Ermite en forêt mayennaise

-

Livres
304 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

J'aime tellement ma commune du nord-est mayennais que j'ai voulu passer une année entière dans l'absolue solitude d'une cabane spartiate à l'orée d'un bois qui domine toute cette haute région, et ressentir, imaginer ce dont ces lieux avaient été les témoins directs. J'ai voulu faire la part entre ce qui ressort du terrain, de la nature, des paysages, et ce qui dépend des hommes, dans une vie courante. Pour témoigner de cette vie originale, j'ai décidé d'écrire un journal relatant ce qui m'avait paru important au fil du temps.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 janvier 2016
Nombre de visites sur la page 44
EAN13 9782336401737
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
29
Christian Ferault
Ermite en forêt mayennaise
Essai
CONNAISSANCE DES RÉGIONS
Pays de la Loire
ERMITEENFORÊTMAYENNAISE
Collection « Connaissance des Régions »
Cette collection accueille des monographies régionales
Claude Cretin,Deux siècles d’additions et de soustractions. Une histoire financière de Saint-Étienne 1790-2012,2015.Franck Buleux,L’unité normande. Réalité historique et incertitude politique,2015. Éric Fabre, Laine et drap en haut Verdon.Une haute e e Provence textile (fin XVII – milieu XX siècle),2015.Guy Penaud,Dictionnaire des sénateurs de la Dordogne,2015. Christine Belcikowski,Les chemins de Jean Dabailou la dissidence d’un fils du petit peuple de Mirepoix au temps de la Révolution française,2014.Cédric Carré,1805, Napoléon revoit l’Aube, 2014.
Raoul H. Steimlé,Francs-Comtois célèbres et moins connus, 2014.
Serge La Barbera,Trilogie Périgourdine, 2014.
Christian Ferault
ERMITEENFORÊTMAYENNAISE
Essai
Du même Auteur (depuis 2009) - Une Histoire des agricultures[collaboration Denis Le Chatelier], Editions France Agricole, 2009. - Printemps et été 1944 à Lignières-la-Doucelle et Orgères-la-Roche[collaboration André Robert], Éditions de Géradé,2010. - Stories of Lignières-Orgères, pre and during the war, Editions Simon R. Walton, 2010. - Une Histoire de pomme de terre : la variété “Institut de Beauvais”, Éditions d’En Face, 2012. - Nouveaux rapports à la nature dans les campagnes[collaboration François Papy et Nicole Mathieu], Éditions Quae,2012. - Une Histoire des agricultures[collaboration Denis Le Chatelier], seconde édition complétée et illustrée, Editions Campagne et Compagnie, 2012. - Les plantes génétiquement modifiées: menace ou espoir [collaboration de 19 Académiciens, coord. Jean-Claude Pernollet], Éditions Quae, 2015. èm e - Le Frère Eugène-Marie, un grand agronome picard du XIX siècle, Éditions L’Harmattan, 2015.
© L’Harmattan, 20165-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07871-7 EAN : 9782343078717
À TôûTÈŝ CÈÈŝ ÈT á Tôûŝ CÈû Qûî ôT VCû ôû ŝôT âŝŝŝ ŝû CÈ ÈTîT Côî È TÈÈ Èûîŝ Èŝ îîÈŝ ’années et lui ont trouvé – ou non – un goût de paradis.
« … quel est l’intérêt de se confier à un diaire si c’est pour se retenir ? » Amélie Nothomb, Journal d’Hirondelle, 2006.
avàn-popos
J’aime tellement ma commune du nord-est mayennais – un amour dérai-sonnable ? – que j’ai voulu passer une année entière dans l’absolue solitude d’une cabane spartiate à l’orée d’un bois qui domine toute cette haute région. Afin d’y être confronté d’abord à moi-même dans un cadre admirable et me placer en symbiose maximale avec ce que j’avais trop rapidement jusqu’alors vu, perçu et vécu. Grâce à un temps libre et libéré devenu infini, j’ai à la fois ressenti chaque moment et aussi essayé d’imaginer ce dont ces lieux avaient été les témoins directs ou rapprochés. Je voulais également tenter de faire la part, dans mon profond attache-ment, entre ce qui ressort du terrain, de la nature et des paysages et ce qui dépend des Hommes dans leur vie courante. Pour mener à bien cette expérience que je pense unique, j’ai dû longue-ment préparer ma venue afin de la rendre la moins dépendante possible des contingences inhérentes à une telle entreprise et l’organiser suffisamment avant pour me permettre de m’abstraire ensuite de ce qui n’était pas l’essentiel. Afin de témoigner de cette vie originale en ces temps de rassemblements de toutes sortes, j’ai décidé d’écrire un Journal relatant ce qui m’avait paru, au fil du temps, important, dans une grande diversité d’approches.
9