Aliments et denrées alimentaires traditionnels du Bandundu en R.D. Congo

-

Français
334 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cet ouvrage publie un répertoire de 163 légumes différents, de 85 espèces de champignons, de 35 sortes de racines et tubercules ainsi que de 64 espèces de fruits, de noix et de graines provenant de la province du Bandundu. La détermination de leur composition et leur analyse permettent d'apprécier leur valeur nutritive. Ce livre montre combien les diverses plantes de cette région peuvent subvenir aux besoins des populations.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2013
Nombre de lectures 37
EAN13 9782336325255
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
AlimentsetdenréesaLIMEnTaIrES TradITIOnnELSdU BandUndU En R. D. COngO
etouvrageun répertoire de 163 légumes différents, de 85 espèces de champignons,publie de 35 sortes de racines et de tubercules ainsi que de 64 espèces de fruits, de noix et de cdeertCelrueiruervlaentmettprécdapmasedicrepsénierentae.ssédmumxocrumaemtncnoosainsalimentsgraines provenant de la province du Bandundu. La détermination de leur composition en protéines, en glucides, en lipides, en sels minéraux et l’analyse pour bon nombre nutritive en comparaison avec
Ces tables de composition montrent combien la ore traditionnelle d’une région, pourtant très limitée de l’Afrique, et combien ses diverses plantes peuvent subvenir aux besoins des populations. Cette richesse peu ou pas exploitée doit être mise en évidence, et les analyses citées ci-dessus peuvent constituer un argument de type scientiIque, si cela était nécessaire, pour promouvoir la production et la consommation des aliments et des denrées alimentaires traditionnels.
Originaire de la Chefferie Pelende-Nord (territoire de Kenge, district du Kwango, province du Bandundu), le professeur ThÉophile MBEMBA FUNDU di LUYINDU est nÉ le 16 mars 1952, à Popokabaka, en RÉpublique DÉmocratique du Congo (RDC). Il fait ses Études primaires à Kenge avant de poursuivre ses Études secondaires au petit sÉminaire Saint-Charles Lwanga/Kalonda et de terminer ses humanitÉs latin-philosophie en 1972 au collège Saint-Joseph à Kinshasa. LicenciÉ en sciences chimiques de l’UniversitÉ de Kinshasa, il est docteur en sciences chimiques des facultÉs universitaires Notre-Dame-de-la-Paix de Namur (Belgique), option biochimie cellulaire, et s’est spÉcialisÉ ensuite en Biochimie de la nutrition. NommÉ professeur au dÉpartement de biologie (facultÉ des sciences de l’UniversitÉ de Kinshasa), il assure, comme professeur ordinaire, les enseignements de biochimie cellulaire et de biochimie de la nutrition. Chercheur et acteur du dÉveloppement, il a travaillÉ plus de dix ans dans les villages du Bandundu pour Étudier les aliments traditionnels et vulgariser les aliments riches en protÉines dans le cadre de la lutte contre la malnutrition. Acteur politique et homme d’état, il a ÉtÉ successivement nommÉ ministre de l’Enseignement supÉrieur et de la Recherche scientiîque (1991), ministre de la Recherche scientiîque et technologique (1992), gouverneur de la ville de Kinshasa (1997-2001), directeur de cabinet du chef de l’état (2001-2002), ministre de l’IntÉrieur, de la DÉcentralisation et de la SÉcuritÉ (2002-2006) dans les gouvernements de la RDC. Depuis 2007, le professeur ThÉophile MBEMBA FUNDU di LUYINDU siège comme dÉputÉ national à l’AssemblÉe nationale de la RÉpublique dÉmocratique du Congo.
ThÉophile Mbemba Fundu Di Luyindu
Avec la collaboration de Pr. José Remacle, Pr. Jacques Paulus, Anita Abraham, Timi-Timi Mbi Apolar, Noëlle Kwilu, Pascaline Kukwikila Lukowa
ThÉophile Mbemba Fundu Di Luyindu
AlimentsetdenréesaLIMEnTaIrES TradITIOnnELSdU BandUndU En R. D. COngO
Du BANDuNDu eNRRé.pDe.rCtooiNrGeoet composition en nutriments
PrÉfacE dE NdIaga GUEyE ReprÉsentant de la FAO en RDC AlimeNts et DeNRées AlimeNtAiRes tRADitioNNels
ALIMENTS ET DENRÉES ALIMENTAIRES
TRADITIONNELS DU BANDUNDU EN R.D.CONGO
Répertoire et composition en nutriments
Pr. Théophile MBEMBA FUNDUDI LUYINDU
ALIMENTSET DENREES ALIMENTAIRES
TRADITIONNELSDUBANDUNDU ENR.D.CONGO
Répertoireet composition ennutriments
Préface de NdiagaGueyeReprésentant de la FAO enRDC
Avec la collaborationdePr. José Remacle, Pr. Jacques Paulus, Anita Abraham,Timi-Timi MbiApolar,Noëlle Kwilu, Pascaline KukwikilaLukowa
LHarmattan-RDC
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01741-9 EAN : 9782343017419
La promotion des aliments traditionnels et une meil-leure éducation nutritionnelle peuvent améliorer l’alimentation et contribuer à atténuerl’impact des prix mondiaux élevés des denrées alimentaires.
21 septembre 2012, New York
M. José GRAZIANO DA SILVADirecteur Général de la FAO
AVERTISSEMENTS ET REMERCIEMENTSLes premiers résultats, dans le cadre de ce travail, ont été publiés aux Presses Universitaires Notre Dame de la Paix de Namur, en 1992, dans un livre intitulé « Inventaire et composition chimique des aliments et denrées alimentaires tra-ditionnels du Kwango-Kwilu ». Pendant les années suivantes, nous avons poursuivi ce travail enl’étendant aux villages des autres territoires du district de Kwilu et du district de Maindombe pour avoir un aperçu global des aliments consommés dans la province du Bandundu. Nous tenons à souligner que nous nous sommes surtout intéressés aux produits alimentairesd’origine végétale, généralement à la portée des populations en milieux ruraux. Le présent ouvrage complète les résultats antérieurs et se focalise sur les te-neurs en nutriments, particulièrement la teneur en protéines et en acides ami-nés qui jouent des rôles majeurs dans le métabolisme cellulaire, ceci, après un aperçu bibliographique sur lalimentation et la nutrition. Aussi, remercions-nous, une fois de plus, la Fondation Universitaire pour la Coopération Internationale au Développement (FUCID-Namur) qui, la pre-mière, avait comprisl’intérêt de ce projet sur la revalorisation des aliments tra-ditionnels et avait rendu possible sa réalisation à ses débuts avec le cofinance-ment del’Administration Générale pour la Coopération au Développement de la Belgique et la Communauté Economique Européenne. Nous réitérons également nos remerciements à Monsieur André FOULON (Laboratoire de Biochimie de la Nutrition Faculté des Sciences Agrono-miques Louvain-la-Neuve), à Monsieur Hugues DUPRIEZ, au professeur Jacques Paulus, s.j. du département de Biologie, faculté des sciences ainsiqu’au professeur José REMACLE et à Mme Anita REMACLE, lesquels en son temps, avaient soutenu, aux facultés universitaires N.D. de la Paix, la publica-tion du premier ouvrage. Nous exprimons également notre gratitude à M.
9