Se Réconcilier avec Soi-même

-

Livres
104 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Nés sans mode d’emploi, nous sommes pourtant en possession d’un pouvoir extraordinaire et divin, celui de créer par la pensée et la parole, avec pour conséquence première, celle de nous connaître. Nous sommes ainsi responsables de chacun de nos actes. L’évolution de notre conscience passe par un chemin souvent difficile, celui de l’apprentissage par la souffrance. Connecté à l’Univers, à notre environnement, nous devons nous libérer de nos croyances, assagir notre mental et sortir d’une double dualité que je pourrais appeler le oui-oui, le oui mais, le non-non et le non mais... Revenons à l’essentiel. L’amour est la plus grande force universelle, elle est notre essence et notre but. C’est donc un retour par la voie du cœur à travers cette méthode que je vous propose dans ce livre, la connaissance et la maitrise des lois divines, la puissance de la prière, la conscientisation de nos actes et l’auto observation en sont les clés. Très rapidement des synchronicités apparaitront ; tout deviendra plus léger plus facile... En somme une véritable réconciliation avec soi-même.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 4
EAN13 9782368323144
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0067 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Se Réconcilier avec Soi-même
La SAS 2C4L - NOMBRE 7, ainsi que tous les prestataires de production participant à la réalisation de cet ouvrage ne sauraient être tenus pour responsable de quelque manière que ce soit, du contenu en général, de la portée du contenu du texte, ni de la teneur de certains propos en particulier, contenus dans cet ouvrage ni dans quelque ouvrage qu'ils produisent à la demande et pour le compte d'un auteur ou d'un éditeur tiers, qui en endosse la pleine et entière responsabilité.
Jean-Frédéric BOULLIER Se Réconcilier avec Soi-même
1 Omraam Mikhaël Aïvanhov
« Que l’amour remplisse nos âmes Que la sagesse éclaire nos intelligences Que la vérité libère nos volontés Afin que nous parvenions un jour à faire De la Terre un reflet du ciel »
INTRODUCTION
Bonjour à tous et toutes,
Encore un nouveau livre, me direz-vous. Il en existe déjà tellement. Pourtant, à l’aube de ce vingt et unième siècle, tout bouge, tout s’accélère, comme dans l’urgence. Les vieilles croyances se fissurent, des vérités éclatent, des verrous sautent, des vestiges réapparaissent, des continents que l’on croyait imaginaires confirment leurs existences, jusqu’à notre Univers qui enfle et qui met à mal les vieux théorèmes… Eveil ou réveil ?
L’humanité arrive à un carrefour essentiel de son évolution, en laissant l’ancien pour découvrir une nouvelle dimension, qui sera bien sûr spirituelle, mais aussi qui nous permettra d’accéder à ce que nous appelions invisible, d’autres réalités vibratoires. Nous sommes énergie, conscience, évoluant dans un monde vaste et cohérent, multidimensionnel et fractal, dont une partie de la réalité que nous vivons est déjà relatée dans des dizaines de traditions ancestrales, perçues par des millions d’hommes, de femmes et d’enfants.
Nous allons donc accéder à une nouvelle marche qui nous permettra de transcender notre vie. Ce sera ainsi : porter chaque acte de notre quotidien avec la spontanéité et la beauté du cœur au niveau supérieur, en pleine conscience de ce que nous sommes, en maîtrisant notre mental qui a trop tendance à nous entraîner dans un émotionnel galopant et débridé et qui n’a plus lieu d’être. Réfléchissez une seconde aux conséquences que cela entraînerait, si chaque pensée devenait réalité !
D’où ce modeste livre qui sera un peu comme le guide Rousseau à l’apprenti conducteur : savoir, comprendre, reconnaître pour enfin appliquer. Et ce dans les trois « dimensions » dynamiques de notre présent qui est la seule chose qui ne vieillisse pas : émotionnelle, énergétique et mentale.
