Cahier d'Anthropologie sociale N°11 : Montrer / Occulter

-

Livres
149 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Un colloque intitulé Montrer/occulter. Les dispositifs de modifications de la visibilité dans des contextes rituels. Approches comparatives a été organisé à Paris par le Laboratoire d’anthropologie sociale et le musée du Quai Branly les 3 et 4 mars 2011. L’intérêt suscité par ce thème tout autant que la fécondité du dialogue comparatiste engagé lors de cette réunion nous incitent à prolonger la réflexion collective sous la forme d’un numéro des Cahiers d’anthropologie sociale. Pour mener à bien une telle recherche comparatiste, il a été décidé que le numéro 11 se composerait de trois types de contribution.
Dans la mesure où le choix du thème de recherche est apparu dans le cadre du projet Ontologie des images, figuration et relations rituelles (Instituto de Investigación Historicas – UNAM / MQB), le numéro comporte trois articles, anthropologiques et ethnohistoriques, rédigés par des spécialistes du Mexique. Trois autres contributions visent, quant à elles, à étudier des matériaux provenant d’autres aires culturelles (Amérique du Nord, Afrique, Océanie). Enfin, pour compléter l’approche dans la synchronie, des réflexions relevant de l’anthropologie historique et de l’histoire de l’art sont intégrées. La pluralité des approches vise moins à couvrir un champ qu’à esquisser des propositions générales qui puissent, par-delà les lieux et les époques, se faire écho ou être confrontées.
Dirigé par Périg Pitrou.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 14 avril 2015
Nombre de visites sur la page 86
EAN13 9782851974006
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0052 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
11
cahiers11 d’anthropologie sociale Montrer Occulter
L’Herne
CAHIERS D’ANTHROPOLOGIE SOCIALE
L’Herne
Ouvrage publié avec le soutien du Collège de France
© Éditions de l’Herne, 2015 22, rue Mazarine 75006 Paris lherne@lherne.com
MONTRER / OCCULTER Visibilité et contextes rituels
Ce Cahier a été dirigé par Perig Pitrou et Guilhem Olivier
L’Herne
Cahiers d’anthropologie sociale
Comité d’honneur Claude LéviStrauss (19082009), Françoise Héritier, Nathan Wachtel
Directeur Philippe Descola
Coordinateurs de la collection Salvatore D’Onofrio, Dimitri Karadimas
Comité de rédaction Julien Bonhomme, AndréaLuz GutierrezChoquevilca, Monique JeudyBallini, Frédéric Keck
Les Cahiers d’Anthropologie Sociale publient les journées d’étude et les séminaires du Laboratoire d’anthropologie sociale (LAS), unité mixte de recherche du Collège de France, de l’École des hautes études en sciences sociales et du Centre national de la recherche scientifique.
Sommaire
Jacques Galinier Introduction .............................................................................................................................................................
Perig Pitrou Le pouvoir entre exposition et occultation. Rituels politiques dans la Sierra Mixe de Oaxaca, Mexico ......................................................
Carlos Mondragón Concealment, revelation and cosmological dualism. Visibility, materiality and the spiritscape of the Torres Islands, Vanuatu ...................
Guilhem Olivier Occulter les dieux et révéler les rois : les paquets sacrés dans les rituels d’intronisation mexicas ....................................................
Johannes Neurath Complex relations and modifications of visibility. Ceremonial pits and sacrificial stones among the Huichols ....................................................
PierreOlivier Dittmar Cachez ce saint que je ne saurais voir. Modifications de visibilité en contexte rituel à la fin du Moyen Âge .................................
Patrick Pérez Sunaapati, l’effacement de soi chez les Hopi (Arizona) ............................................................
Stéphan Dugast Quelle effigie pour les génies ? L’alternative masques/divination chez les Bwaba du Burkina Faso .................................
9
16
38
51
70
84
100
115
Introduction
Jacques Galinier
Dans l’imaginaire de l’anthropologie occidentale, encore nourrie d’exotisme et d’altérité, perdure cette conviction qu’il existe bien, chez les peuples observés, des pans de la culture qui ne peuvent ou ne doivent être montrés, mais dont ils seraient euxmêmes (les experts) les inventeurs. Cette croyance naïve est à la fois rassurante (justifiant l’ascèse névrotique du terrain) et inquiétante (activant la peur qu’ils ne restent à jamais occultés… ou que d’autres ne les découvrent un jour). Une croyance qui est peutêtre l’une des plus énigmatiques dans cet état debetwixt and betweenqu’est la situation ethnographique, lorsque se jouent de subtils transferts de connaissances entre ceux qui regardent, et ceux qui sont regardés. La question n’est pas seulement rhétorique, car elle touche à ce code de déontologie, non gravé dans le marbre mais bien présent dans l’esprit de chacun, qui veut que l’enquête ne mette pas à mal des usages, ne livre pas l’accès au pillage, ou à la monétarisation de ce qui ne devrait pas l’être. En réponse à la colonisation des sociétés non occidentales, les mécanismes mis en place par nos interlocuteurs parviennent à discriminer, à mettre à l’écart, à installer des filets de protection d’éléments culturellement valorisés du patrimoine matériel et immatériel, au prix de stratégies souvent très compliquées, permettant l’occultation d’items ou de savoirs considérés comme sensibles. Un cas embléma tique (Patrick Pérez) est celui des Hopi, qui ont à leur actif l’expérience de plus de trois siècles de résistance au christianisme et bien plus d’un siècle de mise à distance de l’anthropologie, tropisme qui se double d’une politique interne du secret, cette dernière d’origine précolombienne, laquelle ne saurait se confondre avec la première. Il faut donc creuser du côté des systèmes idéologiques indigènes qui utilisent ce dispositif à double détente (montrer/occulter) pour énoncer les fondamentaux de la culture, asseoir la puissance du politique, comme chez les Mixe (Perig Pitrou) ou dans la présentation du souverain aztèque (Guilhem Olivier),
9