Concilier agricultures et gestion de la biodiversité

Concilier agricultures et gestion de la biodiversité

-

Livres
320 pages

Description

À Nagoya, en 2010, la communauté internationale a réaffirmé l’objectif de préservation de la biodiversité, y compris la biodiversité « ordinaire », à l’horizon 2020. Un des enjeux principaux pour y parvenir est d’acquérir des connaissances scientifiques et de les rendre accessibles aux acteurs publics, aux parties prenantes et au grand public. Le programme de recherche Action publique, Agriculture et Biodiversité (Diva) a pour but de mieux comprendre les interactions, à différentes échelles, entre les politiques publiques et la biodiversité sur les territoires agricoles. Son originalité est d’englober les composantes sociales et écologiques, portant sur des agrosystèmes divers et des entités biologiques variées. Ce programme met en évidence la nécessité d’adapter les mesures des politiques agricoles aux conditions régionales et de les intégrer dans des dynamiques sociales collectives pour prendre en compte les enjeux agricoles, sociaux, politiques et écologiques.

Cet ouvrage présente les résultats très concrets des dix-huit projets du programme Diva regroupés en quatre thématiques : cadres réglementaires et outils juridiques en agriculture et environnement, dynamiques sociales de la biodiversité, dynamiques écologiques de la biodiversité et intégration des politiques de biodiversité. Les enjeux pour la recherche et les apports pour la gestion font l’objet d’un résumé par chapitre. La synthèse d’une expertise collective scientifique publiée en 2009 (Agricultures et biodiversité, Quæ) est complémentaire à cet ouvrage.