Fastidieux pour certains, lapalissades pour d’autres, il est bon de rappeler que nous devons vivre chaque instant en pleine connaissance des lois et fonctionnements universels de manière à maintenir un cap positif qui nous permettra d’envisager le meilleur et de pouvoir enfin piloter notre vie.
Petit à petit, au fil des jours, tout paraîtra plus simple, sans avoir à « forcer » ou se perdre dans des compétitions qui n’ont plus lieu d’être. Tout deviendra lumineux.
Certains points ne seront qu’évoqués, mais il est bon de les connaître et de les avoir chaque jour à l’esprit ; le lecteur pourra toujours les approfondir dans des ouvrages traitant essentiellement du sujet.
Nous méritons tous une nouvelle vie et ce n’est pas un hasard si vous avez ce livre entre les mains. Notre société, nos croyances, notre éducation, notre conditionnement
nous font penser qu’il est bon de ne pas sortir de notre zone de confort, de se contenter de ce que l’on a, nous plongeant dans une attitude d’attentisme qui au fil du temps, nous rendra vite aigri ! Aussi devons nous développer des qualités essentielles : La lucidité pour regarder en face dans quel état se trouve notre vie, le courage d’éliminer ce qui empoisonne notre existence, la persévérance dans les actions à mettre en place au quotidien, dans la vigilance et l’écoute de nos besoins, l’exigence de ne jamais se contenter des résultats obtenus aux fins de les améliorer, et la culture de la gratitude. La spiritualité est un mot aujourd’hui passé dans le commun de l’ésotérisme, du bien-être, des religions ; peu importe finalement, mais c’est avant tout vivre avec le cœur, demander ce que l’on sent dans son cœur… Il faut avant tout être exigeant avec soi-même, fuir la médiocrité, pour s’élever, pour s’ouvrir à cet amour que nous ressentons. En fait redonner à l’amour, qui est la plus grande force de l’Univers, sa vraie place. La connaissance de cet amour passe par le développement du ressenti, qui en le suivant, nous mène à ce qui est juste pour nous. Parce que qui sommes nous ? Nous sommes une présence consciente d’elle-même, tendant à de venir pleinement consciente : nous sommes en fait des explorateurs de notre vie intérieure, afin de découvrir le plaisir d’être dans la gratitude, qui aiment et qui écoutent. Nous faisons partie d’un tout auquel nous sommes reliés, comme une rivière qui se jette dans l’océan.
Il va donc falloir apprendre à dissoudre l’ignorance de ce que nous sommes, calmer notre commentateur qui est le mental, en désamorçant l’ego mécanique, en explorant tous les aspects de la dualité, de nos peurs et de nos émotions. Mais qu’est ce que l’émotion ? N’est-elle pas la substance du passé qui vient obscurcir le présent ?
Mais derrière chaque peur, il y a quelque chose de puissant. Il faut donc cesser de fuir ou de lutter en s’insensibilisant, défaire les stratégies de l’ego. Le pardon, c’est la guérison des blessures du cœur. Guérir le cœur, c’est libérer le mental pour que l’esprit se reflète dans le corps.
Nous sommes l’amour, venu jouer le jeu de la séparation, à travers l’ego qui, ne connaît lui, que stratégies et besoins, croyances et illusions. Nous devons donc retrouver la mémoire de l’amour : je prends donc la responsabilité du jeu puisque je suis la source de mon expérience, c’est tout. La seule chose que je contrôle, c’est mon intention dans l’instant présent.
Je vous souhaite donc le meilleur, la patience et le discernement pour faire de votre vie, un bonheur au présent de l’indicatif, dans la paix le partage et la bienveillance.
Omraam Mikhaël Aïvanhov
« Seigneur, puisque tu nous as crée à ton image, dans mon être véritable qui habite en Toi, je suis amour, lumière, harmonie force et joie…Aide-moi à me rapprocher chaque jour de cet être véritable, mon Moi divin, afin qu’il se manifeste dans tout ce que j’entreprendrai »
1 - CONNAISSANCE DE CE QUE NOUS SOMMES ET DE NOTRE ENVIRONNEMENT.
