Go, c'est maintenant!

-

Français
115 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Dans un langage inspirant et coloré, Jean-François Latendresse raconte comment il est parvenu à bâtir son entreprise d’organisation d’événements et à développer son talent de communicateur en dépit d’un important problème de bégaiement. Il vous fera rire et réfléchir tout en vous prodiguant des conseils pratiques pour atteindre vos objectifs et provoquer votre destin. Nombreux sont ceux qui souhaitent se lancer en affaires, changer d’emploi, perdre du poids, s’entraîner, publier un livre ou s’accomplir de quelque autre façon. Pourtant, seul un petit nombre d’entre nous parvient à atteindre ses buts. Pourquoi n’avançons-nous pas avec assurance vers nos buts et nos rêves malgré nos handicaps, nos peurs et nos doutes? Serait-ce parce que :
– nous attendons le bon moment pour passer à l’action?
– nous cherchons à atteindre la perfection avant de nous lancer?
– nous tentons de tout faire seul, sans jamais nous faire aider?
– nous n’avons ni objectif précis, ni plan d’action concret?
– nous ne sommes pas prêts à nous engager à fond pour parvenir à nos fins?
« Je vous souhaite sincèrement de trouver l’inspiration qui vous propulsera vers la vie dont vous rêvez tant. Si j’avais attendu le moment idéal pour me lancer, j’en serais encore à attendre d’arrêter de bégayer! »

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 septembre 2019
Nombre de lectures 16
EAN13 9782924941287
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0030€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
450-448-7748
info@performance-edition.com www.performance-edition.com
Distribution pour le Canada : Prologue Inc. Pour l’Europe : DG Diffusion Pour l’Europe en ligne seulement : www.libreentreprise.com
© 2019 Performance Édition
ISBN 978-2-924941-27-0 EPUB 978-2-924941-28-7 EPDF 978-2-924941-29-4
ième Dépôt légal 3 trimestre 2019 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec Dépôt légal Bibliothèque nationale du Canada
Tous droits de traduction et d’adaptation, en totalité ou en partie, réservés pour tous les pays. La reproduction du tout ou d’un extrait de ce document, par quelque procédé que ce soit, tant électronique que mécanique, et en particulier par photocopie ou par microfilm, est interdite sans l'autorisation écrite de Performance Édition.
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada pour nos activités d’édition. Nous remercions la Société de développement des entreprises actuelles du Québec pour son appui à notre programme de publication.
Limite de responsabilité : L’auteur et l’éditeur ne revendiquent ni ne garantissent l’exactitude, le caractère applicable et approprié ou l’exhaustivité du contenu de ce livre. Ils déclinent toute responsabilité, expresse ou implicite, quelle qu’elle soit.
Imprimé au Canada
TABLE DES MATIÈRES
Préface de Martin Latulippe
Remerciements
Avant-propos
Introduction
Le dépanneur
Le balayeur de rue
Je b-b-bé-g-gaie
La première fois
ThePiano Guys Mon secondaire 1 en trois temps La grève de 1999 Mon premier vrai emploi d’animateur Mon premier mentor Ne jamais abandonner devant un refus Un peu plus haut Dans la cour des grands Mes débuts à la radio
Le 281 Montréal
C’est le temps du changement Suivre son instinct Les écoles primaires et ma chasse au trésor Mon logo Mes débuts difficiles
Noël chez mon grand-père
Mon entraînement avec Monsieur Canada
Ma rencontre avec Dominic La vérité, c’est que… je ne suis pas un robot! Un chemin inattendu Un souper avec ma mère Le hasard fait bien les choses Le décès précoce de mon père En conclusion
Cher lecteur,
Si vous tenez ce livre dans vos mains, c’est probablement parce que vous aimeriez que vos projets – sur lesquels vous procrasnez depuis déjà trop longtemps – voient enfin le jour.
Peut-être aussi est-ce parce que vous vous croyez incapable de conquérir certains défis et que vous aimeriez trouver quelques trucs et conseils qui vous feront avancer avant de passer à l'acon. Ou c’est tout simplement parce que vous me trouvez plutôt mignon sur ma photo de la couverture (moins probable… mais je garde espoir!).
Blague à part, je veux vous remercier de vous être procuré ce livre. J’espère de tout cœur qu’il vous fera prendre conscience que pour réussir tout projet, il faut le décider. Nous devons agir malgré n'importe quelle différence laquelle dans mon cas est mon bégaiement en plus des obstacles et des défis qui se dresseront sur notre chemin. Bonne lecture! J-F
PRÉFACE DE MARTIN LATULIPPE
Vous tenez entre vos mains le livre d'un gars trés colorÉ, drôle et tellement sincére. J'ai appris à l’apprÉcier au cours de la derniére annÉe. Mais avant de vous parler de son auteur, de sa dÉmarche et des bienfaits de lire son œuvreGo, c'est maintenant!, permettez-moi d'ouvrir une parenthése.
