119 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Cultivez l'optimisme et la joie de vivre au quotidien !

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L’optimiste est plus heureux non pas parce qu’il ne voit pas la réalité telle qu’elle est, mais parce qu’il porte un regard différent sur elle : un regard de confiance en sa capacité d’agir, une joie profonde lui permettant de prendre le recul parfois nécessaire pour envisager de nouveaux choix et de nouvelles décisions. Voilà sa force : là où le pessimiste se sent impuissant, l’optimiste sait identifier les solutions et moyens possibles. Cette vision positive et constructive du monde se forge dans notre quotidien. Avec un peu d’effort et d’entrainement au quotidien nous pouvons orienter notre perception de notre réalité, et choisir notre humeur. Ses effets bénéfiques sont légion : plus grande résistance à l’adversité, meilleure santé, meilleure réussite, vie plus agréable. La bonne nouvelle est qu’il n’est jamais trop tard pour en prendre conscience.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 17 septembre 2014
Nombre de lectures 0
EAN13 9782312024806
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0012€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Cultivez l’optimisme
et la joie de vivre
au quotidien !
Patricia Léger
Cultivez l’optimisme
et la joie de vivre
au quotidien !
Un manuel au service de votre sourire










LES ÉDITIONS DU NET
22, rue Édouard Nieuport 92150 Suresnes





































© Les Éditions du Net, 2014
ISBN : 978-2-312-02480-6
A v a n t - P r o p o s
POURQUOI UN LIVRE SUR L’OPTIMISME ET LA JOIE DE VIVRE ?
Ayant la joie et l’enrichissement de partager deux activités professionnelles, celle de
psychothérapeute en cabinet et celle de coach et formatrice en entreprise, il m’est
souvent arrivée de constater et d’entendre mes clients exprimer leurs insatisfactions,
leurs stress, leurs pressions, allant parfois jusqu’à la détresse et le burn out. Au-delà des
contextes externes (couple, hiérarchie, horaires, multi activités…), force est de constater
que chacune de ces personnes en porte également la responsabilité. Il n’est pas rare en
effet, que mes interlocuteurs aient la tentation de rejeter la faute sur l’autre.
Fréquemment je peux observer que ces personnes attribuent la responsabilité de leur état
à des facteurs extérieurs comme : les autres et leurs comportements, les situations, les
conditions, les évènements …

Parfois, les responsables, prennent également la forme d’une entreprise, d’une
institution, allant jusqu’à la société, le gouvernement etc. Bien sûr, c’est parfois le cas,
mais de grâce, ne nous oublions pas au passage. Et si tel est le cas (« l’enfer c’est les
autres ») que pouvons-nous faire pour apporter, à notre niveau, des solutions possibles
pour contribuer à notre mieux être et celui de notre entourage.

En résumé, c’est parce que les plaintes, les critiques, les blâmes ou toute autre
démotivation surviennent à mes tendres oreilles, et ce, de plus en plus souvent, que j’ai
pris ma plume afin de rédiger un manuel de l’optimisme et de la joie de vivre, qualités
indispensables pour continuer à avancer et rester pleinement acteur de sa vie.

Vous me direz peut-être que vous n’en avez pas besoin…chanceux que vous êtes...
C’est ce que je me disais aussi jusqu’à ce que je me surprenne à râler, blâmer, critiquer...

Afin de résister à la contagion ambiante, j’ai donc mis en place dans mon
quotidien, une véritable hygiène de vie pour entretenir et cultiver (comme le sportif
cultive sa belle musculature et son endurance), mon optimisme et ma joie. Contribuant
encore aujourd’hui, à faire de mon quotidien, toute sa richesse et son dynamisme.

Aussi tel un sportif, je vous propose à la lecture de ce livre, de cultiver et de
muscler au quotidien cet élan vital et cet état d’esprit, indispensables à votre bien-être et
votre bonheur.
Mon défi lancé aux lecteurs

La plupart des livres sont parfois lus en version somnolence, c’est-à-dire : « je
m’occupe », « je suis curieux de nature », « ah ! Pourquoi pas, ce n’est pas bête », …
pour finir rangés sur nos étagères et oubliés de tous. Snif !

D’autres livres se veulent plutôt orienté « concept ou philo »…Génial ! Mais quand
allons-nous passer concrètement à l’action ?

Celui-là, je le souhaite dans une version simple et opérationnelle. À l’issu de la
lecture de chaque chapitre, je t’invite lecteur, à une prise de conscience. Sorte d’état des
lieux personnel, pour envisager concrètement un engagement : Où en suis-je ?,
Comment puis-je faire différemment ? Que puis-je mettre en place comme nouveaux
comportements et habitudes ?