Dans un précédent livre intitulé « un présent extra-ordinaire », j’ai déjà développé ce sujet ; aussi ne ferai-je qu’en rappeler les principaux éléments. La vie n’est pas une question de croyances mais de perception. La construction de l’Être humain a été élaborée au cours d’une involution qui a duré des milliards d’années en se matérialisant par différents corps, permettant à un esprit de prendre conscience tout en expérimentant la matière à travers chacun des plans traversés. Ainsi donc, avons-nous un corps physique que nous devrions appeler plus justement véhicule de manifestation, qui ne nous appartient pas mais dont la Terre en est le propriétaire et dont nous avons la responsabilité, l’entretien et la conduite. Ce corps évolue simultanément dans un équilibre dynamique dans trois plans distincts et complémentaires : L’énergie liée au monde physique, le monde émotionnel lié à l’astral par nos expériences à vivre et vécues et le monde mental lié aux pensées que nous émettons et que nous recevons, dirigé par le moi inférieur ou ego associé à chacun de nous par le caractère et la personnalité. Je rappelle qu’au moment de la mort, je préfère dire désincarnation le petit ego disparaît. Nous sommes en effet composé d’un corps physique, d’un corps électro magnétique, chapeauté par l’ego, et d’une âme qui, au moment de l’incarnation, se projette dans la matière pour vivre l’expérience qu’elle a choisie afin d’en recueillir le fruit. Avoir en tête que c’est toujours la pensée qui donne la puissance à et que nous sommes donc créateur ou co-créateur de notre quotidien Notre moi supérieur, auquel nous n’avons pas accès directement au quotidien – sauf par l’intuition - est constitué de notre âme et de notre étincelle divine. Nous sommes donc une sorte de fusée à 3 étages – corps âme esprit - dont chacun évolue simultanément dans un plan qui lui est propre, la base étant notre corps physique que nous abandonnerons à la fin de notre incarnation.
Il faut savoir reconnaître que nous sommes donc un Être évoluant à travers différents plans d’existence, de manière simultanée grâce à de multiples cycles d’incarnation que nous avons délibérément choisi, même si au moment de notre naissance , nous en avons la mémoire et donc conscience. Le but de notre vie est en fait de retrouver dans l’Unité notre divinité perdue, oubliée.
Il est donc juste d’avoir une vision circulaire des choses, permettant de comprendre et de cerner l’aspect illusoire du temps et de l’espace ensuite. Nous sommes dans une prison conceptuelle de 3 D 4 D où tout semble linéaire avec un début et une fin mais en réalité, rien de tout cela n’existe vraiment, car c’est du pur hologramme, tout se passant en même temps – y compris nos différentes incarnations. Pour les besoins de notre
évolution les « montées » vibratoires se font par étapes, note par note, Nous sommes dans une société de trois D – D pour dimension – comprenant la matière elle-même, biens de consommation, finance argent matérialité, découvrant la 4D ( d pour densité ) , autrement dit l’aspect humain véritable par e cœur et l’altruisme pour se projeter in fine vers la 5D vision spirituelle – monde unifié, immortalité, paix universelle etc.
Se rappeler donc que notre corps physique est en troisième densité, notre âme en quatrième densité et notre esprit en cinquième densité. Notre âme est passive. Lors de l’incarnation, elle se projette en une partie masculine active, l’esprit physique. L’âme est reliée au cœur par la corde d’argent. Cette dernière étant coupée au moment de la « mort », elle rejoint par un tunnel de lumière – celui que voient les « expérienceurs » – son plan supérieur qu’est la quatrième densité ou astral. Pour retourner en cinquième densité, nous devons achever notre corps de lumière, la fameuse Merkaba (de l’hébreu signifiant char), après avoir validé tous nos cycles « incarnatifs » étagés du 1 au 9, c’est le processus du raffinement. L’âme équilibre ainsi la lumière et l’ombre dans le corps électromagnétique, géré par l’ego. A noter que l’âme – sous forme informationnelle est présente dans l’ADN poubelle, dit dormant.
