27 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Chronique du 7 octobre

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !



Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l’Histoire.


Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.



Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 06 janvier 2014
Nombre de lectures 3
EAN13 9782366020762
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0007€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

PETITECHRONIQUEDU7OCTOBRE
Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.
Éditions Chronique
© Éditions Chronique, Paris 2013, pour la présente édition.
L'œuvre présente sur le fichier que vous venez d'ac quérir est protégée par le droit d'auteur.
Toute copie ou utilisation autre que personnelle co nstituera une contrefaçon et sera susceptible d'entraîner des poursuites civiles et p énales.
EAN : 9782366020762
Éditions Chronique Mediatoon Licensing 15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris E-mail :contact@editions-chronique.com Site Internet :http://www.editions-chronique.com
2003 - LEJOURDEGLOIREDESCHWARZENEGGER
Los Angeles, États-Unis
La question posée aux électeurs de la Californie était : « Le gouverneur Gray Davis doit-il être destitué ? » En cas de réponse positive, ce s mêmes électeurs étaient alors invités à désigner celui qui devrait le remplacer. Sur les candidats en lice, au nombre de 135, il y en avait de très folkloriques, telle la p ulpeuse Mary Carey, star du cinéma X. Mais les « poids lourds » n’étaient que trois, à sa voir le démocrate Gray Davis lui-même, accusé d’avoir conduit l’État à la ruine mais soutenu par Bill Clinton, son adjoint Cruz Bustamante et, face à lui (car tous les sondag es prévoyaient que le match se jouerait entre ces deux candidats), le sémillant et athlétique Arnold Schwarzenegger. Organisé, en vertu d’une loi californienne de 1911, à la suite d’une pétition ayant recueilli 1,6 million de signatures, ce scrutin a m obilisé de gros moyens : pas moins de 13,6 millions de dollars pour le très populaire « S chwarzy ». Donné favori, le comédien a dépassé les prévisions les plus optimistes. Car, après que Gray Davis a été proprement remercié, 48 % des voix se sont portées sur son nom, contre 32,2 % pour Bustamante. Bien que républicain, Schwarzenegger av ait un atout démocrate dans son jeu : son épouse Maria Shriver, la nièce de John F. Kennedy. De plus, elle a su gommer la réputation de « machiste » dont était entaché so n mari. La carrière de Schwarzenegger avait commencé...