Ressources naturelles entre conservation et développement

-

Livres
115 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

A travers le coton et la conservation de la biodiversité, cet ouvrage traite d'un thème récurrent : celui de la contradiction entre les objectifs de développement et les difficultés à opérer une alternative agricole plus respectueuse des ressources naturelles en Afrique subsaharienne.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 novembre 2007
Nombre de visites sur la page 322
EAN13 9782296916074
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

RESSOURCESATURELLES
ETRE COSERVATIO
ET DEVELOPPEMET

© L'HARMATTA,2007
5-7, rue de l'École-Polytechnique; 75005Paris

http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-296-04032-8
EAN : 9782296040328

PatriceTOEetDominiqueDULIEU

RESSOURCESATURELLES
ETRE COSERVATIO
ET DEVELOPPEMET

Versuneactivitéagricolealternative
dans lapériphérie du«Parc régionalW»
(BurkinaFaso)

Préface duPr. AiméJosephIAOGO

L'Harmattan

EtudesAfricaines
Collection dirigée par Denis Pryen et François MangaAkoa

Dernières parutions

Jacques CHATUÉ,Basile-JuléatFouda,2007.
Bernard LABA NZUZI,L’équationcongolaise,2007.
Olivier CLAIRAT,L’écoledeDiawar et l’éducationauSénégal,
2007.
Mwamba TSHIBANGU,Congo-Kinshasaou la dictature en série,
2007.
Honorine NGOU,Mariage etViolencedans la Société
TraditionnelleFangauGabon,2007.
RaymondGuissoDOGORE,LaCôted’Ivoire: construire le
développementdurable,2007.
André-Bernard ERGO,L’héritagede laCongolie,2007.
Ignatiana SHONGEDZA,Éducationdes femmes enAfrique
australe,2007.
AlbertM’PAKA,Démocratie etvie
politiqueauCongoBrazzaville,2007.
Jean-AlexisMFOUTOU,Coréférents et synonymesdu françaisau
Congo-Brazzaville.Ce quedireveutdire,2007.
Jean-AlexisMFOUTOU,Lalangue
françaiseauCongoBrazzaville,2007.
Mouhamadou Mounirou SY,Laprotectionconstitutionnelledes
droits fondamentauxenAfrique.L’exempleduSénégal,2007.
CheikhMoctarBA,Etudecomparative entre lescosmogonies
grecques etafricaines,2007.
MohamedSaliouCAMARA,Le pouvoir politique enGuinée sous
SékouTouré,2007.
PierreSALMON,ouvelle introductionàl’histoirede l’Afrique,
2007.
PierreKAMDEM,Camerounais enIle-de-France,2007.
Vincent MULAGO,Théologieafricaine et problèmesconnexes.
Au fildesannées (1956–1992),2007.
COLLECTIF,L’Afrique,histoired’une longue errance,Colloque
auLucernairedu 24 et 25 mars 2007,2007
BOUOPDAPierreKamé,Cameroun,lescrises majeuresde la
présidencePaulBiya,2007.

Ce travail s’inscritdans l’axe de recherche
« Valorisation des ressources naturelles dans la périphérie du
Parc W »;activités de recherche menées depuis2001 dans le
cadre duProgramme régional Parc W/Écosystèmes protégés
en Afrique soudano-sahéhienne(ECOPAS),un programme
de planification etde gestion concertée entretrois pays
(Bénin,Burkina Faso,Niger) pour la conservation durable de
la biodiversité, qu’accompagne l’Union Européenne. Nous
les en remercionstrès sincèrement. Cependant, les propos
tenus dans l’ouvrage n’engagenten aucune façon ni l’Union
Européenne, ni leProgrammeECOPAS.
Noustenonsàremercier également,AiméJoseph
NIANOGO, Clément KOAMA,HamadéKAGONE,Seyni
HAMADOU dontla lecture etles suggestions nous ontaidés
àrendre letexte plus lisible.Ils ne sont, cependant, en rien
responsables des erreurs quiyfourmillent.Qu’il nous soit
permis de louer ici lacollaboration des étudiants qui ont
participéaux activités de cet axe de recherche etplus
particulièrement Dahourou StéphaneUlrichPALMpour son
aide précieuse.

