Histoire de la Réformation

Histoire de la Réformation

-

Livres
704 pages

Description

Depuis sa parution en Allemagne en 2009, cette histoire de la Réformation de Thomas Kaufmann s'est imposée comme l'ouvrage de référence sur le sujet, salué unanimement dans les grands médias et la presse spécialisée. Son édition française vient à point nommé remplacer nombre de manuels désormais datés sur cette période ou inscrits dans des approches plus sectorielles. Très attentif aux débats historiographiques contemporains, le livre refuse toutes les interprétations idéologiques de la Réformation qui cherchent à y lire soit la naissance du monde moderne, soit une péripétie du Moyen Age finissant, pour étudier le phénomène historique dans toutes ses complexités et singularités. Outre les aspects politiques et théologiques, l'auteur accorde une grande importance à l'histoire sociale, des pratiques religieuses et des médias (développement de l'imprimerie). Cette pluridisciplinarité lui permet de tracer une fresque différenciée et extrêmement riche de cette époque cruciale de l'histoire européenne.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 décembre 2017
Nombre de visites sur la page 1
EAN13 9782830950120
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Depuis sa parution en Allemagne en 2009, cette histoire de la Réformation de Thomas Kaufmann s'est imposée comme l'ouvrage de référence sur le sujet, salué unanimement dans les grands médias et la presse spécialisée. Son édition française vient à point nommé remplacer nombre de manuels désormais datés sur cette période ou inscrits dans des approches plus sectorielles. Très attentif aux débats historiographiques contemporains, le livre refuse toutes les interprétations idéologiques de la Réformation qui cherchent à y lire soit la naissance du monde moderne, soit une péripétie du Moyen Age finissant, pour étudier le phénomène historique dans toutes ses complexités et singularités. Outre les aspects politiques et théologiques, l'auteur accorde une grande importance à l'histoire sociale, des pratiques religieuses et des médias (développement de l'imprimerie). Cette pluridisciplinarité lui permet de tracer une fresque différenciée et extrêmement riche de cette époque cruciale de l'histoire européenne.