Être heureux au bureau

Être heureux au bureau

-

Livres
97 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Stress, rythme effréné, pressions diverses, contexte économique morose… le quotidien des salariés d’aujourd’hui est fréquemment malmené. Comment faire pour renouer avec le bien-être au bureau et mieux vivre sa vie professionnelle ?

A travers différents moments d’une journée de travail, les auteurs de ce livre (coachs rompus à la PNL, à la sophrologie, aux techniques de gestion du stress…) vous apprennent concrètement à vous protéger et à prendre le recul nécessaire pour retrouver le plaisir de prendre le chemin du bureau !


Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 15 février 2011
Nombre de lectures 578
EAN13 9782317003899
Langue Français
Signaler un abus
Être heureux au bureau

Bruno Ganem

et Bruno Grégoire

Être heureux
au bureau

Transformez le rêve en réalité !

Nous sommes des millions à vivre à un rythme effréné, à prendre nos voitures ou les transports en commun pour aller au bureau, à enchaîner les préoccupations et les tracas, toujours prêts à accélérer ! Notre sourire s’est un peu figé, on ne se plaint pas, mais notre dos nous fait souffrir ou notre sommeil n’est pas réparateur, notre estomac ne supporte plus grand-chose…

Pourtant, nous avons des moments d’exaltation, de joie, qui font que nous avons le sourire avec nos collègues. Mais nous restons trop souvent dans un sentiment un peu vague de malaise et de morosité partagée avec tant de nos semblables…

Est-on vraiment heureux ? Ou malheureux, juste un peu affairé, trop affairé pour s’en apercevoir ?

L’objectif de ce livre est que vous appreniez à être le plus heureux possible dans votre environnement professionnel. Il y a pour cela quelques principes à prendre en compte, des réflexes à acquérir, et surtout une attitude, une manière d’être à adopter. Au bureau et dans la vie.

On pourrait se dire « Ça ira mieux demain » ou « Vivement les vacances »… Mais regardons notre travail au quotidien et laissons-nous toucher par tous les petits instants qui nous invitent à prendre du recul, à ouvrir un espace où on peut envisager les solutions plutôt que les problèmes et à regarder les feuilles des arbres ou entendre le chant des oiseaux plutôt que l’asphalte de la rue.

Il ne s’agit souvent que de choses simples à faire, un changement dans nos habitudes et dans notre façon d’envisager la vie, qui peuvent devenir une source de bien-être, de calme, de sourire…

Laissez-vous guider au fil de cette lecture et des exercices de relaxation que nous vous proposons. Laissez votre instinct aller vers ce qui l’attire, écoutez-vous, expérimentez, soyez libre d’apprécier telle chose et de ne pas apprécier telle autre chose.

Soyez prêt !

Le mieux-être au travail se crée aussi en dehors de l’entreprise. À chaque étape de la journée, et dans chaque geste du quotidien. Être attentif à cela est en quelque sorte notre première responsabilité à tous. Voyons de quoi il peut être question, en commençant dès le matin, chez vous.

Démarrez en douceur

La nuit s’achève… Si vous utilisez un réveil, préférez une sonnerie zen ou une musique douce, puis une lumière modérée qui respecte le rythme physiologique de ce début de matinée : c’est la « luminothérapie ». Il existe des lampes (faciles à trouver dans le commerce) qui imitent le lever du jour : un éclairage progressif remplace le réveil classique et permet de s’éveiller en douceur. Évitez de vous brancher sur une radio criarde ou sur les informations : avez-vous vraiment besoin de ce flot de (mauvaises) nouvelles, là, maintenant ? Ce court temps de transition entre fin de nuit et journée doit vous permettre de vous reconnecter à vous-même et à ce qui vous entoure. Voici comment :

  • Asseyez-vous à votre endroit favori de la maison. Restez là une ou deux minutes, à regarder un tableau, un objet que vous aimez ou la pièce où vous êtes, tout en prêtant attention aux bruits (ou au silence) autour de vous. Considérez dans le calme cet instant qui passe.
  • Vous pouvez aussi ouvrir les volets et observer dehors : le ciel, la forme des nuages, un passant… Y a-t-il quelque chose de nouveau que vous n’ayez jamais vu depuis cet endroit ?