PREFACE

Première réservede biosphèretransfrontière(RBT)
d’Afrique de l’Ouest, le Parc duW dufleuve Niger estaussi
l’un des plus grands etdes plus riches de la sous région. Avec
les parcs d’Arly(Burkina Faso) etde la Pendjari(Bénin), la
RBT duW forme le continuum d’aires protégées le plus
grand etle plus riche d’Afrique de l’Ouest. Ce continuum
WArly-Pendjari(WAP) incluten effetplusde25 %du
parcours des éléphants d’Afrique de l’Ouestetplus de 50%
de la population d’éléphants de savane de la sous région, ce
qui en fait un site d’importance mondiale pour la
conservation de la biodiversité.
Afin de garantir la conservation durable de la
biodiversité duW, lestrois pays concernés se sontaccordés
surun programme de planification etde gestion concertée,
qu’accompagne l’Union Européenne et, qui a déjà un impact
positif sensible sur l’étatdes écosystèmes naturels de la RTB.
Maisàcôté de ce parc dontlafaune, laflore, les
paysages etles sitesarchéologiques étonnentpar leur richesse
etlestémoignages qu’ilsvéhiculent,viventdes populations
agricoles pauvres, généralementéloignées des services
modernes de santé, etpour lesquelles les ressources naturelles
constituent àlafoisuneassurance santé et un moyen pour
faire faceàl’insécuritéalimentaire.L’incidence de la
pauvretéatteinten effet 37%auBénin, 45%auBurkina
Faso et 63%Niger;etenvironun demi-million d’habitants
vivent avec moins d’un dollar par jourautour du WAP.
Lapromotion de laculture cotonnière par les états et
les sociétés spécialisées dans lapériphérie du W adonnéaux
populations localesunaccèsaucréditet àl’intensification
agricole(cultureattelée, intrants chimiques).Cela aentraîné
uneaugmentation rapide des superficies cultivées en coton
dans lestrois pays.

9

Àl’heure actuelle, le coton apporte jusqu’à50% des
recettes d’exportation duBurkinaFaso, etplus de 80% pour
leBénin.Pourtantcette spéculation entraîneavec elle la
pollution des eauxetdes sols par les engrais chimiques etles
pesticides etprovoqueune saturation rapide de l’espace
foncier.
Écritpar deuxgrandsamoureuxde lanature etde la
culture, cetouvragetraite donc d’un sujetde laplus grande
actualité.Usantd’abord de leur propre connaissance du
terrain, ensuite et tantôtd’enquêtes commanditées
expressément,tantôtde labibliographie, et avec force de
proverbes, detableauxetde figures, lesauteurs discutentdes
contradictions entre les efforts de conservation de la
biodiversité etles choix agricoles des riverains etdes pays.
Lesauteurs donnentdes précisions sur les conditions
devie des populations, leurs perceptions sur lesaires
protégées, sur les pratiquesagricoles etévoquentlonguement
lafilière coton etles sociétés cotonnières,avantde
s’appesantir sur le coton biologique etquelquesautres
alternativesaucoton conventionnel.
Àtravers le coton etlaconservation de labiodiversité,
c’esten faitdethèmes bien plus générauxetrécurrents que
cetouvragetraite : les contradictions entre différents objectifs
de développementetles difficultésàfaire évoluer les
pratiques etles comportements enAfrique subsaharienne.

Pr. Aimé JosephIAOGO
Maître deConférences
Chef deMissionUICN

1

0

LISTE DES SIGLESETABREVIATIOS

ADELEd': ProgrammeAppui auDéveloppement
Local de l'Est
ARFA:Centre de Recherche etdeFormation
enAgrobiologie
ATC:AgentTechniqueCoton
BACB:BanqueAgricole etCommerciale du
Burkina
BECEAO :BanqueÉconomique etCentrale de
l’Afrique de l’Ouest
BICIA-B:Banque Internationale pour le
Commerce, l’Industrie etl’Agriculture
duBurkina
CC:CorrespondantCoton
CEAS :CentreÉcologiqueAlbertSchwatzner
CFDT :CompagnieFrançaise pour le
DéveloppementdesFibres Textiles
CVGF:Comité Villageois deGestion de la
Faune
DAGRIS :DéveloppementdesAgro-Industries du
Sud
ECOPAS :Écosystèmes Protégés enAfrique
Soudano-sahéhienne
ENDA-PROMAT:EnvironnementetDéveloppement
Africain -Protection Naturelle
FAOrganisaO :tion des nationsunies pour
l’agriculture etl’alimentation
FCFA:Franc de laCommunautéFinancière
d’Afrique
GIE:Groupementd’IntérêtÉconomique
GPC:Groupementde Producteurs deCoton
GPC/B:Groupementde Producteur deCoton/
Biologique
GVF:Groupements Villageois desFemmes

1

1