Ton défi cher lecteur, est de passer un contrat avec toi-même afin de t’engager sur
la douce voix de la transformation ou de l’amélioration et ainsi, au fil de l’eau et des
chapitres, de rejoindre et faire grandir le clan « des verres à moitié plein ».
10 conseils qui te permettront de tirer le plus grand bien de ce livre.
1. Fait ton premier état des lieux concernant ta capacité à évoluer dans votre vie de façon
optimiste, associée à une belle joie de vivre (Mon état actuel).
2. Envisage ce que serait ton quotidien, enrichi de ces deux qualités très musclées.
3. Donne-toi une perspective d’évolution, des objectifs d’amélioration (Mon état
souhaité).
4. Représente-toi (visualisation positive) évoluant dans ton prochain quotidien
accompagné de ces douces qualités.
5. Réfléchisse sur ce que tu viens de lire et demande-toi comment tu pourrais mettre en
place tel ou tel changement ou suggestion.
6. Suis ta progression grâce au tableau en annexe (voir annexe 20) ou note sur un carnet
de bord tous les pas franchis. N’oublie pas de les savourer !...Et de les fêter !
7. N’hésite pas à souligner, cocher toute remarque ou idée lue et importante pour toi. Ce
livre doit-être vivant et ainsi il se relira plus facilement.
8. Rappelle-toi ! Pour assimiler, il faut pratiquer, se mettre dans l’action. On apprend
que lorsqu’on a une attitude active.
9. Face à un problème, résiste à l’impulsion, consulte ton livre et essaye de faire
différemment par rapport à tes automatismes.
10. Entraine-toi encore et encore !
« Je ne me décourage pas, car chaque tentative infructueuse qu’on laisse derrière soi,
constitue un autre pas en avant vers la réussite. » Thomas Edison

Annexe 1 : Je me lance !

I n t r o d u c t i o n
Dans un monde de plus en plus stressant, complexe et incertain, serait-il possible de
cultiver sa joie de vivre et son optimisme?
Malgré un pessimisme ambiant, voire une sinistrose admise et développée par un
grand nombre d’entre nous, pouvons-nous cultiver pour nous-mêmes voir pour les
autres un enthousiasme, un optimiste et ainsi devenir porteur d’un dynamisme fécond
tout en étant conscient des réalités qui nous entourent ?

Avec motivation et conviction, Oui ! , nous pouvons cultiver une vraie joie et un
optimisme à toute épreuve, et pérennes dans le temps. Cette joie, cet optimisme, c’est
l’art de repérer, de savourer et de préserver chaque moment de sa vie, en soi et à
l’extérieur de soi. Cette joie s’enracine également dans l’audace d’avoir des rêves et de
demeurer pleinement en phase avec soi-même. Il s’agit alors de développer une qualité
de présence à soi-même et à l’instant présent, de développer cette capacité à
s’émerveiller de chaque instant, même les plus simples, de savoir donner et aimer, de
recevoir et de se laisser aimer, dans le plus profond respect de soi et des autres.

En cultivant sa joie et son optimisme, vous allez découvrir qu’il s’agit de
développer des clés et des ressources, présentes dans le plus profond de notre être et
dans la simplicité de notre quotidien.

Afin de mettre en place dans nos vies de nouveaux réflexes, il nous faudra …
ralentir ! Et oui ! Ralentir, alors que nos vies sont synonymes de multi activités, d’hyper
speed, de multitâches, et de rentabilité.

Sans ralentissement, pas de fruits, pas de prise de conscience, ni de nouvelles
habitudes. Car effectivement, mettre en place de nouvelles habitudes, nécessite un
effort, donc un rythme plus calme afin de développer notamment, une belle
introspection, et développer notre qualité d’observation. Pensez à ce sportif qui doit
réapprendre un mouvement. Il lui faut inexorablement prendre le temps de le
décomposer, s’entrainer sans relâche, pour enfin en faire une habitude. L’effort devient
alors une qualité naturelle.

Au fil des pages et de votre lecture, je vous propose de faire une pause à chaque fin
de chapitre pour répondre aux questions posées. Prenez le temps…et répondez avec…
votre Cœur. Pour développer de nouvelles habitudes et s’offrir un entrainement
quotidien, il vous faudra également prendre quelques engagements.

Tout en lâchant prise sur votre propre progression, en ce donnant quelques axes
d’améliorations, de petits objectifs chaque jour et chaque semaine, un processus de
changement se mettra alors en place pour développer un État d’esprit positif, joyeux et
optimiste. Ainsi vous passerez tranquillement du clan « des verres à moitié vide » au
clan « des verres à moitié plein » voir à entretenir et renforcer ce dernier qui reste
toujours un peu fragile. Lorsque je parle du clan « des verres à moitié plein » je pense auclan de ceux qui s’obstinent à voir tout ce qui va bien, qui s’acharnent à cultiver
motivation et émerveillement ainsi que la gratitude au quotidien. Le clan de ceux qui
ouvrent leur cœur et se rapprochent ainsi de la joie profonde et de l’optimisme
inébranlable, tout en étant réalistes dans leurs visions du monde et des relations.