Ouvrez la parenthése. (FrÉquemment, je me fais solliciter par des centaines de personnes pour diffÉrentes raisons : demandes de collaboraon, de conseils, d'entrevues, pour être sur une des scénes de mes ÉvÉnements, pour Écrire des prÉfaces de livre, et j’en passe.) Fermez la parenthése. Donc, vous comprenez bien qu'aprés un certain temps, les demandes finissent toutes par se ressembler… et cela, jusqu'au jour où Jean-François Latendresse dÉcide d'entrer en contact avec moi. Voici deux exemples concrets de sa gÉnÉrositÉ, sa crÉavitÉ et son humour qui dÉmontrent hors de tout doute que le gars vit son concept deGo, c'est maintenant! 1. J'avais rapidement confiÉ dans une confÉrence que je vivais un contrôle fiscal et que c'Était quand même assez compliquÉ. Par la suite, de sa propre iniave, Jean-François a interviewÉ sa comptable pour lui demander les top stratÉgies pour traverser une vÉrificaon fiscale avec succés, il a filmÉ le tout et m'a envoyÉ la vidÉo en cadeau. Wow! Sans même le connaître, le gars venait de capter mon a=enon grâce à sa grande gÉnÉrositÉ. 2. Un jour, j'ai reçu une vidÉo intulÉe : la fois où Marie-JosÉe Blanchard a ÉtÉ intense. Sachant trés bien que Marie-JosÉe est une Éditrice connue, j'ai ouvert le lien. À ma grande surprise, j'y ai retrouvÉ une vidÉo de Jean-François affublÉ d'une perruque blonde, imitant Marie-JosÉe qui explique qu'elle Était fiére d'annoncer qu'elle allait Éditer le livre de Jean-François Latendresse. La vidÉo Était drôle, pleine de vie et diffÉrente. C'Était la technique que J-F avait dÉcidÉ d'uliser pour me demander de faire la prÉface de son livre. En passant, ce n'Était pas le premier message que J-F m'envoyait à cet effet, mais il a persÉvÉrÉ et a toujours raffinÉ son approche jusqu'à ce qu'il capte mon attention.
Comme je le disais, le gars ne parle pas de thÉories, il vit pleinement ce qu'il enseigne dans son livreGo, c'est maintenant! Sa dÉmarche est tellement sincére que nous n’avons pas d'autre choix que de se sentir inspirÉ par sa cohÉrence.
C'est la raison pour laquelle j'ai acceptÉ de faire la prÉface de ce livre. Il vit son message et ce, malgrÉ des dÉfis auxquels il est confrontÉ (que vous dÉcouvrirez dans le livre) et n'a jamais hÉsitÉ de passer à l'action. Ce livre vous enseignera des principes de rÉussite simples, inspirants et prÉsentÉs dans des histoires trés drôles qui caractÉrisent vraiment la personnalitÉ de ce personnage inspirant et amusant. Ulmement, ce livre vous fera rire, rÉflÉchir, et vous donnera de nombreuses idÉes pour passer à l’action… maintenant! Bonne lecture! Martin Latulippe, CSP, HoF ConfÉrencier, auteur et mentor de renommÉe internaonale Fondateur, AcadÉmie ZÈROLIMITE
REMERCIEMENTS
La vie est drôlement faite! Il y a à peine quelques mois, je n’avais aucune idée que ma réalité serait bousculée par toutes ces conférences, par l’écriture de ce livre, et par un tout nouvel univers qui s’est ouvert à moi. C’est un peu ce que je vous révèle dans ce livre : être a#en$f aux opportunités qui nous sont offertes, prendre ac$on, suivre les pistes, $rer des leçons de nos expériences et nous laisser porter par les cadeaux que la vie nous réserve. J’aimerais remercier tous ceux qui ont joué un rôle important dans ce#e nouvelle aventure : Mamère, Chantal En faisant le bilan de mes souvenirs pour écrire ce livre, je me suis rendu compte que tu as joué un grand rôle dans ma façon de voir la vie et de toujours m'inciter à foncer. Depuis toujours, tu m'as encouragé et m'a laissé entreprendre mes projets, pe$ts ou grands. Mon côté fonceur, c'est à toi que je le dois. Merci maman, je t'aime. Ma belle blonde, la mère de mes trois enfants, Valérie Merci mon amoureuse de me laisser faire mes « tests », mes vidéos, mes spectacles idiots et mes danses stupides le ma$n pour te faire rire. Merci de me laisser être qui je suis. Je t’aime. Je nous aime. J’aime la belle famille que nous formons tous les cinq.