Rédigé dans un langage clair, cet ouvrage est accessible aux enseignants comme aux étudiants et aux professionnels du développement agricole, de la protection de l’environnement et des collectivités territoriales.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 décembre 2013
Nombre de visites sur la page 48
EAN13 9782759220656
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Table des matières
Concilier agricultures et biodiversité -Dynamiques sociales, écologiques et politiques
Instances du programme de recherche Diva
Le Comité d’Orientation
Le Conseil scientifique
Introduction
Le programme de recherche Diva pour développer des connaissances scientifiques en vue de gérer la biodiversité en milieu agricole
Des recherches portant sur des agricultures et des modèles biologiques variés
Des projets pluridisciplinaires, pour appuyer des décisions
L’ouvrage
Partie 1 - Agriculture et environnement : cadre réglementaire et outils juridiques
1 – Rapprochement progressif des législations agricoles et environnementales au niveau européen
2 - Rapprochement du monde agricole et de la biodiversité : la convergence des politiques françaises
Partie 2 - Dynamiques sociales de la biodiversité
3 - Biodiversité des prairies et production de fromages sous AOP : les interrogations des éleveurs auvergnats
4 - Comment les éleveurs gèrent-ils leurs bêtes mortes dans les régions riches en rapaces nécrophages ?
5 - Paroles d’éleveurs sur la biodiversité des prairies de montagne
6 - Mesures agro-environnementales territorialisées : quand des engagements changent les façons de voir les prairies
Partie 3 - Dynamiques écologiques de la biodiversité
7 - Pratiques agricoles et biodiversité des prairies en zone d'AOP fromagère en Auvergne
8 - Pratiques agricoles, biodiversité et réseau de haies dans le bocage armoricain
9 - Classer les parcelles agricoles pour mieux valoriser les prairies : une nouvelle méthode
10 - Liens entre pratiques agricoles et biodiversité aquatique dans les étangs de la Dombes
11 - Quelle biodiversité dans les vignobles de l’appellation d’origine protégée Saumur-Champigny?
12 - Les plantes messicoles profitent-elles du pâturage par les brebis en Provence ?
13 - Concilier la protection des vautours fauves avec les pratiques des éleveurs
14 - Conséquences des pratiques d’élevage sur les paysages et la biodiversité des Grands Causses
15 - Évolution de l’occupation des sols et de la biodiversité dans deux régions méditerranéennes
Partie 4 - Intégration des politiques de biodiversité
16 - Trois scénarios pour comprendre le rôle des aides publiques sur les pratiques d’élevage et les paysages du Causse Méjean
17 - De l’obligation de moyens à l’obligation de résultat : les conditions de réussite des mesures agro-environnementales
18 - Fédérer pour intégrer la préservation de la biodiversité dans la production agricole en Lorraine
19 - Intégration des enjeux environnementaux dans les cahiers des charges de deux AOP fromagères auvergnates
20 - Engagement des éleveurs pour le maintien de la biodiversité : analyse des divergences, des compromis et des actes
21 - Le rôle des chargés de mission dans la facilitation des politiques publiques
Conclusion
Annexe 1 - Les différents projets du programme Diva (« Action publique, agriculture et biodiversité »)
Projet 1. Biodiversité et agriculture. Enjeux et perspectives pour la politique agricole commune de l’Union européenne
Projet 2. Quelle intégration de la biodiversité dans les politiques agricoles au niveau national? Une analyse comparée de la France et de l’Angleterre
Projet 3. Conception et appropriation de MAE à obligation de résultat sur les surfaces herbagères : comment concilier pertinence écologique et agricole dans l’action publique en faveur de la biodiversité
Projet 4. Influence des pratiques agropiscicoles sur la biodiversité des étangs de la Dombes (Ain, France) en vue d’une valorisation de produits du terroir
Projet 5. Construction de l’action publique environnementale : le cas de la mise en gestion des populations de loups en France
Projet 6. Rôle des rapaces nécrophages dans la gestion de l’équarrissage
Projet 7. Projet Diva-corridor : continuités écologiques et politiques publiques
Projet 8. La biodiversité comme nouveau référentiel de justification des indications géographiques : l’exemple de deux AOP fromagères du Massif central (Big-Diva)
Projet 9. Biodiversité : atout et/ou contrainte de développement pour l’agriculture des Alpes du Nord ?
Projet 10. Analyse agronomique et écologique des unités spatio-temporelles pertinentes pour la gestion de la biodiversité
Projet 11. Une nouvelle perspective sur les INdicateurs de DIversité végétale : application à l’étude des conséquences de la déprise aGricOle et des valeurs d’usage des prairies (programme Indigo)
Projet 12. Biodiversité et territoire viticole : étude des interactions entre viticulture et biodiversité dans le cadre d’une initiative locale à l’échelle d’une AOP
Projet 13. Impact du pâturage itinérant sur l’organisation de la biodiversité et les flux biologiques au niveau du paysage
Projet 14. Modélisation multi-agents des interactions entre
agropastoralisme et rapaces nécrophages
Projet 15. Mutations des systèmes agraires, paysage et biodiversité : une approche territoriale de l’impact des systèmes d’élevage extensif sur la diversité
Projet 16. Biodiversité, mutations agricoles et dynamique des paysages méditerranéens sous influence urbaine (Bio-2M)
Projet 17. Lesaltuscomme vecteur d’intégration de la biodiversité dans l’action publique agricole
Projet 18. Réseau Natura 2000 et contrats territoriaux d’exploitation : analyse de deux modes de construction d’une problématique des relations entre agriculture et conservation de la nature
