//img.uscri.be/pth/e5db196d861343b145708f8b343a4e9740939dd5
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 15,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Cahiers d'économie politique

194 pages
Au sommaire de ce numéro : De quoi la monnaie est-elle la mesure ? Aristote, Diogène et Platon ou la convention monétaire dans l'horizon du politique / De la récompense à l'utilité : la trajectoire économique du béhaviorisme de 1961 à nos jours / Théorie de la régulation, régulations, "régulationnistes" : éléments de méthodes et conditions d'une communauté épistémique / "Some espects of railroad rates" (1922) : Edward H. Chamberlin avant Harvard, l'oligopole comme un premier pas vers la concurrence monopolistique / Some aspects of Railroad Rates
Voir plus Voir moins
C A H I E R S D’ÉCONOMIE POLITIQUE
PAPERS IN POLITICAL ECONOMY Histoire de la pensée et théories 72 History of Thought and Theories
Varia Varia D’ÉPCOOLINTOICMAILEEPCOOLINTOIMQYUE
C APHAIPEERRSSIN
72
2017
2017
Publié avec le soutien du CNRS, de l’Université de Paris Ouest et de l’Institut d’études politiques de Lille
C A H I E R S D’ÉCONOMIE POLITIQUE
PAPERS IN POLITICAL ECONOMY Varia Varia72
2017 Publié avec le soutien du CNRS, de l’université de Paris Ouest et de l’Institut d’études politiques de Lille
RÏEBDUJPO tEditorial Board
RÏEBDUFVS FO DIFG tManaging editor Patrîck Mardellat
RÏEBDUFVST BEKPJOUT tAssistant editors Mîcaël Assous, Natalîe Berta, Olîvîer Rosell, Fabrîce Trîcou
Sécrétaire de rÏEBDUJPO tEditorial secretary
(université Paris I Panthéon-Sorbonne)
Comité de rÏEBDUJPO tEditorial Board
Andrés ALVAREZ (universidad de los Andes) Massimo Amato (università Bocconi) Richard ARENA (université de Nice-Sophia Antipolis) Michaël ASSOUS (université Paris I Panthéon-Sorbonne) Nathalie BERTA (université de Reims) Franco DONZELLI (università degli Studi di Milano) Luca FANTACCI (università Bocconi) Stéphane HABER (université Paris Ouest Nanterre La Déense) Jimena HURTADO-PRIETO (universidad de Los Andes) Herrade IGERSHEIM (CNRS et université de Strasbourg) Feriel KANDIL (université Aix-Marseille) Laurent LE MAUX (université de Brest) Patrick MARDELLAT (Sciences Po Lille) Catherine MARTIN (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) Claire PIGNOL (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) Antoine REBEYROL (université Paris Ouest Nanterre La Déense) Nicolas RIEUCAU (université Paris 8) Olivier ROSELL (université de Picardie Jules-Verne) Annalisa ROSSELLI (università degli Studi di Roma « Tor Vergata ») Goulven RUBIN (université Lille 2) Paolo TRABUCCHI (università degli Studi di Roma Tre) Fabrice TRICOU (université Paris Ouest Nanterre La Déense)
$PNJUÏ TDJFOUJmRVF tAdvisory board Roberto BARANZINI (université de Lausanne) ; Carlo BENETTI (université Paris Ouest Nanterre La Déense) ; Arnaud BERTHOUD (université Lille 1) ; Mauro BOIANOVSKY (universidad de ris 7) ; Jean CARTELIER (université Paris Ouest Nanterre La Déense) ; Ghislain DELEPLACE (université Paris VIII) ; Daniel DIATKINE (université d’Évry Val d’Essonne) ; Rodolphe DOS SANTOS FERREIRA (université de Strasbourg); Olivier FAVEREAU (université Paris Ouest Nanterre La Déense) ; Roger GUESNERIE (Collège de France) ; André LAPIDUS (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) ; Marc LAVOIE (université d’Ottawa) ; Jack VROMEN (Erasmus Universiteit Rotterdam)
Depuis 1974, lesCahiers d’économie politiquesont un lieu privilégié pour les discussions théoriques qui prennent en compte toute la dimension historique de la discipline économique. Considérant que l’étude des auteurs passés et les débats actuels en analyse économique peuvent mutuellement s’enrichir, ils publient des articles qui relèvent de l’histoire de la pensée économique, de la philosophie économique, ou qui se situent à l’intersection de l’histoire de la pensée et de la théorie économique contemporaine ou de l’histoire économique. LesCahiers d’économie politiquepublient deux numéros par an, généralement en juin et décembre. Un de ces deux numéros est thématique. Les numéros thématiques publient des sélections d’articles proposés dans le cadre de colloques ou de journées d’étude. Ces manifestations sont organisées par la revue ou par des institutions universitaires sur le principe d’un appel à communication. Pour envisager qu’un colloque soit publié dans la revue, il est nécessaire que le responsable prenne contact dès l’organisation de la manifestation avec le comité de rédaction desCahiers.
