Dans les silences des mères

Dans les silences des mères

-

Livres
180 pages

Description

Être mère ne va pas de soi. Le devenir peut même s'avérer difficile. Sous la plume émouvante et lumineuse d'André Agard, psychologue scolaire et psychanalyste, une dizaine de femmes se livrent. Des mères maltraitées par les institutions, qui nous font partager leur trajectoire, leurs doutes, leurs certitudes. Mais André Agard sait aussi écouter leurs silences, lourds de vérité et d'émotion, et leurs paroles qui ouvrent la voie à une passionnante réflexion.
« Il ne faut pas empêcher les mères de pleurer », dit l'auteur, mais les écouter. Alors seulement, elles sont là tout en laissant la place à cet enfant dont elles ont du mal à se dire qu'il est complètement « autre », mais également au père, le tiers indispensable de la relation mère-enfant. Chemin faisant, elles parviennent à construire et à accepter leur singularité. Car il n'y a pas de mère modèle. Il n'y a que des mères singulières. Et chacune sait, au fond d'elle, ce qui est bon pour son enfant.

« Un livre habité de douleurs, de naissances et de renaissances. Une sensibilité à fleur de mots. » Psychologies Magazines.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2017
Nombre de visites sur la page 0
EAN13 9782226424815
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Être mère ne va pas de soi. Le devenir peut même s'avérer difficile. Sous la plume émouvante et lumineuse d'André Agard, psychologue scolaire et psychanalyste, une dizaine de femmes se livrent. Des mères maltraitées par les institutions, qui nous font partager leur trajectoire, leurs doutes, leurs certitudes. Mais André Agard sait aussi écouter leurs silences, lourds de vérité et d'émotion, et leurs paroles qui ouvrent la voie à une passionnante réflexion.
« Il ne faut pas empêcher les mères de pleurer »
, dit l'auteur, mais les écouter. Alors seulement, elles sont là tout en laissant la place à cet enfant dont elles ont du mal à se dire qu'il est complètement « autre », mais également au père, le tiers indispensable de la relation mère-enfant. Chemin faisant, elles parviennent à construire et à accepter leur singularité. Car il n'y a pas de mère modèle. Il n'y a que des mères singulières. Et chacune sait, au fond d'elle, ce qui est bon pour son enfant.

« Un livre habité de douleurs, de naissances et de renaissances. Une sensibilité à fleur de mots. » Psychologies Magazines.