Annexe 2 - Liste des espèces citées dans l’ouvrage
Bibliographie
Articles et ouvrages
Sites internet
Liste des sigles et acronymes
Concilier agricultures et biodiversité - Dynamiques sociales, écologiques et politiques
Lisa Durand, Marie Cipière, Anne-Sophie Carpentier et Jacques Baudry, coordinateurs, Solène Demonet, Anne Lefèvre Balleydier et Stéphani e Saussure, rédactrices
Éditions Quæ RD 10 78026 Versailles Cedex
www.quae.com
© éditions Quæ, 2014
ISBN : 978-2-7592-2066-3 ISSN : 2115-1229
Instances du programme de recherche Diva
Le Comité d’Orientation
Le Comité d’Orientation a pour mission de définir l es orientations du programme, de déterminer les projets prioritaires à partir des avis du conseil scientifique, et de mettre en place les act ions d’animation, d’évaluation et de valorisation du programme. Il ve ille à l’adéquation des recherches aux attentes et aux objectifs des po litiques publiques. Ont été successivement présidents du Comité d’Orien tation : Éric Vindimian puis Claire Hubert.
Ont participé au Comité d’Orientation : des représentants des ministères en charge de l’Éco logie : administration centrale, Collège des directeurs rég ionaux de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement D real(, collège des directeurs des Parcs Nationaux et Centr es d’Études techniques de l’Équipement CETE( ; des représentants du ministère en charge de la Rech erche ; des représentants du ministère en charge de l’Agric ulture : administration centrale et collège des directeurs d épartementaux de l’Agriculture et de la Forêt ex DDAF devenue DDT( ; des représentants de différents organismes : l’Asse mblée Permanente des Chambres d’Agriculture , l’Associati on des Régions de France, la Bergerie nationale, le Centre thématique européen sur la Diversité biologique, la Fédération des Conservatoires botaniques nationaux, la Fédération des Conservatoires d’Espaces naturels, la Fondation pou r la Recherche sur la Biodiversité, la Forêt privée fran çaise, France Nature Environnement, la Fédération des Parcs natur els régionaux, l’Institut français de la biodiversité, l’Office national de l’Eau et des Milieux aquatiques, l’Office national de la Chasse et de la Faune sauvage, l’Office national des Forêts.
Le Conseil scientifique
Il a pour mission de formaliser les orientations sc ientifiques qui aboutissent aux appels à propositions de recherche, d’expertiser les réponses aux appels à propositions de recherche et de proposer des actions d’animation, d’évaluation et de valorisatio n du programme.
Ont été successivement présidents du conseil scient ifique : Henri Decamps CNRS(, puis Alain Peeters RHEA environmen t(.
Ont été membres du Conseil scientifique : Jacques B audry Inra(, Jean-
Paul Billaud CNRS(, Philippe Cozic Cemagref(, Jea n-Marcel Dorioz Inra(, Patrick Duncan CNRS(, Jacques Gasquez Inr a(, Micheline Hotyat U – Paris IV(, Didier Le Coeur Ensa – Renn es(, Roselyne Lumaret CNRS(, Laurent Mermet Engref(, Patrick Mo quay Cemagref(, Catherine Mougenot Université de Liège – Belgique( , Jean Nocquet Isara – Lyon(, François Papy Inra(, Xavier Poux  Asca – Paris(, Jean-Yves Rasplus Inra(, Franck Dominique Vivien U - Reims(.
Introduction
Lempact considérables évolutions de l’agriculture française ont eu un i sur la biodiversité. Les changements dans le niveau d’utilisation des intrants (notamment engrais et pesticides), la natu re des couverts (cultures annuelles, cultures pérennes, prairies et parcours, nature des espèces cultivées), la fréquence des perturbations (rythme de fauche en prairie, fréquence et intensité de pâturage, fré quence du travail du sol et des épandages de pesticides), la taille et l a distribution spatiale des parcelles, la fragmentation des espaces, et les éléments du paysage (haies, bosquets…) participant aux réseaux écologiques ont tous eu une influence déterminante, qu’elle soit di recte ou indirecte, sur la diversité des espèces, des écosystèmes et des pa ysages. L’agriculture intensive a aussi engendré une pollut ion en nitrates, phosphates et pesticides des nappes aquifères et de s eaux de surface, qui a dégradé la qualité des habitats aquatiques. L a conservation de la biodiversité en milieu agricole est ainsi devenue u n enjeu majeur de la conservation de la nature en France.
Le programme de recherche Diva pour développer des connaissances scientifiques en vue de gérer la biodiversité en milieu agricole
LADIRECTIONCHARGEEDELARECHERCHEau ministère de l’Écologie a décidé de contribuer au renforcement des bases scientifiqu es nécessaires pour la gestion de la biodiversité dans les espaces agricoles. C’est la raison pour laquelle elle a lancé en 2000 le progra mme Diva « Action publique, Agriculture et Biodiversité » pour financ er des équipes de recherche sur le sujet avec l’ambition de contribue r à la conception, à la mise en œuvre et à l’évaluation de l’action publ ique. Le programme vise, en effet, à ce que les travaux de recherche p uissent irriguer l’action publique par trois voies : l’action sur le s objectifs des politiques publiques ; l’action sur les outils de ces politiqu es en matière d’agriculture et de biodiversité ; et les actions s ur la mise en œuvre de ces politiques.
Cet ouvrage est une synthèse des résultats de reche rche de dix-huit projets financés de 2003 à 2010. Les projets retenu s ont contribué à répondre notamment aux questions suivantes : quelles sont les interactions entre les différents types de systèmes de production et la biodiversité à différe ntes échelles ? comment sont élaborées, suivies et évaluées les pol itiques à l’interface entre agriculture et biodiversité aux n iveaux local, national, européen et quels sont leurs impacts ? quelles sont les représentations de la biodiversité et quelles sont