Since 1974,Papers in Political Economyhave published and participated to the main theoretical discussions by paying a particular attention to the historical aspects of economic analysis. Considering that the study of past authors and present debates are complementary, the PPE publish papers on history of economic thought, economic philosophy, or papers overlapping fields of history of economic thought and contemporary economic theory or economic history. Papers in Political Economyis a biannual journal, usually published in June and December. One of the two yearly issues is thematic and includes papers presented at a workshop or conference and selected among responses to an open call for papers. For proceedings to be published in this form, conference organizers are invited to contact the journal’s editorial board at a very early stage.
Adresse •Address Site Internet : http://www.cahiersdecopo.fr/ Éditeur : Éditions L’Harmattan, 5-7, rue de l’École Polytechnique, 75005 Paris Tél. : 01 40 46 79 10 – Site Internet : http://www.editions-harmattan.fr Éditeur électronique : CAIRN, http://www.cairn.info/
Instructions aux auteurs •Notes for contributors LesCahiers d’économie politiqueacceptent les articles en français et en anglais. Normes de publication disponibles sur le site internet : http://www.cahiersdecopo.fr/ Papers in Political EconomyFor a full and completeaccept papers in French and in English. guide for authors, please go to: http://www.cahiersdecopo.fr/
©L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École Polytechnique, 75005 Paris
www.librairieharmattan.com difusion.harmattan@wanadoo.r harmattan1@wanadoo.r
ISBN : 978-2-343-12599-2 EAN : 9782343125992
Étîenne Helmer
Nîcolas Valloîs
Jean-Pîerre Canteau
hîbault Guîcerd
Edward H. Camberlîn
Notes bibliographiques Pîerre Crepel Nîcolas Rîeucau
Jérôme Blanc
Gérard Klotz
homas Ruellou
Tarîk Tazdat
SOMMAIRE
De quoî la monnaîe est-elle la mesure ? Arîstote, Dîogène et Platon ou la conventîon monétaîre dans l’orîzon du polîtîque ................... 7
De la récompense à l’utîlîté : la trajectoîre économîque du béavîorîsme de 1961 à nos jours ........................................................... 27
héorîe de la régulatîon, régulatîons, « régulatîonnîstes » : éléments de métodes et condîtîons d’une communauté épîstémîque ..... 69
« Some aspects of raîlroad rates » (1922) : Edward H. Camberlîn avant Harvard, l’olîgopole comme un premîer pas vers la concurrence monopolîstîque .......................... 115 Some aspects of Raîlroad Rates .......................... 133
Pîetro Verrî,Méditations sur l’économie politique....................................... 148 Scîpîon de Gramont,Le denier royal : traité curieux de l’or et de l’argent........................ 153 Jean-Pascal Sîmonîn et Françoîs Vatîn (eds.), he Works of Jules Dupuit, Engineer and Economist of te FrencxIxt Century.......... 157 Jean Cartelîer,L’intrus et l’absent. Essai sur le travail et le salariat dans la téorie économique........................................................ 165 Merdad Vaabî,he Political Economy of Predation: Manunting and te Economics of Escape............................................................ 177
Étîenne Helmer
Nîcolas Valloîs
Jean-Pîerre Canteau
hîbault Guîcerd
Edward H. Camberlîn
Bibliographical notes Pîerre Crepel et Nîcolas Rîeucau Jérôme Blanc
Gérard Klotz
homas Ruellou
Tarîk Tazdat
CONTENTS
Of wat îs money te measurement? Arîstotle, Dîogenes and Plato, or te money conventîon în te orîzon of polîtîcs ....................................... 7 Reward and Utîlîty: he Economîc Transformatîon of Beavîorîsm from 1961 to te Present Day ..... 27
heory of regulatîon, regulatîons, “regulatîonîsts”: elements of metod and te condîtîons of an epîstemîc communîty ................................. 69 “Some aspects of raîlroad rates” (1922): Edward H. Camberlîn before Harvard, olîgopoly as a irst step to monopolîstîc competîtîon ......... 115 Some aspects of Raîlroad Rates .......................... 133
Pîetro Verrî,Méditations sur l’économie politique....................................... 148 Scîpîon de Gramont,Le denier royal : traité curieux de l’or et de l’argent........................ 153 Jean-Pascal Sîmonîn et Françoîs Vatîn (eds.), he Works of Jules Dupuit, Engineer and Economist of te FrencxIxt Century.......... 157
Jean Cartelîer,L’intrus et l’absent. Essai sur le travail et le salariat dans la téorie économique........................................................ 165 Merdad Vaabî,he Political Economy of Predation: Manunting and te Economics of Escape............................................................ 177
De quoî la monnaîe est-elle la mesure ?
