De la satisfaction des besoins vitaux aux plaisirs des sens, aux délices de l
280 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

De la satisfaction des besoins vitaux aux plaisirs des sens, aux délices de l'esprit et aux égarements de l'âme (1450-1750)

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
280 pages
Français

Description

Plaisirs et bonheur sont souvent synonymes au XVIIe siècle et font l'objet d'un débat philosophique approfondi. Les études de ce volume portent sur les plaisirs des sens, tout particulièrement dans les arts: peinture, gravure, musique, danse, faisant place également aux appétits de Pierre l'Arétin et aux nuances de Pierre Bayle sur le caractère spirituel de tous nos plaisirs. Il accompagne un autre volume paru sous le titre : Approches critiques du plaisir.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 juin 2015
Nombre de lectures 17
EAN13 9782336383446
Langue Français
Poids de l'ouvrage 9 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Historiques série Travaux Sous la direction deJeanClaude Colbus et Brigitte Hébert
DE LA SATISFACTION DES BESOINS VITAUX AUX PLAISIRS DES SENS, AUX DÉLICES DE L’ESPRIT ET AUX ÉGAREMENTS DE L’ÂME (14501750)
Historiques
Travaux
De la satisfaction des besoins vitaux aux plaisirs des sens, aux délices de l’esprit et aux égarements de l’âme
(1450-1750)
Historiques Dirigée par Bruno Péquignot et Vincent Laniol La collection « Historiques » a pour vocation de présenter les recherches les plus récentes en sciences historiques. La collection est ouverte à la diversité des thèmes d'étude et des périodes historiques. Elle comprend trois séries : la première s’intitulant « travaux » est ouverte aux études respectant une démarche scientifique (l’accent est particulièrement mis sur la recherche universitaire) tandis que la deuxième intitulée « sources » a pour objectif d’éditer des témoignages de contemporains relatifs à des événements d’ampleur historique ou de publier tout texte dont la diffusion enrichira le corpus documentaire de l’historien ; enfin, la troisième, « essais », accueille des textes ayant une forte dimension historique sans pour autant relever d’une démarche académique. Série Travaux Maxime RENARD,L’Héritage du jacobinisme, 2015. Christian BÉGIN,Tocqueville et ses amis(2 tomes), 2015. Christian FEUCHER,Buchoz-Hilton.Ennemi-bouffon de Louis-Philippe, 2015. Bernard CAILLOT,Lafayette. De l’Auvergne à l’Amérique, 1757-1784, 2015. Yann GUERRIN,La France après Napoléon, 2014. Émilienne LEROUX,Histoire d’une ville et de ses habitants, Nantes. De 1914 à 1939,Tome II, 2014. Émilienne LEROUX,Histoire d’une ville et de ses habitants, Nantes. Des origines à 1914,Tome I, 2014. Eric AGBESSI,Ce qu’en disait le Sud. La loi sur les droits civiques de 1964 : perspectives et arguments des opposants au projet,2014.Annie BLETON-RUGET,La Bresse bourguignonne. Les e e dynamiques d’un territoire. XVIII -XXI siècle, 2014.
Sous la direction de Jean-Claude Colbus et Brigitte Hébert
De la satisfaction des besoins vitaux aux plaisirs des sens, aux délices de l’esprit et aux égarements de l’âme
(1450-1750)
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05265-6 EAN : 9782343052656
in memoriamBrigitte Hébert (1944-2012) Cet ouvrage est publié en mémoire d’une grand médiéviste de la germanistique française, Madame Brigitte Hébert, enseignante à l’Université de Lyon II, disparue le 6 février 2012, à l’âge de 67 ans. Pendant les deux années où nous avons dirigé le séminaire de l’UMR 5037 intitulé «Le Plaisir :De la satisfaction des besoins vitaux aux plaisirs des sens, aux délices de l’esprit et aux égarements de l’âme[1450-1750] », elle n’a cessé de porter ce projet qui lui tenait particulièrement à cœur. Malgré ses problèmes de santé, elle a travaillé jusqu’à la fin sur les diverses contributions afin que cette quête de l’émergence du plaisir puisse être publiée. J.C. Colbus
Introduction
Sommaire
I – Les plaisirs licencieux : plaisirs des sens, plaisirs sensuels
Hélia Paukner:Plaisir des sens et plaisir du sens dans la peinture mythologique à la cour de Rodolphe II
Marie Viallon: Pierre L’Arétin ou le plaisir du particular suo
Antony McKenna: Quelques aspects du débat sur le plaisir à l’âge classique
Margarethe Potocki: Les Vices … au plaisir des e yeux ! À propos de quelques gravures du XVII siècle
II – Le droit au plaisir : plaisir de la musique, plaisirs de la danse
Marc Desmet: Plaisirs et déplaisirs de l’ouïe : quels critères d’appréciation dans le discours sur la e e musique aux XV et XVI siècles ?
Marie-Joëlle Louison-Lassablière: Plaisir et condamnation du plaisir dans les écrits sur la e danse au XVI siècle
Marie-Thérèse Mourey: Du divertissement innocent à la volupté coupable : Le dangereux plaisir de la e e danse (XVI -XVIII siècles)
Index
9
29
47
79
111
157
217
245
267
Jean-Claude Colbus
9
Introduction plaisir [pleziY]n. m.affectif fondamental État (affect), un des deux pôles de la vie affective; sensation ou émotion agréable, liée à la satisfaction d’une tendance, d’un besoin, à l’exercice harmonieux des activités vitales. N’en déplaise auGrand Robert de la Langue française, qui a réponse à tout, les choses ne sont pas si simples et la première difficulté à laquelle se trouvent confrontés les auteurs d’un ouvrage sur le plaisir est bien celle de la définition de leur objet. Cet obstacle initial se révèle d’autant plus périlleux que les aires géographiques et linguistiques concernées sont différentes et qu’il n’existe – les traducteurs le savent bienjamais de correspondance terme à terme : aussi nous a-t-il paru intéressant, en guise de préambule, d’interroger les langues auxquelles se réfèrent les articles du présent recueil. Cet aperçu sans prétention à l’exhaustivité n’apportera certes pas de réponse définitive, mais il a le mérite de poser la question de l’adéquation des concepts. e Notre enquête concerne pour l’essentiel le XVI siècle, qui pose les bases de l’évolution sémantique révélatrice de l’évolution des idées caractérisant les siècles suivants. Si le latin et le français nous fournissent les premiers éléments de notre réflexion, nous tenterons également de cerner cette notion de plaisir dans les trois autres langues représentées dans le cadre de ce séminaire : anglais, allemand et italien.