Mes enfants Léo, Myliane et Alexis
Quand j’écrivais les leçons que j’ai apprises après chaque histoire relatée dans ce livre, je pensais à vous. Je souhaite que vous gardiez en tête que tout est possible dans la vie et qu’il suffit de croire en soi et de foncer. Je vous aime mes p’tits loups.
Mon mentor, Martin Latulippe
La première fois que je t’ai vu sur scène, mes yeux sont devenus ronds comme des ballons et je me suis dit : « D'accord… c’est ce que je veux faire quand je serai grand. » Merci d’avoir créé l’AZ. Tu m’as ouvert les yeux à propos de nombreuses opportunités auxquelles je n’avais jamais pensé.
Mon éditrice, Marie-Josée Blanchard
Je me sens vraiment privilégié de faire par$e de la belle famille de Performance Édi$on menée de main de maître par toi, une éditrice hors pair. Plusieurs personnes dans le milieu me disaient à quel point tu étais une personne douée qui remplit sa mission à la perfection. Maintenant, je peux le confirmer!
Merci pour ta confiance en moi et ton professionnalisme. Tu es très à l’aise pour détendre les auteurs stressés… comme moi! Merci à toi et aux membres de ton équipe.
AVANT-PROPOS
J’ai toujours cru que lorsque je me déciderais à écrire un livre, que je louerais un grand chalet en bois rond perdu dans les bois, sur le bord d’un lac, que je m’y exilerais seul avec mes idées pour quelque temps dans le but de trouver l’ultime inspiration.
Je visualisais que j’allais y passer de folles nuits blanches, éclairé que par des bougies, porté par une soif d’écriture incroyable, et d’en ressorr au bout de plusieurs jours essoufflé, à bout de force, mais heureux de tendre mon manuscrit à mon éditrice et confiant qu’il soit lu par la terre enère. Le cours des choses ne s’est pas passé tout à fait ainsi.
Disons qu’avec trois enfants en bas âge (3, 4 et 5 ans), une blonde et une compagnie d’organisaon d’événements, si j’avais aendu le contexte de mes fantasmes d’écrivain exilé, ce livre n’aurait jamais vu le jour.
J’ai commencé à écrire un soir du mois d’octobre 2018. Ce soir-là, je me suis dit que si je ne commençais pas maintenant, je risquais de ne pas l’entreprendre le lendemain. Lundi, c’était le retour au travail et j’avais des rendez-vous avec des clients jusqu’à vingt et une heures. Ce n’était donc pas vraiment un bon moment non plus. Que dire de mardi? Même chose. Quant à ce qui concernait mercredi, c’était le cours de danse de Myliane, ma grande fille de quatre ans, ballerine à temps parel et princesse à temps plein. Jeudi, c’était le cours de nataon de mes deux fistons. Ensuite, c’était vendredi – aussi connu sous le nom de « VINdredi » pour les amateurs. Il me fallait donc oublier mes projets rédaconnels. Finalement, le week-end c’était ce qui allait me fournir mille et une excuses de ne surtout pas travailler sur mon projet d’écriture. Je crois ne pas être le seul à vivre ce genre de semaine… Qu’en pensez-vous?
Nous trouvons toujours des excuses pour ne pas faire ce qui compte vraiment pour nous et le pire, c’est que nous finissons très souvent par les croire. J’ai même déjà donné un nom à ceux qui remeent toujours leurs rêves à plus tard : le club des « un an ou deux ». Vous connaissez sûrement quelques personnes qui en font pare. Ce sont ceux qui se donnent toujours un délai « d’un an ou deux » pour débuter un grand projet ou quelque chose d’important : • Je vais garder mon emploi que je n’aime pas vraiment encore un an ou deux, ensuite, je me lance en affaires! • Je vais aendre encore un an ou deux avant d’avoir des enfants, ensuite, nous bâtirons notre famille! • Je vais attendre encore un peu pour me remettre en forme, j’attends la motivation! On aend… on aend… et, avec le temps, le « un an ou deux » devient trois, quatre, même cinq ans. Trop souvent, il se transforme enjamais!Ne vous sentez pas mal, il y a beaucoup de gens dans cette galère, moi y compris. La majorité des gens sont si apeurés de se lancer dans l’inconnu qu’ils préfèrent rester dans une réalité qu’ils n’aiment pas plutôt que de prendre le risque de s’épanouir