Bergers de lumière

-

Français
162 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

"On dit que les Peuls sont les Juifs de l'Afrique." (Tierno Monénembo) En se laissant guider par leurs troupeaux jusqu'aux rives du fleuve Niger, les Peuls firent le choix de la liberté. Ils ne revendiquèrent pas une terre promise mais s'intégrèrent dans les pays traversés. En suivant ces étranges "bergers de lumière" au cours de leur longue histoire, le lecteur découvrira un aspect souvent méconnu de leur culture.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 novembre 2017
Nombre de lectures 3
EAN13 9782140052132
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Jean-MichelMariotti
Bergers de lumière
Voyage au pays des Peuls
Préface de Tierno Monénembo
Bergers de lumière
Jean-Michel MARIOTTIBergers de lumière Voyage au pays des Peuls Préface de Tierno Monénembo
© Sépia, 2017 ISBN : 979-10-334-0127-8 EAN : 9791033401278
REMERCIEMENTS
À Brah Mohamed, fidèle ami depuis vingt ans, qui m’a fait découvrir les Peuls et sans qui ce travail n’aurait pas été possible. À Antoine Leonardi, cinéaste et photographe, qui m’a suivi avec beaucoup d’enthousiasme dans cette aventure peule. À Anaïs et Michaéla, mes deux filles, et à Andréa, mon épouse, pour leur précieux soutien.
7
PRÉFACE
« La lampe du corps, c’est l’œil » disait saint Mathieu. C’est lui qui éclaire nos pas de proscrits sur cette vaste terre, hérissée de tentations et de dunes. En ouvrant les yeux, on sort de son ego, on s’approche de l’autre sur-tout quand est altruiste et ophtalmologue (mais n’est-ce pas là, une tautologie ?). L’ophtalmologue, Jean-Michel Mariotti nous convie au Niger. Suivons-le sans hésiter, car notre cher docteur a deux autres merveilleux atouts pour ce genre d’aventure : il est pied-noir et juif. Quand un double déraciné comme lui débarque à Zinder, il rencontre for-cément ses semblables : les Peuls. On dit que les Peuls sont les Juifs de l’Afrique. Eux aussi sont des nomades. Eux aussi sont des pasteurs. Parfois même comme en Guinée, des tailleurs et des petits boutiquiers. Le Peul exactement comme le Juif est affublé de tous les défauts et de toutes les qualités. C’est le plus vil, le plus perfide, le plus pingre, le plus abomi-nable. Mais c’est aussi le plus beau, le plus intelligent, le plus noble, le plus intrépide. Comment ne pas rapprocher ces deux peuples ga-zeux qui occupent avec une facilité déconcertante tout
9