Développement durable : quelles politiques ?

Développement durable : quelles politiques ?

-

Livres

Description

Le développement durable requiert l'intégration harmonieuse des objectifs économiques, sociaux et environnementaux des sociétés. Dans cette optique, il est important d'adopter une approche globale du bien-être de la population et de ce qu'il implique. De même, les conséquences que les activités d'aujourd'hui peuvent avoir à long terme doivent être prises en compte, ainsi que la nature mondiale des défis les plus pressants auxquels nos sociétés doivent faire face. Les pays de l'OCDE se sont engagés à oeuvrer en faveur d'un développement durable lors de la Conférence de Rio sur l'environnement et le développement de 1992. Toutefois, les actions mises en oeuvre pour répondre aux engagements pris demeurent insuffisantes. Cet ouvrage présente un tour d'horizon des principaux obstacles — conceptuels et pratiques — qui entravent les progrès en matière de développement durable. Il identifie les domaines dans lesquels des actions concrètes des gouvernements pourraient permettre une meilleure intégration des objectifs environnementaux, économiques et sociaux. Enfin, ce livre s'attache à montrer en quoi l'utilisation du système de prix, la réforme des procédures de prise de décisions, les politiques technologiques, ainsi que le commerce international et les investissements pourraient contribuer à éliminer les « incitations » à l'épuisement des ressources et à la détérioration de l'environnement.

Des recommandations spécifiques à chacun de ces domaines sont présentées et appliquées à deux problèmes majeurs — le changement climatique et la gestion des ressources naturelles — pour lesquels les risques de non-durabilité semblent particulièrement importants.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2001
Nombre de visites sur la page 2
EAN13 9264286616
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Préface
En mai 1998, les ministres des pays Membres de l’OCDE sont convenus que « … l’action en faveur du développement durable est une priorité essentielle des pays de l’OCDE et ils ont encouragé l’approfondissement de la stratégie… dans les domaines du changement climatique, du progrès technologique, des indicateurs de durabilité et de l’incidence des subventions sur l’environnement ». Ils se sont égale ment accordés à « interpréter le terme ‘durable’ comme recouvrant les considérations sociales et environnementales aussi bien qu’économiques, l’objectif étant l’intégra tion des politiques économiques, environnementales et sociales dans la perspective d’une amélioration du bienêtre ». Enfin, ils ont souligné « … qu’il importe de pro mouvoir une intégration efficace des considérations environnementales dans le sys tème multilatéral ». Un rapport, assorti de recommandations d’action, était attendu pour 2001.
Ce rapport fait suite à cette demande. Il s’appuie pour l’essentiel sur les travaux récents effectués par l’OCDE et ses organes autonomes* sur différents thèmes en relation avec le développement durable. Il se fonde également sur d’autres sources utiles pour compléter l’analyse de ces thèmes. Conformément au mandat défini pour le projet, le Rapport ne vise en aucune manière à traiter de façon exhaustive la ques tion du développement durable. Il met plutôt l’accent sur les options qui s’offrent aux pays de l’OCDE pour mieux intégrer les considérations environnementales dans le fonctionnement du système économique et prendre en compte certaines des consé quences sociales de cette étroite intégration. Bien qu’un grand nombre de ces options soit bien connues, leur mise en œuvre concrète dans les pays Membres n’a souvent pas été à la hauteur de ce que l’on souhaitait. Le Rapport souligne combien il importe de donner une priorité élevée à la mobilisation d’un plus large soutien, parmi les pouvoirs publics et la société en général, en faveur d’une mise en place généralisée de politiques de développement durable, tant au niveau national qu’international.
* Agence internationale de l’énergie (AIE) ; Agence de l’OCDE pour l’énergie nucléaire (AEN) ; Conférence européenne des ministres des Transports (CEMT) ; et Centre de développement de l’OCDE.
© OCDE 2001
3
Développement durable : Quelles politiques ?
4
Divers organismes gouvernementaux, organisations internationales et groupes de la société civile œuvrent pour promouvoir le développement durable. La contri bution de l’OCDE réside dans le fait qu’elle aborde ces questions dans une perspec tive économique et qu’elle y apporte son expertise multidisciplinaire. La mise en œuvre pratique de politiques qui encouragent le développement durable nécessite l’engagement résolu aussi bien des milieux économiques que des autres acteurs, ainsi que des efforts continus pour favoriser le dialogue entre ces acteurs. Les politiques qui visent expressément à assurer une croissance économique durable, un environnement sain ou la cohésion sociale sont importantes en soi pour le développement durable. Bien qu’elles ne soient pas examinées en détail dans ce rapport, des rapports connexes de l’OCDE sur la croissance économique (OCDE, 2001g), sur une stratégie de l’environnement pour la prochaine décennie (OCDE, 2001i) et sur des lignes directrices pour la réduction de la pauvreté dans les pays en développement (OCDE, 2001a) contribuent à l’analyse des politiques dans ces domaines. Ces rapports sont également d’une grande utilité pour le débat plus général sur le développement durable. Ce rapport est inspiré et complété par un rapport analytique plus détaillé sur le développement durable (OCDE, 2001m). Il doit servir de document de référence pour la réunion du Conseil de l’OCDE au niveau des ministres de mai 2001, et est publié sous ma responsabilité. Les autres publications connexes élaborées à l’occasion du projet de l’OCDE sur le développement durable sont énumérées ciaprès.
Donald J. Johnston Secrétaire général de l’OCDE
© OCDE 2001