Examens environnementaux de l

Examens environnementaux de l'OCDE - Chine

-

Livres

Description

L'OCDE a effectué le premier examen environnemental de la Chine en 2006/2007. Ce rapport met à profit une collaboration engagée depuis plus de dix ans avec la Chine. Il comprend 51 recommandations.

Le premier examen environnemental sur la Chine et les politiques examine systématiquement le context physique et institutionnel de la politique environnementale ainsi que les questions spécifiques relatives à la gestion de l'air, de l'eau, des déchets et de la biodiversité. L'ouvrage explore l'intégration environment-économie, l'interface environnement-société et examine l'engagement international de la Chine.

La Chine est invitée par l'OCDE à redoubler d'efforts pour améliorer l'environnement dans l'optique d'une croissance économique durable. L'OCDE partage les préoccupations des autorités chinoises face à la dégradation écologique observée dans le pays et appelle les instances de l'État et les collectivités territoriales, parallèlement à une application plus rigoureuse des politiques environnementales, à accroître et à diversifier les sources publiques et privées de financement au service de l'environnement.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2007
Nombre de visites sur la page 0
EAN13 9789264031180
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Examens environnementaux de l’OCDE : Chine
AVANTPROPOS
3
La santé de l’économie passe par celle de l’environnement. Conformément à sa mission, qui est de promouvoir une croissance économique durable et l’élévation du niveau de vie, l’OCDE œuvre pour une meilleure prise en compte des considérations environnementales dans la politique économique et dans les mesures sectorielles. Dans cette optique, les Examens des performances environnementales de l’OCDE – réalisés depuis 1992 – proposent une analyse systématique des actions menées par les pays pour parvenir à leurs objectifs environnementaux et des recommandations précises pour améliorer leurs résultats.
Les travaux consacrés précédemment aux pays membres de l’OCDE ont été riches d’enseignements. Mais nous avons aussi continué à élargir la portée et l’efficacité de notre contribution grâce aux activités associant des pays non membres. Cette coopération s’avère fructueuse. S’agissant de la Chine, le présent examen illustre une collaboration engagée depuis plus de dix ans avec ce pays concernant l’environnement, et s’inscrit dans une stratégie plus vaste concrétisée par les travaux publiés dans d’autres domaines, notamment l’étude économique, l’examen des politiques agricoles et l’ouvrage sur la réforme de la gouvernance.
L’examen environnemental de la Chine a été réalisé selon la méthodologie adoptée pour tous les pays de l’OCDE. Il évalue le chemin parcouru par la Chine pour réduire la pollution, améliorer la gestion des ressources naturelles, mettre en œuvre des politiques économiquement rationnelles et écologiquement efficaces, et resserrer la coopération internationale. Il comprend des conclusions et 51 recommandations qui ont été soumises à la Chine et aux pays membres de l’OCDE dans le cadre d’un processus d’examen par les pairs.
Il ressort que la rapidité du développement économique, de l’industrialisation et de l’urbanisation met de plus en plus l’environnement à rude épreuve, d’où des atteintes notables à la santé humaine et un appauvrissement sensible des ressources naturelles. Par exemple, les niveaux de pollution atmosphérique dans certaines villes figurent parmi les pires au monde, un tiers des cours d’eau sont gravement pollués, tandis que le bilan des maladies et accidents met en cause la qualité de l’environnement et les conditions de travail. En termes d’utilisation des ressources, la consommation d’énergie par unité de PIB dépasse de 20 % environ la moyenne de l’OCDE, et des transferts d’eau à grande échelle sont indispensables du sud vers le nord du pays pour répondre à une demande en expansion.
© OCDE 2007