DE QUOï LA MONNAïE EST-ELLE LA MESURE ? Arîstote, Dîogène et Paton ou a conventîon monétaîre dans ’orîzon du poîtîque
1 Étîenne Helmer
Les pîosopes de ’Antîquîté évoquent assez peu a monnaîe. Pourtant, un examen attentî des rares passages où ee apparat cez Arîstote, Dîogène e Cynîque et Paton révèe qu’ee n’est pas à eurs yeux un înstrument queconque, seuement destîné à acîîter es écanges économîques. Tous s’înterrogent en efet sur sa nature : îs s’accordent à voîr en ee un înstrument de mesure conventîonne, maîs se séparent sur a nature de son caractère conventîonne et sur e sens qu’îs uî accordent. Leurs posîtîons respectîves varîent seon ’ampeur et ’împortance de a dîmensîon poîtîque qu’îs accordent à ’anîma umaîn.
Wat is money te measurement of? Aristotle, Diogenes and Plato, or te money convention in te orizon of politics
Ancîent Greek pîlosopers do not say muc about money. But a close scrutîny o te scarce reerences to money în te works o Arîstotle, Dîogenes te Cynîc and Plato sows tat tese pîlosopers do not consîder ît a mere economîcal înstrument aîmed at makîng trade easîer. hey all învestîgate te nature o money and understand ît as a conventîonal standard. Neverteless, tey do not agree on wat îts conventîonal dîmensîon îs and means. My claîm îs tat teîr respectîve posîtîons depend on te împortance and meanîng tey assîgn to te polîtîcal dîmensîon o te uman beîng.
  Arîstote, conventîon, Dîogène, monnaîe, Paton, poîtîque. Arîstote, Conventîon, Dîogenes, Money, Pato, Poîtîcs.
  B110, E400, Z130
1. Unîversîté de Porto Rîco ÉtatsUnîs) Département de Pîosopîe Proesseur assocîé etîenneemer@otmaî.r
7
Étîenne Hemer

Rares sont es pîosopes de ’Antîquîté dont a rélexîon sur a monnaîe ne se îmîte pas à une préoccupatîon d’ordre mora, consîstant à poînter en ee ’équîvaent unîverse et e désîr d’accumuatîon îndéinîe qu’î suscîte. Paton, Dîogène e Cynîque et Arîstote sont touteoîs des exceptîons : îs s’înterrogent aussî sur sa nature conventîonnee et sur sa onctîon de mesure. Pour comprendre eur questîonnement et ce quî e motîve, rappeons que a monnaîe est un objet compexe dont es ormes matérîees et es onctîons spécîiques, certes toujours îées à a notîon de mesure, ont évoué au cours du temps. Seon es dîverses ypotèses émîses par es îstorîens et es arcéoogues, a monnaîe auraît d’abord servî ou bîen d’unîté de compte dans a comptabîîté des dettes pubîques, ou bîen d’unîté de mesure de ’équîvaence des dîvers bîens économîques dans es économîes agrîcoes mésopotamîennes et égyptîennes. Quee que soît ’ypotèse envîsagée, a monnaîe n’étaît pas à ’orîgîne un morceau de méta rappé de dîvers sîgnes, maîs un menu objet ou un jeton d’argîe servant unîquement d’étaon de mesure et d’unîté de compte, et pas encore de moyen d’écange et de paîement : ce sont des objets matérîes dîvers, voîre des tâces spécîiques, quî rempîssaîent ce second groupe de onctîons. Par a suîte, deux évoutîons se produîsent. D’une part, es objets et es jetons d’argîe servant d’unîté de compte ou d’étaon de mesure auraîent été rempacés par des poîds de méta correspondant à des quantîtés détermînées de céréaes, généraement împortantes, ce quî excut que a monnaîe aît pu d’embée servîr d’înstrument de paîement dans es transactîons commercîaes de détaî. Aînsî en Mésopotamîe, e seke d’argent 8 g) auraît représenté envîron 1,2 ectoître d’orge, soît a ratîon mensuee moyenne d’une amîe de paysans. Outre ’argent, ’or auraît été utîîsé pour sa durabîîté exceptîonnee à a oîs comme réserve de vaeur stabe et comme objet de prestîge. D’autre part, ce n’est que beaucoup pus tard, dans a Lydîe du Vïïe sîèce av. J.C., que, sans se départîr de ses premîères onctîons, a monnaîe commence à rempîr cee quî nous est a pus amîîère, cee d’înstrument d’écange et de paîement, avec ’apparîtîon des petîtes dénomînatîons rappées. La transactîon monétaîre de détaî ne s’est pas pour autant substîtuée au troc du jour au endemaîn, es deux 2 coexîstant pendant une ongue pérîode .
