Enseignement supérieur et régions

Enseignement supérieur et régions

-

Livres

Description


Peu d'institutions d'enseignement supérieur accordent une importance stratégique à la contribution qu'elles peuvent apporter au développement économique de leurs régions. Les universités plus anciennes axées sur la recherche se préoccupent surtout de leur renommée internationale et de l'accroissement du savoir, sans vraiment se soucier de leur environnement géographique immédiat. Cependant, les politiques publiques commencent à changer. L'engagement régional est de plus en plus considéré comme complémentaire des stratégies nationales et internationales. Il s'agit en particulier de renforcer la compétitivité des régions et de consolider les systèmes régionaux d'innovation. Dans ce contexte, l'enseignement supérieur est appelé à coopérer avec d'autres acteurs des régions, notamment le secteur privé et les petites entreprises locales. Il doit également être impliqué dans le processus de formation tout au long de la vie et dans le développement des emplois à haute intensité de savoir qui permettront aux diplômés de trouver des emplois locaux et de rester dans leurs régions.


Comment l'enseignement supérieur peut-il répondre à ces défis ? Cette publication explore tout un éventail de mesures et de réformes institutionnelles utiles. Elle s'appuie sur l'examen de 14 régions dans 12 pays, ainsi que sur les examens territoriaux de l'OCDE. Elle analyse l'implication régionale de l'enseignement supérieur dans le domaine de la formation, de la recherche et des services aux collectivités locales. Elle apporte des réponses aux questions suivantes : qu'est-ce que l'engagement régional ? Comment se renforce-t-il et quels sont les facteurs qui le freinent ? Qu'est-ce que cela implique pour la gouvernance et la gestion des institutions d'enseignement supérieur, pour les régions et les gouvernements centraux ? Enfin, comment les missions régionales s'intègrent-elles dans les stratégies de recherche de l'excellence académique à l'échelle internationale ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2007
Nombre de visites sur la page 1
EAN13 9789264034174
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
AVANTPROPOS
Avantpropos A près plusieurs décennies d’expansion de l’enseignement supérieur, les pouvoirs publics des pays de l’OCDE recentrent leur attention sur les résultats, la qualité, la pertinence et les répercussions de ce secteur. Ils s’intéressent aussi, de plus en plus, à sa contribution au développement régional. Depuis quelques années, les initiatives se multiplient pour m ettre l’enseignem ent su périeur au service du développem ent économique, social et culturel au niveau des régions. Il en découle un certain nombre de questions essentielles : en quoi consiste l’engagement régional de l’enseignement supérieur ? Quels sont ses moteurs et les obstacles ? Quelles sont ses répercussions sur la gouvernance et l’administration des établissements, sur les régions et sur les pays euxmêmes ? Et comment répondil à l’objectif d’excellence de l’université ?
Le Program me de l’OCDE sur la gestion des établissements d’enseignement supérieur (IMHE) traite d’une partie de ces aspects dans un rapport de 1999 intitulé Les établissements d’enseignement supérieur face aux besoins régionaux. Le Centre de l’OCDE pour l’innovation et la recherche dans l’enseignement (CERI) a poursuivi cette analyse dans une étude de 2001,Les villes et les régions dans la n o u ve lle é co n o m ie a p p ren a n te,pou rles rég ion s é p a r su r le rôle jou  a x ée encou ra g er l’a cqu isition d e conna issa nces, l’inn ova tion , la p rod u ctiv ité et les performances économiques.
Le présent document est centré sur les régions et sur la contribution potentielle de l’enseignement supérieur au développement régional dans une économie du savoir qui se mondialise. Il se fonde sur les rapports et examens territoriaux antérieurs de l’OCDE et, en particulier, sur le vaste projet d’étude thématique intituléAnalyser et appuyer la contribution des institutions d’enseignement supérieur au développement régional. Géré par l’IMHE en collaboration avec la direction de l’OCDE pour la gouvernance publique et le développement territorial (GOV), ce projet a pour finalité de déterminer comment 14 régions, dans 12 pays, envisagent les questions relatives aux établissements d’enseignement supérieur (EES) et à leur engagement local.