Comme nous vivons aussi dans un monde de dualité, il y a une donnée essentielle à prendre en compte, notre aspect masculin et notre aspect féminin. Il y a donc en nous deux polarités opposées alors qu’elles sont en réalité complémentaires, à nous de les équilibrer parfaitement pour devenir Christ – qui est un état vibratoire.
L’aspect masculin se veut géométrique, concret avec un temps linéaire incluant le mental, l’égoïsme et ses dérives, la mort etc. L’aspect féminin, qui a été massacré par la société actuelle, se définit comme vibratoire. C’est la sagesse du cœur avec un temps dit intérieur à laquelle on se reconnecte pour retrouver notre essence divine, une partie de l’Unité C’est donc en nous abandonnant à notre intuitif, qui n’est pas forcément logique, que nous retrouverons toutes nos capacités de créateur incarné. En résumé la troisième densité c’est le masculin, la matière, la géométrie, le cube, la mort, le mental-ego, la performance, la compétition, le corps, le temps linéaire. La quatrième densité c’est le féminin, le tore, la vibration, l’information, le cœur, le service aux autres le temps intérieur, l’âme. La cinquième densité, c’est l’Être unifié, l’épanouissement vécu, la paix totale, le non temps, l’esprit. Le fonctionnement inter dimensionnel est relativement simple à comprendre. Ainsi comme en musique, il y a des octaves (un ensemble de sept notes, sept chakras…) ; chaque dimension est une octave. Un ré de la première octave ne sera ni inférieur, ni supérieur à un ré de la 2 ou 3ème octave ; ils entreront en résonance et cela augmentera l’amplitude, l’énergie de la note mais pas sa fréquence. Ainsi, la loi de l’attraction nous attirera dans une octave et sur une note précise, tandis que la résonance amplifiera la capacité d’action dans cette même octave. Dis autrement ; la résonance augmente la capacité de communication, de connexion aux autres dimensions-octaves tandis que l’attraction nous maintient dans l’environnement vibratoire correspondant à notre fréquence.
La compréhension de ce fonctionnement est essentiel pour celui ou celle qui suit le courant de l’évolution que ce soit au stade personnel ou collectif. Notre Terre, elle aussi change de paradigme et il est essentiel de l’accompagner positivement dans son évolution dimensionnelle et vibratoire. A noter l’existence d’un troisième temps, le temps fractal en rapport avec celui qui le vit, par exemple le temps de vie d’un éphémère et d’un humain. Je pourrais aussi ajouter que notre Être tout entier – soi inférieur et Soi Supérieur – est représenté par un hexagramme (un truc à six lignes). Chaque ligne est un plan d’existence ou chakra. C’est ainsi que nous sommes un empilement de douze couches – ou l’imbrication de douze cubes - qui se répartissent en six plus un couches soit 7 chakras principaux. Chaque année qui passe fait que nous allons de l’étude d’un plan d’existence – ou chakra - à celui qui lui est juste au dessus. Ainsi un nouveau né vivra un aspect minéral ; la seconde année il se « verticalisera » comme une plante – la 2d – la troisième année, il affirmera ce qu’il veut ou ce qu’il ne veut pas c’est la 3d. Enfin pour la compréhension générale, nous nous retrouvons dans une première frontière entre la Terre et le Ciel qui est appelée le premier voile de l’oubli. Ce « voile » déchiré permettra de comprendre et de prendre conscience de la multi dimensionnalité de notre Être, en lâchant le petit ego et la matérialité. Le second voile se situe entre le ème ème 6 et le 7 chakra qui correspond à la capacité qu’a un individu de se connecter à sa petite voix, c.à.d. à ce qu’il est vraiment. Nous vivons actuellement cette reconnexion. Voilà pour ce premier volet.