26 pages
Français

Chronique du 15 octobre

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !



Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l’Histoire.


Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.



Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 janvier 2014
Nombre de lectures 2
EAN13 9782366020847
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0007€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

PETITECHRONIQUEDU15OCTOBRE
Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.
Éditions Chronique
© Éditions Chronique, Paris 2013, pour la présente édition.
L'œuvre présente sur le fichier que vous venez d'ac quérir est protégée par le droit d'auteur.
Toute copie ou utilisation autre que personnelle co nstituera une contrefaçon et sera susceptible d'entraîner des poursuites civiles et p énales.
EAN : 9782366020847
Éditions Chronique Mediatoon Licensing 15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris E-mail :contact@editions-chronique.com Site Internet :http://www.editions-chronique.com
Paris, France
1917 - MATAHARIESTFUSILLÉE
Au petit matin, la célèbre danseuse Mata Hari, née Margaretha Geertruida Zelle, épouse McLeod, a été fusillée au camp de Vincennes. Un tri bunal militaire français l'avait condamnée à mort pour espionnage au profit du Reich . Selon la légende, elle aurait refusé le bandeau qu'on lui proposait et aurait lan cé un dernier baiser aux soldats de son peloton d'exécution. Née en 1876 aux Pays-Bas, Mata Hari s'était install ée à Java en 1897 avec son époux, officier de l'armée néerlandaise, et y avait appris la danse balinaise. Elle s'installa, après son divorce, à Paris et s'y lança dans une no uvelle carrière de bayadère. Vêtue de voiles et de bijoux orientaux, elle pratiquait l a danse hindoue sur les scènes d'Europe et dansait parfois nue dans les salons mon dains. Bien que dansant mal, elle fit pâlir l'image d'Isadora Duncan, car elle savait se dévêtir et mouvoir son corps lascivement. Elle tirait de ses exhibitions un gran d profit. Ses spectacles la rendirent célèbre en France et dans toute l'Europe. L'ouverture des hostilités la surprit à Berlin ; el le s'enfuit aux Pays-Bas. Mais, quand on a été une célébrité de la Belle Epoque et vécu avec un grand train de vie, les besoins d'argent se font pressants. Elle accepta une offre de 20 000 marks du consul allemand pour des activités d'espionnage en France. Elle reç ut également une offre des services français. Ces derniers, néanmoins, se méfiant d'ell e, la suivirent...
)