Bien communiquer pour produire (encore) moins

Bien communiquer pour produire (encore) moins

Livres
13 pages

Description

Bien communiquer pour produire (encore) moins pourquoi ? La loi « Grenelle 1 » d’août 2009 fixe un objectif de réduction de 7 %, en cinq ans, de la production des ordures ménagères et assimilées. La clé réside dans la prévention. pour qui ? Les gestionnaires de déchets doivent faire passer le message à tous les producteurs d’ordures ménagères et assimilées (OMA), les particuliers comme les professionnels. comment ? Les plans locaux de prévention des déchets, obligatoires depuis le 1 e r janvier 2012, couvrent aujourd’hui près des deux tiers de la population. L'Ademe apporte aux collectivités un soutien méthodologique. Pour faire évoluer les comportements, la quatrième Semaine européenne de la réduction des déchets, qui se déroulera du 17 au 25 novembre, misera plus sur la pédagogie que sur les aides techniques et financières. Certes, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) mesure une réduction de la production d’ordures ménagères et assimilées (OMA, emballages et déchets résiduels collectés en porte-à-porte), passée de 390 kilos par habitant en 2007 à 374 kg/hab. en 2009. L’effet stimulant des plans Mais Lydie Ougier, chef de service adjoint « prévention et gestion des déchets » à l'Ademe, relativise : « D’une part, cette baisse peut être liée à la crise et, d’autre part, la production des déchets ménagers et assimilés (DMA, qui incluent les apports en déchetterie) reste, elle, stable : 588 kg/hab. en 2009 contre 590 en 2007.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 05 novembre 2012
Nombre de visites sur la page 7
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Bien communiquer pour produire (encore) moins


pourquoi ?

La loi « Grenelle 1 » d’août 2009 fixe un objectif de réduction de 7 %, en cinq ans, de la production des ordures ménagères et assimilées. La clé réside dans la prévention.


pour qui ?

Les gestionnaires de déchets doivent faire passer le message à tous les producteurs d’ordures ménagères et assimilées (OMA), les particuliers comme les professionnels.