Alors je vous souhaite, une bonne lecture et de belles ressources à venir !

Mais plus que tout, je vous souhaite de trouver du plaisir et de la joie dans votre
aventure personnelle.

Chère lectrice, cher lecteur, toutes mes pensées positives et optimistes,
t’accompagnent !


Patricia

Chapitre I
« Si tu es malheureux et dans un état de chaos intérieur, n’accuse pas le monde car il
n’est que le reflet de toi-même. Ce que tu es, le monde l’est aussi. Guéris-toi et le
monde guérira. »

{1}Dugpa Rinpoche
CULTIVEZ LA JOIE ET L’OPTIMISME

Et si la joie et l’optimisme étaient à portée de main ? De votre main… Il est tout à
fait possible, en réalité, de voir la vie en rose et de savourer votre existence comme si
chaque jour était le meilleur. Mettre de côté les soucis du quotidien, faire fi des
incertitudes, dépasser les injustices… Voir le bon côté des choses, la partie remplie du
verre. Tout cela pour sourire, respirer, profiter, se réjouir et aimer. L’homme est
naturellement enclin au bonheur. Vous pouvez savourer et développer au jour le jour
une joie de vivre et un optimisme plein et entier. En quelque sorte, vous reconnecter à
ce qu’il y a de plus vivant en vous.

Être positif, appréhender le monde avec le sourire aux lèvres et la sérénité en tête,
c’est avant tout un état d’esprit. Il s’agit de développer un art de vivre pour soi-même et
avec les autres. Cette attitude s’appuie sur une présence et une attention forte à l’ici et
maintenant.
L’optimisme nous permet de regarder la vie du bon côté et de continuer à aller de
l’avant. Il ne s’agit pas d’être dans le déni des frustrations et des déceptions mais de
penser qu’on peut en extraire les bons côtés. Une personne optimiste se focalisera
davantage sur les aspects positifs d’une situation. De même, lorsqu’elle traversera un
moment de grande difficulté, elle sera capable d’en faire une source d’apprentissage, et
donc une manière de grandir.
En donnant du sens à ce qu’il vit, l’optimiste augmente son propre bien-être et son
propre bonheur, venant renforcer son état d’esprit optimiste et sa vitalité à partir d’une
joie authentique et profonde.
C’est ce que l’on peut appeler un cercle vertueux. C’est-à-dire, un ensemble
d’actions, de pensées et d’émotions qui vont avoir pour effet, d’améliorer notre relation
à soi et aux autres, d’une façon globale. Ce cercle vertueux n’est pas anodin, puisqu’il
va participer à davantage de réussite et de bonheur dans la vie de cette personne.
Cette réussite peut prendre différentes formes :

Un bien-être intérieur et une certaine sérénité,
Davantage de confiance et d’estime de soi,
De meilleures relations avec les autres,
Une plus grande capacité à gérer et traverser les situations difficiles et de façon plus
rapide,Des émotions positives supérieures par rapport aux émotions dites perturbatrices ou
négatives,
Une meilleure santé morale et physique…

Et, par-dessus tout : une plus grande capacité à atteindre et réaliser ses projets et ses
rêves.

L’optimisme et la joie de vivre sont des talents à cultiver au quotidien. Nous
pouvons prendre la décision d’en faire notre force et notre moteur. Pour agir sur notre
environnement et transformer nos vies, il faut commencer par modifier, rectifier ce qui
doit l’être, à l’intérieur de soi. Les difficultés que nous rencontrons nous rappellent que
le monde extérieur est le reflet de notre monde intérieur.

Faites de ce chemin que vous parcourez, le vôtre !

Ma définition de l’optimisme

L’optimisme dont je vous parle n’a rien à voir avec un « optimisme béat » qui nous
ferait passer à côté de la réalité. Au contraire, je parle d’une perception juste de notre
monde interne et externe pour en faire une opportunité, une source d’apprentissage et
pourquoi pas de sagesse.
L’optimiste par nature est d’une disposition d’esprit plutôt réaliste, c’est-à-dire qu’il
pose un regard honnête sur l’existence. Il sait que la vie offre des hauts et des bas mais il
est disposé à composer avec les événements, en se focalisant sur l’aspect positif de
chaque situation pour mieux avancer. Plutôt que de s’attarder sur ce qui ne va pas, il
portera son attention sur ce qui fonctionne bien, pour se centrer sur les solutions
possibles. Habitué à toujours rebondir, l’optimiste développe par conséquent la joie de
vivre, c’est-à-dire cette énergie vitale qui lui permet dans toute situation de chercher le
meilleur chemin possible devant contribuer à son bien-être.
Et, ne l’oublions pas, il développe cette belle capacité à parfois rire de lui-même et
des situations. Il sait que rien n’est parfait.