Paton, Arîstote et Dîogène vîvent dans des cîtés déjà très amîîères de cette seconde onctîon de a monnaîe, dans toute a compexîté et a grande
2. Cette syntèse s’înspîre de ïngam [2004, pp. 90101]. Voîr aussî Le Rîder [2001, pp. 1100] et Scaps [2004, pp. 34110, notamment pp. 93110].
8
De quoî la monnaîe est-elle la mesure ?
dîversîté de ses manîestatîons. Bîen que a grande majorîté des cîtés grecques du ïVe sîèce rappent eur monnaîe en argent, e paysage monétaîre est en efet très varîé. Certaînes cîtés battent monnaîe dans d’autres métaux, et e bîmétaîsme n’étaît pas rare dans une même cîté, y comprîs à Atènes. Arîstopane en est un bon témoîn : dans un passage desGrenouîlles, un commentateur a pu îre une antîcîpatîon non scîentîique de a oî de Gresam 3 seon aquee  a mauvaîse monnaîe casse a bonne  . Ces rappes varîées répondent à des cîrcuîts d’usage pus ou moîns étendus, purement ocaux 4 dans certaîns cas , en vue d’aîres géograpîques dépassant e cadre de a cîté émettrîce dans d’autres. Ees répondent égaement à des inaîtés mutîpes, en partîcuîer e prestîge poîtîque porté par e symboe que a cîté împrîme sur ses pîèces, et e proit économîque que ’État peut en retîrer par e bîaîs de a iscaîté et du jeu des dîférences, observées paroîs, entre a vaeur 5 nomînae de a monnaîe et sa vaeur întrînsèque en tant que méta .
Par aîeurs, ’înventîon et a dîfusîon de a monnaîe comme moyen de paîement s’accompagnent d’un vérîtabe système d’écrîture sur e méta, quî permet d’îdentîier a vaeur économîque de a pîèce et évîte de devoîr a peser – ce dont témoîgne Arîstote dans esPolîtîques, on va e voîr. Cette écrîture aîte de sîgnes mutîpes îndîqueraît à a oîs e système pondéra de réérence de a pîèce en questîon, son orîgîne géograpîque que sîgnae e symboe caractérîstîque de caque cîté, et, enin, sa vaeur par reatîon à a 6 oîs avec d’autres vaeurs du même étaon pondéra et avec d’autres étaons . Auraît été aînsî rendue possîbe a conversîon de dîférentes monnaîes entre ees. Ces rapports de conversîon ont pu varîer, notamment entre ’or et 7 ’argent, maîs îs exîstèrent contînûment .
Ce contexte rîce et compexe permet de mîeux comprendre e questîonnement généra des troîs pîosopes mentîonnés pus aut sur ’îdée que a conventîon monétaîre est une mesure dont e crîtère ou e ondement,
3.  Des pîèces ancîennes, non asîiées et reconnues es meîeures de toutes es monnaîes, seues bîen rappées et bîen sonnantes ayant cours partout cez es Grecs et es Barbares, de ceesà nous ne aîsons aucun usage, maîs nous empoyons ces mécantes pîèces de cuîvre rappées d’îer et d’avant îer d’une très mauvaîse rappe , v. 720726. Voîr pus argement v. 718733 [Urbaîn, 1939, pp. 194196].
er 4. ïncapabe de rembourser aux cîtoyens a somme qu’î eur a empruntée, e tyran Denys ï de Syracuse appeé aussî Denys ’Ancîen, envîron 431/430367 av. J.C.) es obîge à venîr uî apporter eurs objets en argent. ï aît aors rapper une monnaîe d’argent en donnant à a dracme e doube de sa vaeur, ce quî uî permet de rembourser ou d’annuer) deux dettes d’un coup [Arîstote,Économîqueïï, 2, 1349b2733].
5. Le Rîder [2001, pp. 239266, notamment pp. 257260].
6. Herrenscmîdt [2007, pp. 263306]. 7.ïbîd.
9