Souvent, dès le réveil, nous sommes envahi par des pensées, des tracas... Ce n’est qu’une habitude que nous pouvons déjouer en étant attentif à ce qu’il y a directement autour de nous.

Avec un sourire

Diriger notre attention vers les autres nous aide à ne plus nous focaliser sur nos pensées négatives. Pour vous amuser, vous pouvez essayer de faire sourire trois personnes au cours de cette journée. Ne serait-ce pas déjà une bonne chose si l’on vous souriait trois fois également ?

Ce n’est pas de la « méthode Coué », ni une façon de croire que vous n’avez plus aucun souci : votre inconscient va capter cette intention de manière positive et vous rendre plus à l’écoute de vos réactions comme de celles des autres. En offrant votre bonne humeur, bien souvent, vous en recevrez en retour. Ça marche même dans le métro aux heures de pointe ou coincé dans les embouteillages !

Mettez-vous en mode « bonne humeur »

Après cet instant de contemplation, restez assis et détendu, fermez les yeux et pensez à ce que cette journée peut vous réserver de positif. Imaginez-vous joyeux avec autour de vous la vie qui palpite, tous les gens que vous croiserez aujourd’hui ou demain, qui partagent votre quotidien ; imaginez-les dans leur vie, avec leurs joies et leurs peines. Élargissez cette vision à la Terre entière, à tous ces êtres qui s’affairent dès le soleil levé, à ceux qui vont se coucher, car, pour eux, la nuit tombe.

Réjouissez-vous de retrouver vos collègues de travail et de partager cette journée de vie avec eux. Restez dans ce sentiment d’être simplement vivant et prêt à réaliser tous vos objectifs : « Cette journée est une chance et je vais la savourer. »

Si vous traversez des moments difficiles, pensez à toutes les joies que vous avez eues, il n’y a pas si longtemps peut-être. Projetez-vous positivement dans l’avenir : bientôt, tous ces tracas iront se ranger dans un coin de votre mémoire en laissant de nouveau place à un sentiment de joie.

Vous pensez ne pas avoir le temps pour tout cela dès le matin ? Prenez-le ! Avancez votre réveil de cinq minutes : ce n’est rien par rapport à votre temps de sommeil, mais cela peut être beaucoup pour votre journée, car vous créez un espace de liberté entre le moment de votre réveil et le début de votre journée, entre vous et votre travail. Ainsi, vous ne vous mettez pas dans l’ambiance «stress et travail » alors que vous sortez tout juste du sommeil.

Faites entrer la lumière

Basé sur la respiration, ce petit exercice va vous habituer à considérer les soucis comme des éléments que vous pouvez « faire sortir de vous », et à découvrir que vous avez accès à toute l’énergie nécessaire pour vous sentir bien.

  • Asseyez-vous le dos droit, les pieds à plat sur le sol et les mains posées sur vos jambes.
  • À l’inspiration, imaginez que l’air qui entre dans vos poumons est un flot de lumière éclatante qui ravive tout votre corps ; cet air bénéfique vous fortifie, vos cellules sont dynamisées.
  • À l’expiration, imaginez que tous vos ennuis et contrariétés sont transformés en fumée noire et qu’ils s’échapent en même temps que vous soufflez. Imaginez qu’ils s’évanouissent dans l’espace.
  • Respirez normalement, c’est-à-dire comme vous le faites à chaque instant ; ne forcez rien. Concentrez-vous sur la lumière qui vous pénètre et sur la fumée que vous expulsez.
  • Restez ainsi une ou deux minutes, inspirant et expirant tranquillement.

Le petit-déjeuner

Ce repas aura la saveur que vous lui donnerez. Même s’il est rapide, vous pouvez l’apprécier dans le calme et en étant assis. Vous pouvez édicter quelques règles à afficher bien en vue sur le réfrigérateur, notamment l’interdiction de faire la tête ou de parler avec mauvaise humeur. Bien sûr, c’est aussi valable pour vous ! Parlez de vos vacances ou du week-end prochain, et mettez une musique gaie en fond sonore. N’est-il pas plus facile de poursuivre la journée en positivant si celle-ci a commencé dans la bonne humeur ?