Cette étude a recueilli des informations sur les stratégies, les politiques et les activités au niveau des établissements, des régions et des pays, afin de déterminer les m otivations, les phases de développem ent, les moteurs de cet engagement et les obstacles. Elle s’est ainsi intéressée à de nombreux aspects. Les établissements d’enseignement supérieur ont dû procéder à une évaluation critique, avec leurs partenaires régionaux et dans le cadre des politiques régionales et nationales relatives
ENSEIGNEM ENT SUPÉRIEUR ET RÉG IONS – ISBN 9789264034167 – © OCDE 2007
3
AVANTPROPOS
4
à l’enseignement supérieur, de l’efficacité de leur participation au développement de leur région. Comment leurs activités de recherche contribuentelles à l’innovation locale ? Quel rôle l’enseignement et l’acquisition de connaissances jouentils dans le renforcement du capital humain, ainsi que dans le développement social, culturel et environnemental ? Comment l’enseignement supérieur aidetil les régions à agir dans une économie mondiale où la concurrence s’intensifie ?
Il a fallu non seulement identifier les bonnes pratiques, les recommandations des politiques publiques et les tendances internationales, mais également accompagner l’instauration de partenariats dans les régions. Ont participé à cette étude très axée sur le développement à la fois des EES et de leurs régions respectives, les autorités chargées du développement territorial et de l’enseignement supérieur aux niveaux national et local. Neuf régions d’Europe, deux d’Amérique latine et d’AsiePacifique, ainsi qu’une d’Amérique du Nord, ont été sélectionnées. Cet échantillon se caractérise par sa d iversité : zon es ru ra les et u rb a in es, cen tres et région s p érip h ériq u es, y son t représentés. Parmi les établissements d’enseignement supérieur, on trouve aussi bien d es stru ctu res très a ctives d an s le d om ain e d e la recherche q u e des institu ts technologiques et à visée professionnelle. À l’échelon national, l’étude englobe les systèmes de gouvernance centralisés et décentralisés.
Même si l’examen de ces régions n’apporte pas des conclusions universelles, il souligne un certain nombre de points généraux qui doivent être pris en considération par les EES, par leurs partenaires locaux et régionaux et par les autorités nationales. C ette étu d e a jo u te u n e d im en sio n su p p lém en ta ire à n os trava u x con sa crés à l’enseignement supérieur et à la politique territoriale. Il sera donné suite aux questions qu’elle soulève.
Ce projet a été conduit par un groupe de pilotage com posé de trois parties prenantes responsables : l’IMHE (qui fait partie de la direction de l’OCDE pour l’éducation) la direction de la gouvernance publique et du développement territorial (GOV) de l’OCDE et le H EF CE b rita nn iq u e (H igh er E d u ca tion Fu n ding C ou ncil for Engla nd). L e financement émane du HEFCE et de la Fundación CYD (Espagne). Nous remercions le ministère de l’Éducation et du Développement des ressources humaines de la Corée pour avoir détaché Kiyong Byun, qui a géré la première phase du projet, et la ville de Turku (Finlande) pour le soutien qu’elle a apporté à Jaana Puukka (OCDE/IMHE), chef de projet de la seconde et dernière phase. Du côté des universités, John Goddard (université de Newcastle upon Tyne, au RoyaumeUni) a participé à cette étude, avec Ja ana Puukka, C hris D uke (R M IT, Au stralie), Pa trick D uba rle (O C D E/G OV ) et Paul Benneworth (université de Newcastle upon Tyne). La présente publication sera supervisée par le Secrétaire général de l’OCDE.
Barbara Ischinger Directrice de la Direction de l’éducation
Odile Sallard Directrice de la Direction de la gouvernance publique et du développement territorial
ENSEIGNEM ENT SUPÉRIEUR ET RÉG IONS – ISBN 9789264034167 – © OCDE 2007