Financer le développement 2008 - Appropriation ?

Financer le développement 2008 - Appropriation ?

-

Livres

Description


L’aide ne saurait à elle seule financer le développement, c’est pourquoi il est essentiel de trouver de nouvelles sources de financement. L’apparition d’une multitude de nouveaux instruments et canaux est une bonne nouvelle pour les pays en développement mais elle pose aussi des problèmes.


Les auteurs de cet ouvrage stimulant analysent le contexte nouveau du financement international du développement en se plaçant dans une perspective globale ainsi que du point de vue des pays en développement. Il ressort de leur réflexion un large éventail de conséquences tant pour les donneurs que pour les bénéficiaires. Dans une présentation aisément compréhensible, cet ouvrage fournit des recommandations sur les mécanismes novateurs, l’utilisation des dons et des prêts dans le cadre du financement international et les difficultés qu’il y a à gérer la complexité des flux financiers au niveau des pays.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2008
Nombre de visites sur la page 11
EAN13 9789264046757
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
vant-aVàNT-PRoPoS prOpOs
AVANT-PROPOS
Va-t-on vers une appropriation des politiques de développement par les pays bénéîciaires ? Cette question est le îl conducteur de ce deuxième volume de la collection du Centre de développement consacrée auFinancement du développe-ment, qui fait suite au premier opus paru en 2007,Aide publique et autres Lux. Avec cette collection, le Centre entend accompagner les débats du Forum mondial de l’OCDE sur le développement — une série de manifestations informelles qui permettent aux décideurs, aux chercheurs et aux représentants de la société civile et du secteur privé de discuter de solutions visant à optimiser le înancement du développement. Un site Internet dédié au Forum mondial sur le développement a été mis en place à cet effet :www.oecd.org/development/globalforum.
En cette deuxième année d’activités, dont l’assemblée plénière du 20 mai 2008 marquera l’apogée, le Forum s’est intéressé à la mise en pratique du principe d’appropriation. Ce volume, lancé ofîciellement pendant cette assemblée, est également conçu pour servir de base aux discussions sur l’appropriation pendant et après le troisième forum de haut niveau sur l’efîcacité de l’aide, prévu à Accra du 2 au 4 septembre 2008.
Nous tenons à remercier nos collègues du Centre de développement de l’OCDE et en particulier Dilan Ölcer et Henri-Bernard Solignac Lecomte – pour leurs pré-cieux commentaires sur les différents chapitres de cet ouvrage. Notre gratitude s’applique également à nos collègues de la Direction de la coopération pour le développement de l’OCDE, et notamment à son directeur Richard Carey et au conseiller Brian Hammond, nos partenaires pour l’organisation du Forum mondial sur le développement. Enîn, nous remercions la Direction du développement et de la coopération de la Suisse ainsi que les ministères français et néerlandais des Affaires étrangères pour leur appui aux activités du Centre de développement consacrées au înancement du développement, Forum mondial compris.
Le chapitre 1 doit beaucoup à Bill Morton, de l’Institut Nord-Sud du Canada, et à Antonio Tujan Jr., de la fondation Ibon aux Philippines, qui ont bien voulu coor-donner les études de cas. Les auteurs tiennent aussi à remercier Matthew Martin (Development Finance International), James Deane (BBC World Service Trust), Simon Burall et Alan Hudson (tous deux de l’Overseas Development Institute) pour leurs conseils avant l’atelier informel d’experts surL’appropriation en prati-que, organisé à Sèvres (France) les 27 et 28 septembre 2007. Les contributions de Louka T. Katseli, ancienne directrice du Centre de développement de l’OCDE, Daniel Cohen, conseiller spécial pour le Centre de développement, et Georges
© ISBN : 9789264046740 OECD 2008
5
FINANCER LE DÉVELOPPEMENT 2008
Mavrotas, économiste en chef du Global Development Network sont venues enrichir la substance du chapitre 2. Si le chapitre 3 est largement redevable à Aline Gatignon et Karin Weber, dont les recherches se sont révélées très pré-cieuses, le chapitre 4 a bénéîcié des commentaires stimulants de nos collègues du Centre de développement Ki Fukasaku, Charles Oman et Ken Rufîng.
© ISBN : 9789264046740 OECD 2008