Choisir ses vêtements

Apprenez à choisir votre tenue vestimentaire quotidienne. Essayez de vous accorder une minute supplémentaire pour découvrir les vêtements et les couleurs qui seront les vôtres aujourd’hui ; ceux qui correspondent à votre programme, à votre envie et qui vont vous porter aussi bien que vous les portez. Votre tenue vous protège autant qu’elle vous affirme. C’est la première communication faite à vous-même et envers les autres. Vous avez remarqué le plaisir que vous éprouvez en enfilant votre chemise ou pull favori, n’est-ce pas ? Alors, pourquoi ne pas ressentir cela tous les matins en vous habillant ? Laissez vos yeux et vos mains faire le bon choix.

  • Choisissez-les le matin même pour être coordonné à votre humeur et à votre inspiration du jour.
  • Pensez au déroulement de la journée à venir afin d’adapter votre tenue à votre environnement de travail, vos rendez-vous et vos activités (les journées sont longues, n’oubliez pas le confort).
  • Apportez une touche personnelle, notamment au travers des bijoux et accessoires. Être trop décalé, trop terne ou impersonnel peut constituer un frein à la communication avec les autres.
Fiche pratique
Exercice tonique

Vous êtes en voiture, dans les embouteillages, le feu est passé au rouge. Vous vous sentez tendu ou l’estomac noué...

  • Faites quelques mouvements : étendez vos jambes, étirez vos bras, faites des rotations des épaules, de la nuque, sans forcer ; inspirez et expirez lentement.
  • Puis, pour faire circuler votre énergie intérieure, massez-vous le dessus du crâne, les orbites, les membres ; passez plusieurs fois du sternum au ventre en frictionnant cette zone avec les poings, et frottez-vous les reins de bas en haut avec la paume des mains.
  • Tous ces gestes vous aideront à apaiser vos tensions tout en procurant un regain d’énergie.

En route pour le bureau

Un long trajet vous attend pour vous rendre au bureau ? Considérez-le comme du temps libre, un moment rien qu’à vous. Préparez des choses à faire… ou ne faites rien ! À l’aller comme au retour, c’est comme un sas de décompression entre le bureau et la maison.

Vous êtes dans les transports en commun et vous voulez lire un peu ? Faites-le ! Écouter de la musique ? Allez-y ! Faire du tricot, des mots croisés ? Pourquoi pas ? En voiture, vous pouvez écouter des livres enregistrés ou une méthode pour apprendre une langue. Découpez votre temps en quarts d’heure, vous disposerez de quatre périodes disponibles pour chaque heure… et vous serez étonné de tout ce que vous pouvez faire en quinze minutes ! Vous n’aurez pas l’impression d’être contraint à perdre du temps.

À l’inverse, vous pouvez utiliser ce temps pour passer un moment agréable, rêver, vous laisser porter, réfléchir à vos prochaines vacances. Vous n’êtes pas systématiquement obligé de vous occuper utilement (et encore moins de penser à ce que vous avez à faire en arrivant au bureau !). Cela fait aussi du bien de lâcher prise et de laisser son cerveau au repos !

Gardez avec vous une bouteille d’eau, buvez un peu, régulièrement. L’eau est importante ; elle procure une sensation de bien-être, et peut aider à vous détendre. C’est aussi un premier geste pour mieux prendre conscience de votre corps, de vos sensations : confort, plaisir, déplaisir ; sachez les reconnaître dès leur apparition et y être attentif, simplement.

Objectif du jour

Voilà une idée bien en vogue de nos jours : que voulez-vous réaliser cette année ou au cours des trois mois à venir ? Nous vous proposons ici de vous amuser déjà à donner un but, une direction à votre journée, que cela concerne directement votre travail, ou pas. Formulez un objectif réalisable, qui vous fasse envie sans pour autant vous contraindre : arriver à rester zen quoiqu’il arrive, présenter votre projet d’une manière inédite…