Déchiffrer la déficience intellectuelle

Déchiffrer la déficience intellectuelle

-

Français
230 pages

Description

Marin ou Paul donnent ici, dans leur inhibition déchirante, l'impression d'être condamnés à leur situation de handicap et à la dépendance à l'Autre : parental, médical, social... Chloé dans un diagnostic qui l'écrase, la révolte et ne fait pas la part belle à la dimension subjective, rêve pourtant d'un autre monde. Jade ou Lucia, dans l'expression de la honte à ne pas dire, invitent leurs parents à la parole qui délivre du secret. Que fait-on du mal-être et du vécu propre du sujet face à son histoire ? Comment peuvent opérer l'aide éducative et psychologique quand elles prennent en compte la dimension inconsciente chez l'adolescent, chez ses parents et dans l'instance de travail éducateur-psychologue ? L'inhibition ou autres manifestations de l'adolescent ne peuvent-elles pas être des leviers pour qu'advienne le sujet ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 janvier 2019
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140111594
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Gérard PORTIER
DÉCHIFFRER LA DÉFICIENCE INTELLECTUELLE
L a c l i n i q u e d u s u j e t a u p r è s d ’a d o l e s c e n t s
Préface par Joseph Rouzel
Déchiffrer la déficience intellectuelle
Gérard PORTIERDECHIFFRER LA DEFICIENCE INTELLECTUELLELa clinique du sujet auprès d'adolescents Préface par Joseph Rouzel
© L’Harmattan, 2019 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-16405-2 EAN : 9782343164052
Remerciements
 Reconnaissance à mon analyste Alain Beaufils et à ma superviseuse Elizabeth Beaufils, pour m’avoir accompagné et éclairé dans mon cheminement personnel et professionnel.
 Ma gratitude à Jean Rinaldi, psychanalyste, qui a inspiré, puis soutenu l’orientation duSESSAD pendant près de vingt-cinq ans et a suivi avec intérêt la réalisation de cet ouvrage.
 Un grand merci à Joseph Rouzel pourl’invitation qu’il m’a faite de transmettre aux jeunes professionnels ou à tous ceux qui sont intéressés par la clinique du sujet.
 Je remercie Myriam, Lucile, Elie, Aurélien et Pierre pour leurs remarques toujours pertinentes, leurs apports éclairants, leur souci de la juste formulationou l’intérêt qu’ils ont porté à ce travail.
 Ma tendresse à Nicole pour son soutien indéfectible dans cette entreprise.
 Ma sympathie aux nombreuxcollègues avec qui j’ai travaillé en binôme ou dans des temps de clinique partagée.
 Remerciement aux directeurs qui m’ont permis d’évoluer dans ma pratique.
 Une pensée à mon collègue et ami Patrick Pinçon, trop vite disparu.
 Sommaire
Préface Introduction
 Chapitre I
De la rééducation à la clinique du sujet orientée par la psychanalyse
 Chapitre II
Pas d’institution soignante sans clinique du sujet
 Chapitre III
Les médiations thérapeutiques et la clinique de la subjectivité
Conclure Quelques conceptsRéférences Table des matières
p 11
p 17
p 23
p 79
p 159
p 199 p 205p 215 p 219