le baptême d’Augustin a été reporté, en raison d’une Ͷ coutume commune et non désirable de son temps .
 p. ͶͲ ͵ Conf. I,II,ͳ͹ Ͷ
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents